jeu. Sep 19th, 2019
A3218 de la compagnie aérienne easyJet

Airbus A318 easyJet © Aeroworldpictures

Harcèlement sexuel chez easyJet

Un vol easyJet entre Bristol et Belfast a fait demi-tour avant le décollage et pris 90 minutes de retard à cause d’un groupe de rugbymen perturbateur. Le harcèlement sexuel n’a pas d’excuse.

Partages

Un vol easyJet entre Bristol et Belfast a fait demi-tour avant le décollage et pris 90 minutes de retard à cause d’un groupe de rugbymen perturbateur. Le harcèlement sexuel n’a pas d’excuse.

Un groupe d’environ 25 hommes âgés de 40 à 50 ans selon les autres passagers a contraint un Airbus A320 de la compagnie aérienne easyJet a fait demi-tour avant le décollage car l’un des membres a harcelé une hôtesse de l’air après les démonstrations de sécurités.

C’était horrible, c’était vraiment affreux. C’était un groupe d’environ 20-30 hommes, âgés de 40 à 50 ans, et même à la porte d’embarquement, ils se faisaient vraiment remarquer. Certains d’entre eux avaient certainement bu quelques verres. Ils parlaient si forts que vous ne pouviez pas vous entendre parler.

Selon les témoins un des hommes a détaché sa ceinture après les consignes de sécurité a été rejoindre les 2 hôtesses de l’air à l’avant de l’appareil. Une hôtesse s’est effondré quelques minutes plus tard et a indiqué qu’elle avait été harcelée sexuellement.

Le commandant de bord a fait demi-tour et débarqué le passager ainsi que les deux PNC de l’avant. L’avion a décollé avec 90 minutes de retard.

Le harcelement dans les compagnies aérinnes n’est pas rare hélas : https://www.pnc-contact.com/2018/05/14/hotesses-de-l-air-et-harcelement

ÉDITION DU 20/05/2019

Le service Presse easyJet vient de nous contacter avec ce communqiué:

Le vol EZY445 reliant Bristol à Belfast est retourné au terminal avant le départ, après qu’un passager se soit comporté de manière inappropriée. La police attendait à la sortie de l’avion et le passager a été débarqué. Le vol vers Belfast a ensuite pu être opéré. Les membres d’équipage easyJet sont entrainés à apprécier et évaluer toutes les situations et à réagir rapidement et de manière appropriée pour assurer la sécurité du vol et des passagers à chaque instant. Bien que ces incidents soient rares, nous les prenons très au sérieux et ne tolérons pas de comportements abusifs ou menaçants à bord de nos avions. Nous souhaitons présenter nos excuses aux passagers ayant fait face à ce retard et nous les remercions pour leur compréhension. La sécurité et le bien-être de nos passagers et de nos membres d’équipage sont la priorité numéro 1 d’easyJet.

Partages

4 thoughts on “Harcèlement sexuel chez easyJet

  1. Accepter des passagers qui étaient apparement deja bien éméchés à la porte d’embarquement… Ou est la responsabilité du chef de cabine et surtout de la compagnie dans ces cas là ?

  2. Nous sommes certes dans une nouvelle generation d’hotesses qui ne règlent pas leur compte aux pax envahissant… j’ai plus de 7000 heures de vol courts moyen courriers. Je peux vous assurer que nous avons connu des comportements qui, aujourd’hui passeraient en tribunal .. est-ce mieux? Je ne sais pas . On ne parlait pas de harcèlement mais de comportement inadéquat.. selon que le pb était prévisible ( comportement en état d’ivresse) le (s)pax était refusé à l’embarquement, si le cptmnt se précisait pendant le roulage… il se passait ce qu’a décidé le captain comme dans ce cas-ci… et si c’etait en vol… eh bien…
    le rock’n’roll commençait.. j’ai vu un PNC pris en « otage » par une équipe de rugby et le reste de l’équipage commercial tenter de calmer les imbéciles alcoolisés… En effet gagner un match n’autorise pas tout… le captain avait simulé une descente d’urgence, après être remonté et il avait donné du tangage et du roulis avant tout, il nous avait allumé les deux consignes et prévenu les pax d’attacher leur ceinture, pensant bien que ces imbéciles n’obtempereraient pas… Mais c’était avant que les ordinateurs s’en mêlent… pour le coup… Après l’effet shaker lol ils ont tous regagné leurs sièges, apeurés ( oh les moviettes) et l’hôtesse avait été libérée ( elle avait été mise dans un rack à bagage ).. À cette époque-là on se protégeait par un CR du CDB et un CR commercial… pour le cas où une plainte des pax nous parvenait… mais jamais de plainte contre les pax… sans doute aujourd’hui avez-vous raison… j’ai moi-même maîtrisé un pax qui arrivait des déricks pétroliers après 6 mois d’abstinence… il était tellement alcoolisé qu’il s’est laissé attacher les mains qu’il me mettait au postérieur chaque fois que je passais à sa hauteur… je lui ai attaché les mains avec une rallonge-ceinture ( il n’y avait pas de menottes à bord) il s’est endormi… réveillé juste avant l’atterrissage quand je lui ai libéré les mains…
    Et encore beaucoup d’autres histoires semblables…
    La fréquentation des avions n’est plus la même depuis les années 90 .. les mentalités ont évolué vers plus de protections juridiques… Du coup nous ne pouvons plus nous débrouiller nous-mêmes… je ne sais pas si c’est mieux ou pas…
    Quoiqu’il en soit… pas de pitié pour les crétins 😇😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 579 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages