jeu. Déc 12th, 2019
Air France Rio-Paris

Air France Rio-Paris © DR

Crash Rio – Paris, Air France seule …

Dans l’affaire du crash du Rio – Paris le parquet demande un procès a l’encontre de la compagnie Air France et un non-lieu pour Airbus.

Partages

Dans l’affaire du crash du Rio – Paris le parquet demande un procès a l’encontre de la compagnie Air France et un non-lieu pour Airbus.

Cet accident qui a fait 228 victimes il y a 10 ans avait mis en évidence des défaillances multiples du côté de l’avionneur mais également du côté d’Air France. Le parquet a estimé qu’Air France « a commis une négligence et une imprudence » en ne donnant pas aux pilotes assez d’informations concernant les procédures en cas de panne des sondes pitots. Le parquet met en avant que ce type d’incident était déjà arrivé par le passé sans que la compagnie Air France ne prenne, selon lui, les mesures adaptées.

Si un tel raccourci peut paraitre simple le dossier est bien plus complexe et la responsabilité d’Air France et des pilotes n’est sans doute pas aussi clair qu’il n’y parait. Nous vous invitons d’ailleurs à lire cet article qui permet de mieux comprendre ce qui a eu lieu dans le poste durant les dernières minutes de ce vol : https://www.pnc-contact.com/2015/01/20/af447-le-rapport-de-contre-expertise-dun-pilote-29131

Depuis cet accident c’est une bataille d’expert qui a lieu afin de déterminer qui porte la responsabilité de ce crash. La première expertise avait montré des responsabilités commune entre l’avionneur et Air France puis une nouvelle expertise, demandée par Airbus, avait mis l’accent sur la réaction « inappropriée de l’équipage ».

Les parties civiles souhaitent que les deux entreprises soient jugées mais la dernière expertise, de décembre 2017, affirme que la cause directe du crash est la réaction des pilotes et non pas un problème technique sur l’avion.

Affaire à suivre donc…

Partages

3 thoughts on “Crash Rio – Paris, Air France seule …

  1. Les rapports d’experts, tout comme celui du BEA, indiquent de nombreuses mauvaises réaction de l’équipage. Les différents rapports d’expert admettent la panne des sondes et une gestion non optimale de ces pannes, mais il apparaît clairement que rien ne peut directement lier le crash à la panne des sondes. Cet article aveuglement pro pnc montre l’immense chemin qu’il reste à faire pour qu’AF redevienne une compagnie sérieuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 501 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages