27 juin 2022
Airbus A320 British Airways

A320-200 British Airways © Arpingstone

IAG, British Airways et rentabilité

IAG bientôt rentable selon le groupe qui détient plusieurs compagnies aériennes

Partages

Le groupe IAG, propriétaire de British Airways, s’attend à retrouver la rentabilité cette année. Cela grâce au retour des passagers et la reprise de l’industrie aéronautique qui se remet de l’impact du coronavirus.

Les prévisions sont intervenues alors qu’International Airlines Group, qui possède plusieurs compagnies aériennes dont Iberia, Aer Lingus et Vueling, a annoncé une perte d’exploitation en année pleine après éléments exceptionnels de 2,8 milliards d’euros. C’est une amélioration par rapport à une perte de 7,5 milliards d’euros en 2020.

Publicités

IAG a averti que les perspectives dépendaient de « l’absence d’impact significatif des récents développements géopolitiques » en Ukraine.

Les actions de la société ont chuté de 6% jeudi. Les investisseurs ayant vendu des actions de compagnies aériennes en raison des inquiétudes suscitées par la hausse des prix du pétrole et la confiance des consommateurs.

British Airways a annulé le vol de vendredi entre Londres et Moscou. Les données de suivi des vols ont montré que la compagnie aérienne évitait également l’espace aérien russe vendredi matin

Les pertes de plus de 10 milliards d’euros au cours des deux dernières années représentent une des plus lourdes parmi les entreprises britanniques. Cependant le directeur général d’IAG, Luis Gallego, a prévu un été « robuste » avec de la rentabilité et a déclaré que la demande avait repris cette année.

Il a indiqué : 

Nous sommes convaincus qu’une forte reprise est en cours . . . nous sommes prêts à revenir à la rentabilité en 2022.

Luis Gallego

La pandémie a eu un impact particulièrement brutal sur IAG,. Son business model est orienté vers les voyages long-courriers, premium et corporate. 

IAG a effectué 36% de ses horaires prépandémiques en 2021, mais le trafic a repris tout au long de l’année. Le groupe prévoit que sa capacité atteindra 85% des niveaux de 2019 d’ici l’été. 

Une perte « significative » est toujours attendue au premier trimestre. Cependant IAG prévoit un résultat opérationnel « significativement positif » à partir du deuxième trimestre. 

IAG détenait une trésorerie de 7,9 milliards d’euros à la fin de 2021. Cela représente un hausse de 2 milliards d’euros par rapport à l’année précédente. Le groupe a prévu que les dépenses d’investissement passeraient de 700 millions d’euros en 2021 à 3,9 milliards d’euros cette année. Il reconstruit sa capacité et retarde la livraison de nouvelles commandes d’avions.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Cabin Crew Academy école hôtesse de l'air et steward
ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 27 910 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Jooble
Partages