Etihad from inside – PNC Contact
Nous sommes le mardi 18 décembre 2018

Etihad from inside

Je me présente, je suis une jeune femme de 25 ans, et actuellement Personnel Navigant Commercial pour une des célèbres compagnies du Golfe : Etihad Airways, basée à Abu Dhabi, un des sept émirats constituant les fameux Emirats Arabes Unis.

Etihad Boeing 777 © Kwlothrop

Je me présente, je suis une jeune femme de 25 ans, et actuellement Personnel Navigant Commercial pour une des célèbres compagnies du Golfe : Etihad Airways, basée à Abu Dhabi, un des sept émirats constituant les fameux Emirats Arabes Unis.

Etihad est LA compagnie nationale des Emirats, et pas Emirates comme on aurait tendance à le penser.

Fondée en 2003, Etihad est aujourd’hui, et ce de façon incontestable, une des compagnies les plus prestigieuses. Reconnue pour son service, ses produits mais également son personnel de bord, elle fut dernièrement classée compagnie 5 étoiles par le prestigieux classement SKYTRAX.

Comme vous pouvez le voir, je suis très fière d’appartenir à la famille Etihad. Cette compagnie, pendant maintenant près de deux ans, m’a appris la rigueur ainsi qu’un certain sens de la relation client, et ce, au sein d’un contexte de travail multiculturel enrichissant. J’ai eu la chance de pouvoir parler avec des personnes venues du monde entier, également venues ici travailler pour Etihad. Philippines, Australie, Inde, Angleterre, Kenya, Afrique du Sud, autant de pays pour autant de nationalités ; nous en comptons actuellement près de 130. Un environnement de travail multiculturel où vous découvrez des cultures différentes et donc, par conséquent, des langues différentes … Je me souviens d’une escale à Casablanca où un des membres d’équipage nous avait appris quelques mots en « zulu », langue d’Afrique du sud où l’on parle principalement en faisant des bruits avec notre bouche. Je me souviens également d’une collègue japonaise qui voyait deux jeunes gens en train de s’embrasser sur un vol Francfort. Elle était un peu étonnée du fait de sa culture, que deux jeunes personnes puissent s’embrasser en public dans un avion. Le métier du PNC est un milieu de travail où l’adaptation est capitale, mais peut-être d’autant plus dans les pays du Golfe où le multiculturel est mis à l’honneur.

Quelque part, Etihad n’est pas seulement une compagnie, mais on pourrait aussi dire qu’elle est une certaine façon de vivre. En effet, en tant que Personnel Naviguant de la compagnie, celle-ci nous fournit le logement. Vous êtes donc en colocation (mis à part pour certains) avec un(e) collègue au sein d’un immeuble où vous trouverez seulement des employés de la compagnie. De plus, pour aller travailler, vous serez amené par un transport alloué par la compagnie : une navette faisant l’aller-retour entre les immeubles et le Crew Briefing Center (équivalent de la Cité PN d’Air France). Les vols et les escales quant à eux, pas de secret, se font avec les collègues. Comme vous le voyez, la vie du PN chez Etihad est assez restreinte à la compagnie elle-même si on n’essaye pas de faire des rencontres hors du milieu ou en tout cas de trouver un moyen de s’écarter un peu du travail. Par exemple, pour ma part, je préfère passer mes escales seule. Non pas que mes collègues soient désagréables, mais j’ai besoin de cette bouffée de liberté quand je suis en escale, loin d’Abu Dhabi et hors de l’avion. Quant à Abu Dhabi, j’ai toujours des amis dans la compagnie et en dehors, j’ai également gardé une grande proximité avec mes amis de Paris qui, chaque jour, me manquent énormément.

