1 décembre 2021
A330 de Qatar Airways

A330 Qatar Airways © Arpingstone

Qatar Airways, l’Europe flingue le secteur aérien !

L’Europe a validé l’accord de ciel unique avec le Qatar. En résumé Qatar Airways peut venir partout en Europe

Partages

ÉDITO

L’Europe a validé l’accord de ciel unique avec le Qatar. En résumé Qatar Airways peut venir partout en Europe et faire des vols intra-communautaires sans aucune restriction. Pour exemple elle peut faire des Paris – New York ou encore des Berlin – Barcelone ou même des Paris – Nice !

En contrepartie les compagnies aériennes peuvent faire la même chose au Qatar. C’est en tout cas la version officielle. Par contre ici on cherche encore ou est l’intérêt pour une compagnie aérienne européenne de faire Doha – Doha ! A part Doha il n’y a rien au Qatar… Sans doute cet accord a-t-il été conclu avec d’autres points qui n’ont pas encore été révélés et, si c’est le cas, il y a peu de chance que cela justifie de flinguer le secteur aéronautique européen.

En même temps en Europe il y a beaucoup de pays, et beaucoup de pays n’ont pas de compagnie aérienne major pour ne pas dire digne de ce nom. Il y avait British Airways mais les anglais sont OUT. Il reste donc le groupe Air France – KLM, Ibéria et la Lufthansa, cela fait 4 pays sur plus de 25… Autant dire que les 21 autres ont sans doute un intérêt à ouvrir le ciel européen, on peut pour le moins le supposer…

Evidemment l’Europe ce n’est pas que le « plombier polonais », c’est aussi plein de traités de libre-échange de biens, services et main d’œuvre. C’est un imbroglio de règles, de décrets et autres directives plus complexes les unes que les autres mais, c’est pour le bien des citoyens…

Enfin, revenons à Qatar Airways et l’accord de ciel ouvert. Qatar Airways a pleins d’obligations dans cet accord. La compagnie aérienne devra publier ses comptes selon le standard et les normes internationales pour éviter les versements d’aides de la part de l’émirat. Qatar Airways devra aussi faire des efforts sur le volet social et être un gentil employeur au monde des bisounours, on se marre ! Même si la compagnie a fait beaucoup de progrès dans ce domaine elle continuera à faire comme elle le souhaite et ce n’est pas l’Europe qui y changera quoi que ce soit…

Le Qatar c’est environ 2.8 millions d’habitants quand l’Europe c’est presque 750 millions d’habitants. Ou est l’intérêt dans un tel accord ? Non, pardon, ou est l’intérêt de la France, L’Espagne ou l’Allemagne dans un tel accord ? En fait, ou est l’intérêt des pays moteurs de l’Europe dans cet accord ?

Mais rassurons-nous. Notre ministre a dit que la France ne signerait pas si la France jugeait l’accord déséquilibré. Là on semble très loin du concept d’équilibre pour le moment donc on est sauvé. Et bien non, le lendemain le son de cloche était « un peu » diffèrent selon son entourage proche :

La mise en œuvre se fasse de manière équilibrée et dans le respect des clauses économiques, sociales et environnementales qui y figurent.

J-B Djebbari a sans doute eu un petit coup de téléphone pour recadrer ces pensées subversives antiprogressistes.

L’Europe vend donc 750 millions de consommateurs repartis sur un continent au Qatar contre 3 millions de consommateurs habitants dans une ville entourée de sable. Pardon, soyons précis, environ 500 000 qatari n’habitent pas à Doha…

Le secteur aérien sort juste de la crise du Covid et une grève serait totalement irresponsable alors que la reprise arrive et ça, l’Europe le sait bien…

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Jooble
ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 28 613 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages