30 mars 2020
Faillite compagnies aériennes

Aigle Azur © DR

Compagnies aériennes et faillite

En 2019 ce n’est pas moins de 23 compagnies aériennes qui ont fait faillite. En Europe ce nombre se monte à 9.

Partages

En 2019 ce n’est pas moins de 23 compagnies aériennes qui ont fait faillite. En Europe ce nombre se monte à 9.

La liste des compagnies aériennes ayant déposé le bilan et cessé leurs activités est la suivante :

  • Adria Airways – Slovénie
  • Aerolíneas de Antioquía – Colombie
  • Aigle Azur – France
  • Air Philip – Corée du Sud
  • Al Naser Wings Airlines – Irak
  • Asian Express Airline – Tadjikistan
  • Avianca – Argentine
  • Avianca – Brasil
  • California Pacific Airlines – Etats-Unis
  • Fly Jamaica Airways – Jamaïque
  • Flybmi – Royaume-Uni
  • Germania – Allemagne
  • Insel Air – Curaçao
  • Jet Airways – Inde
  • New Gen Airways – Thaïlande
  • Peruvian Airlines – Pérou
  • Thomas Cook Airlines – Royaume-Uni
  • Thomas Cook Airlines Scandinavia – Danemark
  • Thomas Cook Airlines Balearics – Espagne
  • Via Airlines – États-Unis
  • Wisdom Airways – Thaïlande
  • Wow Air – Islande
  • XL Airways – France

Deux compagnies aériennes françaises ont fait faillite cette année et, toutes les deux, en même temps. Aigle Azur et XL Airways ont disparu du ciel français en laissant presque 15 000 passagers dans une situation compliquée. Fabrice Dariot, patron de Bourse Des Vols a indiqué :

Une vingtaine de compagnies aériennes ont déposé le bilan en 2019, dont une bonne quinzaine desservait l’Union Européenne. Il est grand temps qu’une garantie bancaire soit exigée à toute compagnie aérienne qui embarque ou débarque en Europe. Sinon, on continuera longtemps à se lamenter sur les clients floués et les agences de voyages prises en otage par une législation laxiste.

IATA a clairement indiqué les causes de la faillite des compagnies aériennes ci-dessus, un prix du baril élevé, le Brexit, la guerre commerciale entre l’empire du milieu et les USA et, pour les compagnies aériennes françaises une fiscalité bien trop importante.

Mais il est bon de noter que la grande majorité des compagnies aériennes européennes sont bénéficiaire et que, selon IATA, ces bénéfices devraient augmenter en 2020 !

Partages

1 thought on “Compagnies aériennes et faillite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !


Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 234 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Partages