En effet, Paris se trouve à 07h d’avion d’Abu Dhabi et il n’est pas forcément évident de rentrer fréquemment. J’ai toujours été chanceuse car mon planning a été majoritairement constitué de CDG ces derniers temps et j’ai également eu la chance de pouvoir toujours monter dans un avion pour Paris. Il est important de garder contact avec les proches car les jours en tant qu’expatriée ne sont pas toujours simples, en particulier dans ce milieu. Oui nous sommes toujours entourés, mais nous sommes au fond toujours très seul… Alors oui on rencontre toujours de nouvelles personnes à chaque vol, mais à l’arrivée, vous n’avez pas le temps de tisser de vrais liens (sauf parfois évidemment). Vous faites la fête en escale, vous sortez, mais en arrivant à la base, chacun retrouve sa vie normale.

En bref, Etihad est plus qu’une entreprise, plus qu’une compagnie aérienne, elle est aussi l’ouverture vers une autre façon de voir les choses.  Cette expérience, c’est aussi l’apprentissage de la perte de repères, l’adaptation et comment manier tout cela. Vous vous retrouvez seule, loin, et à l’étranger. Vous repoussez vos limites, tant émotionnelles que physiques (au vu des décalages horaires et du travail à bord). Cela m’a permis de voir jusqu’où je pouvais aller, jusqu’où mon corps et mon esprit pouvaient vagabonder. J’ai découvert d’autres aspects de moi-même à travers cette expérience, des côtés que j’avais sous-estimés mais aussi des côtés que je n’avais pas encore vus. Je peux dire, aujourd’hui, que je me connais mieux.

Mais je pense que le plus grand merci revient au fait qu’elle m’a permis de mettre un pied dans mon métier, celui de Personnel Navigant Commercial. J’ai pu y exercer mon métier jusqu’à présent. Je ne dis pas que chaque jour a été simple mais j’ai appris, à chaque fois, plus sur moi-même, mes capacités et surtout mon métier. J’ai pu y apprendre la rigueur, des méthodes de service que je n’apprendrais nulle part ailleurs. J’ai également travaillé avec des collègues formidables d’horizons divers. Merci à eux pour avoir fait de ces moments des instants inoubliables.

Merci à Doriane, ma meilleure amie, pour tout son soutien. Merci à Pierre pour avoir toujours été là, à me faire rire à n’importe quelle heure dans le monde entier (cf. SAIGON), Merci à Romain que je ne remercie jamais assez mais qui s’est avéré être un ami formidable. Merci à Nicolas avec qui j’ai pu discuter de tout et de rien, si loin. Merci aussi à ceux que je ne mentionne pas mais qui sont là, bel et bien présents. Et surtout merci à mon père qui a toujours été là, même dans les plus mauvais moments, s’oubliant même parfois. On ne remplace jamais l’amour d’un père. Merci à ma mère, pour m’avoir rendue si forte…

Partages

28 commentaires sur “Etihad from inside

  1. C’est aussi ça les compagnies du golfe, une aventure humaine et une ouverture d’esprit qui manque tant a certains collègues d’ailleurs.

  2. Belle aventure humaine!!une compagnie qui refuse l’accès au salon à ses employés afin qu’ils se reposent un peu est de facto inscrite dans la bienveillance et l’altruisme à l’endroit de celles et ceux qui officient pour elle…c’est sur…

  3. Chacun voit midi à sa porte. Personnellement je le vis comme une très belle aventure et en tant que français (on sait tous que nous sommes un pays avec beaucoup de droits etc.. ) je m’y plais. Après comme je le dis à certains collègues qui parfois se plaignent, partez. Le jour où je n’irai plus en vol avec le sourire, je partirai, c’est aussi simple.
    Après a chaque fois que l’on trouve quelque chose de bien a dire sur les compagnies du golfe il y a toujours quelqu’un pour venir et casser tout ça, une raison en particulier ? Non.
    Aucune compagnie n’est parfaite. Mais c’est comment on voit son métier et ce que l’on en fait qui va faire de ce que l’on vit une expérience inoubliable. Je m’éclate a bord, vole avec des gens au top et profite des escales a fond. Et la vie a Dubaï, j’en tire le maximum.
    Cette crew a vécu une situation des plus déplaisantes et à certainement demandé à la compagnie de lui rendre des comptes. Ayant énormément de groupes internes, je n’ai jamais entendu parlé de cette histoire.

  4. Et voila ! Toujours le même parasite qui crache sont venin sur les cie du golf.alala mais tu es vraiment un pauvre type enfaite ! Décoince toi ! Jsai pas moi pete un coup va .

  5. C’est le dernier article que je commente. Je quitte le groupe après. J’adorai lire les articles avant d’être navigant mais tout cette haine envers les compagnies du golfe me dégoute. Dire qu’on est tous collègues, c’est décevant.

  6. Alex Lm c’est clair ! Je n’arrive pas à comprendre pourquoi ne pas leurs foutre la paix ! Le business c’est le business merde ! J’ai l’impression d’avoir des gosses en face de moi qui pleurniches parceque telle ou telle cie à tels ou tels avantages .C’est incroyable tout de même ! Et PNC contact qui critique en douceur et apres me dis que non, l’hypocrisie à l’etat pur ! Moi aussi je suis degouté.Heureusement que dans les cockpit l’ambiance est tout autre !

  7. Abu brahim je t’invite à surveiller ton langage qui frôle l’insulte.je n’ai pour ma part insulté personne,n’ai que donné que point de vue.je ne manque d’aucun respect à l’encontre des salariés de ces compagnies,bien au contraire …mais pointe du doigt les entreprises qui les emploient…
    Ne te trompe pas de colère et modére tes propos

  8.  »
    En bref, Etihad est plus qu’une entreprise, plus qu’une compagnie aérienne, elle est aussi l’ouverture vers une autre façon de voir les choses. »

    Euphémisme…

  9. @ Alex

    Votre récit résume ce que je pense . dans les compagnies du golfe les PNC font un job qui dure un certain temps mais très peu font carrière.
    En « Europe » les PNC font un métier sur une vie professionnelle en général.

    Tous deux sont aussi bons professionnels, c’est juste que les vues et les vies sont différentes.

  10. Si vous pouvez intégrer une autre compagnie aérienne vous pourrez en effet comparer.

    Se fier aux commentaires ici serait réducteur et dommage…

  11. Qatar= Emirates=Etihad, ou l’esclavagisme moderne érigé comme un modèle… De toutes façons les gens s’en moquent tant qu’ils peuvent partir en avion à l’autre bout du monde pour 600 euros les conditions de travail des gens qui les servent ne les intéressent guère! 2000 2500 euros à vivre en prison pendant 2 ans mais de quoi se plaignent ils? ils ont un boulot, une piscine, et un appartement gratuit ( à partager à plusieurs) c’est le paradis!

  12. Pierrick, avez-vous travaillé dans une compagnie du golfe ? Parce que vos paroles semblent bien loin de la réalité. Alors peut être que Qatar a effectivement des règles strictes, mais Emirates et Etihad absolument pas. Laissez-moi donc vous parler de ce que l’on vit.

    Concernant les licenciements sans préavis. Avant d’être licencié, vous passez par 3 étapes aussi appelés « warning ». Une fois au troisième vous passez devant vos managers et une action disciplinaire est prise, renvoi ou travail au sol. Tout licenciement est justifié par un courrier officiel de la compagnie.

    2 ans ? Nous signons un contrat de 3 ans. Au bout de ces trois années, la compagnie nous demande si nous voulons renouveler notre contrat, ou pas. Que l’on décide de renouveler ou pas, les crew touchent une prime de fin de contrat correspondant au montant prélevé par la compagnie lors du training.

    Un appartement à partager a plusieurs. Effectivement, lors de la signature du contrat les employés acceptent que le logement sera partagé. Ça peut être des appartement de 2 ou 3 personnes. En revanche, lorsque les crew montent en grade et après quelques années, ils peuvent prétendre à un logement seul.
    Si les navigants décident qu’ils ne veulent pas du logement fournit par la compagnie, cette dernière leur verse ce que l’on appelle une « live out allowance » d’un montant fixe qui permet de couvrir la location du logement choisi par le membre d’équipage. Ces logements ne disposent évidemment d’aucune règle concernant la compagnie (couvre-feu, visiteurs…).

    Couvre feu ultra stricte ? Les navigants ne disposent d’aucun, oui aucun, couvre-feu que ce soit avant un vol ou pendant les jours de repos. En revanche, les visiteurs qui ne sont pas employés par la compagnie doivent avoir quitté les logements à 1h du matin. Sauf si un formulaire a été rempli au préalable. Le même qui permet aux amis, membres de la famille de loger dans les appartements pendant plusieurs jours voire semaines. Pour ce qui concerne les escales, libre à vous de faire ce qu’il vous plait. Vous pouvez également avoir un ami, un proche, a rester dormir dans votre chambre d’hôtel sans en informer qui que ce soit.

    Contrôle des relations entre collègues ? Alors ça par contre je ne comprends pas trop votre raisonnement car aucun contrôle n’est fait. Chacun est libre de sortir avec qui il le souhaite, que ce soit sur base ou en escale.

    Oui certaines règles ont pu être limites il y a encore des années, mais aujourd’hui les conditions sont bien différentes. Le turnover de ces compagnies les a fait réagir et elles ont pris de nouvelles mesures et se sont adaptés aux modèles européens et internationaux. Non travailler n’est pas synonyme de bagne ou d’esclavage.

    J’espère que tout ceci vous aura éclairer un peu plus sur nos conditions. Maintenant il fait chaud, et j’irai bien nager dans la piscine ?.

  13. Les compagnies d’aviation d’affaires raffolent des ex-PNC du Golfe, ces PNC étant connus pour leur grand professionnalisme. Certains PNC donneurs de leçons devraient déjà apprendre à respecter leurs collègues du Golfe qui travaillent pour des compagnies réputées pour le service et classées parmi les meilleures au monde!

    Chacun bosse où il veut ou peut!

  14. AF aussi refuse L accès du salon à ses Pn
    Et il est meme impossible de seulement visiter le Salon Première

  15. Chez Etihad l’accès au salon n’est pas une chasse gardée. Lorsque vous montez en grade pour le services en classe premium et aussi lorsque vous passez chef de cabine, la compagnie vous propose de profiter du salon lorsque vous voyager en billet GP afin d’avoir un aperçu des services proposés et ainsi mieux conseiller le client lorsqu’il se trouve à bord.
    Il faut arrêter de parler de conditions inhumaines à tout va. Oui nous volons plus qu’en europe c’est certain, mais toujours dans le respect des règles de temps de vol internationales. L’avantage, c’est que le salaire suit et dépasse bien largement les 2000€ comme vous le dite.
    C’est un choix, certains ont l’envie de voler/travailler dans un domaine qui les passionnent et faire leur expérience, d’autres préfèrent simplement la facilité et suivre la mentalité française et critiquer tout ce qui ne leur convient pas, sans se remettre en question.
    Avant de lancer des affirmations, il serait bon de vérifier un minimum, n’en déplaise à certains…

  16. Bonjour, comment peut on postuler pour étihad? Et surtout ou pourrais je avoir plus d’information sur la prestations offerte, logement,contrat, salaire … etc
    MERCi de votre retour par email
    Et MERCi du partage de cet article cela donne espoir et envie d’être et de rester PNC

  17. Bonjour! Merci de partager avec nous qui aspirons au même métier et dans une aussi bonne compagnie tous ces beaux sentiments et cette expérience. Seulement voilà des rumeurs circulent sur le fait que Etihad aurait suspendu tout recrutement de cabin crew et ce pour 1 ou 2ans! J’aimerais donc savoir si vous avez une idée de si ces rumeurs sont fondées! Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 56 360 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages