dim. Août 25th, 2019
Boeing 737 de Ryanair

Boeing 737 Ryanair © Ryanair

Ryanair cartonne en mars

Ryanair a, comme à son accoutumée, fait un excellent moi de mars 2017.

Partages
Boeing 737 Ryanair © Ryanair

Ryanair a, comme à son accoutumée, fait un excellent moi de mars 2017. Le mois de mars a été le cadre de mouvements sociaux en France avec la grève du contrôle aérien. Cet épisode a entrainé l’annulation de plus de 350 vols pour la low-cost irlandaise. Cette dernière a d’ailleurs demandé à Bruxelles et au gouvernement français de prendre des dispositions pour que cela ne se reproduise pas cet été.

Ryanair a donc fait un bon mois de mars en enregistrant une hausse de 10% de son trafic passager comparé au mois de mars 2016. Le coefficient de remplissage reste stable à 94%. Sur un an ce n’est pas moins de 120 millions de passagers qui ont choisi Ryanair, c’est 13% de mieux que sur les 12 mois précédents.

Dans son communiqué Ryanair indique que ces belles performances sont le fruit d’un prix attractif et d’un programme d’amélioration du service plébiscité. Kenny Jacobs, directeur marketing de la compagnie, a ajouté :

Mais le mois de mars a été particulièrement affecté par l’annulation de plus de 350 vols dû aux grèves à répétition des contrôleurs aériens et certaines grèves dans le handling, qui ont réduit notre trafic d’approximativement 100,000 passagers. Nous appelons le gouvernement français et la Commission européenne à prendre des mesures pour empêcher un autre été de perturbations dû aux grèves ATC et nous demandons à tous les clients affectés de signer la pétition en ligne A4E, Keep Europe’s Skies Open, pour aider à protéger l’Europe des perturbations répétées par les syndicats des contrôleurs aériens.

Ryanair poursuit donc sa croissance à un rythme endiablé que rien ne semble à même de stopper…

Partages

1 thought on “Ryanair cartonne en mars

  1. « Ryanair poursuit donc sa croissance à un rythme endiablé que rien ne semble à même de stopper… »

    C’est MOL himself qui donne une des réponses possibles à votre question :

    « La perspective d’une sortie de la Grande-Bretagne de l’UE hérisse le directeur général de Ryanair, Michael O’Leary. D’ores et déjà la compagnie a annoncé geler les créations d’emplois au Royaume-Uni où elle opère depuis 19 aéroports. Et désormais, Ryanair (…) envisage même, en cas d’échec des négociations entre l’UE et le Royaume Uni, qu’il n’y ait plus «de vols vers et en provenance du Royaume-Uni», à partir de mars 2019. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 549 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages