Qatar et Europe vers un accord de ciel ouvert ? – PNC Contact
vendredi 26 avril 2019
Akbar al-Baker, CEO Qatar Airways

Akbar al-Baker © DR

Qatar et Europe vers un accord de ciel ouvert ?

Le site internet The Travalers Club a publié un article concernant le projet de ciel ouvert entre le Qatar et l’Europe en se plaçant du coté du consommateur.

Le site internet The Travalers Club a publié un article concernant le projet de ciel ouvert entre le Qatar et l’Europe en se plaçant du coté du consommateur.


Hier, à Doha, en marge du sommet aéropolitique organisé pour la première fois par CAPA au Moyen-Orient, la compagnie nationale, Qatar Airways, a annoncé avoir terminé les négociations avec l’Union Européenne visant à la signature d’un accord de référence portant sur les conditions du transport aérien. À terme, une fois signé, les pays membres de l’Union Européenne mais également le Qatar pourront bénéficier d’une libéralisation des liaisons entre les États signataires.

Vers un accord de ciel ouvert ?

Les négociations n’ont pas débuté hier. En effet, l’Union Européenne et l’État du Qatar ont entamé les discussions depuis plusieurs mois. Mais jusqu’à présent, les parties s’étaient montrées prudentes sur la conclusion de ces échanges. En revanche, Son Excellence Akbar Al Baker, Président-directeur général du Groupe Qatar Airways, et le Directeur Général de la Commission Européenne pour la Mobilité et le Transport, Monsieur Henrik Hololei, ont donné une conférence de presse commune afin d’annoncer le succès de cette première étape.

Les négociations ont été menées par Madame la Commissaire Européenne, Violeta Bulc.

Cet accord historique entre l’Union Européenne et un des États membres du Conseil de la Coopération (des pays) du Golfe (GCC) permettra aux parties de poser un cadre durable pour leurs relations futures respectives. En effet, si cet accord est signé et respecté, les compagnies aériennes des États signataires disposeront de droits de trafic potentiellement illimités. Possiblement, si tous les États membres de l’Union Européenne signent cet accord, les 28 nations et le Qatar pourront disposer d’un accès illimité et sans restriction à leurs territoires respectifs.

Par ces négociations, les deux côtés ont montré que l’engagement positif permet de construire la confiance entre des nations, et permet de profiter des avantages de la libre concurrence. Notre espoir est que le succès de ces négociations encouragera d’autres blocs commerciaux et des marchés d’aviation significatifs à joindre la réalisation d’un régime d’aviation global libéralisé pour des générations futures. (Akbar Al Baker, Président-directeur général du Groupe Qatar Airways).

C’est un véritable pas en avant pour le Qatar qui montre ainsi sa capacité à s’entendre avec d’autres États (ou groupement d’États), à l’instar de l’Union Européenne, ce que les Émirats Arabes Unis par exemple ne semblent pas en mesure de faire. Rappelons à toutes fins utiles que les Émirats Arabes Unis ont décidé de mettre fin avant même le premier jour des négociations (devant permettre une libéralisation des droits de trafic contre davantage de transparence dans leurs règles de fonctionnement) prévues l’an dernier.

L’Union Européenne prévoit une signature de l’accord dans les 6 mois à venir.

La suite en cliquant ICI

Partages

1 thought on “Qatar et Europe vers un accord de ciel ouvert ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 59 540 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages