Hôtesse jet d'affaires, mythes et réalité – PNC Contact
mercredi 23 janvier 2019

Gulfstream G-400 © Planephotoman

Hôtesse jet d’affaires, mythes et réalité

En quoi consiste le métier de PNC aviation d’affaires, salaire et condition de travail, le bagne ou le paradis, après plusieurs années dans les jets d’affaires est-il possible de se reconvertir et, si oui, dans quel secteur… Questions et réponses

Gulfstream G-400 © Planephotoman
Gulfstream G-400 © Planephotoman

Le métier d’hôtesse de l’air fait rêver et est souvent mal connu malgré le fait que la grande majorité d’entre nous ait déjà pris l’avion et vu évoluer en cabine ces femmes et ces hommes qui assurent la sécurité et veillent à notre confort. Quand il s’agit des hôtesses de l’air évoluant dans le milieu très fermé de l’aviation d’affaires les mythes sont tenaces et nous avons essayé de les faire tomber. Nous avons tenté de répondre a certaines questions concernant la vie d’hôtesse de l’air d’aviation d’affaires dans cet interview. Pour les personnes intéressées contactez une école d’hôtesses d’aviation d’affaires en cliquant sur le lien en bas de l’article.

En quoi consiste le métier de PNC aviation d’affaires

Le métier d’hôtesse de bord consiste en grande partie à prendre soin de personnes habituées à évoluer dans un milieu privilégié et qui sont entourées d’un personnel hyper pro-actif. L’hôtesse doit savoir anticiper les besoins précis du passager. Elle doit être capable de reconstituer l’environnement de vie du passager durant le vol, sans avoir une réelle perception de la vie privée de cette personne. L’erreur est malheureusement difficilement gérable dans ce milieu.

 

Quelles sont les qualités recherchées, est ce vrai que ce métier n’est que pour les filles ?

Les qualités recherchées sont avant tout un sens aigu de la réactivité, on recherche des personnes avec une réelle passion pour le bon goût, l’art de vivre, une personne soigneuse, délicate, très attentionnée et qui s’adapte à toutes les situations, en bref l’excellence de la gestuelle et de la pensée hôtelière à bord. Les hommes sont très présents dans l’aviation d’affaires et principalement dans l’aviation dite « Corporate ». Beaucoup d’entreprises ou de groupes possèdent leur flotte et choisissent par soucis de charte « La parité » donc autant d’hommes que de femmes. Certaines compagnies aériennes qui exploitent leur flotte à la demande, appliquent cette parité. Les propriétaires de jets et les compagnies qui charterisent les jets privilégient les hôtesses aux hôtes de bord.

 

Salaire et condition de travail, le bagne ou le paradis ?

Les salaires sont très attractifs et se situent au-dessus d’un salaire de PNC sur la ligne. L’aviation d’affaires a les défauts de ses qualités, vous êtes déclenché assez souvent, les amplitudes sont assez intenses et le niveau de perfection et d’excellence exigé reste identique. Vous êtes libre et maitre à bord, mais également durant vos escales, de ce fait vous ne songez pas à prendre un verre ou faire les marchés avec vos collègues . De plus si vous avez des décisions à prendre ou une organisation assez complexe à gérer durant le vol ou en escale ne comptez que sur vous-même car vous êtes bel et bien seul.

 

Jusqu’à quel âge peut-on faire ce métier ?

L’âge n’a pas d’importance, l’essentiel est la présentation ; récemment une femme de la quarantaine a été recrutée par une grande compagnie basée au Portugal devançant des jeunes filles. Le niveau d’entretien des hôtesses (hôtes) de bord est le principal argument, peu importe l’âge l’important est d’être soigné avec une excellente présentation. Les anglais par exemple, préfèrent les femmes d’un certain âge. Il n’existe pas de règles, mais bien entendu une jolie peau bien entretenue, un soin précis apporté au rasage, maquillage, coiffure est plus que déterminant. Chaque partie du globe à son style d’hôtesse de bord.

 

Après plusieurs années dans les jets d’affaires est-il possible de se reconvertir et, si oui, dans quel secteur ?

On peut bien entendu se reconvertir, soit sur la ligne et les compagnies aériennes qui apportent une touche prestige à leurs services à bord et qui sont très demandeuse de l’excellence du « Customer Service » de l’aviation d’affaires. Les grands palaces recrutent également des hôtesses de bord. Les assistantes de certains VIP sont également d’anciennes hôtesses de bord.

Avec la participation de Madame V.Malki et de Business Aviation School

Partages

5 thoughts on “Hôtesse jet d’affaires, mythes et réalité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 56 746 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages