29 mars 2020
Airbus Aigle Azur

Airbus A321 Aigle Azur © Juergen Lehle

Aigle Azur n’ira pas en Chine

Aigle Azur a confirmé hier une information qui circulait déjà depuis plusieurs jours concernant l’ouverture de son secteur long-courrier dont les premiers vols devaient avoir lieu le 28 juin 2014.

Partages
Airbus A321 Aigle Azur © Juergen Lehle
Airbus A321 Aigle Azur © Juergen Lehle

Aigle Azur a confirmé hier une information qui circulait déjà depuis plusieurs jours concernant l’ouverture de son secteur long-courrier dont les premiers vols devaient avoir lieu le 28 juin 2014. La compagnie aérienne a confirmé qu’elle allait louer deux Airbus A330-200 à la société Dubaï Aerospace Entreprise pour la ligne Paris – Pékin qui sera finalement ouverte en 2015.

« En effet, Aigle Azur fait face, de nouveau, à une position de blocage concernant le survol du territoire de la Fédération de Russie », due à une dispute sur l’interprétation de l’accord aérien franco-russe, poursuit le communiqué. « Dans ces circonstances, Aigle Azur ne peut prendre le risque d’être l’otage d’un désaccord entre les deux pays, dans un contexte de relations bilatérales tendues suite à la crise ukrainienne ».

Cédric Pastour, PDG d’Aigle Azur affirme toujours vouloir diversifier l’activité de la compagnie aérienne en lançant le long-courrier au plus tôt.

Partages

9 thoughts on “Aigle Azur n’ira pas en Chine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !


Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 232 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Partages