sam. Fév 22nd, 2020

Air France A319 © Philippe Noret - AirTeamimages

Air France, chiffres de mai 2013

La recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) hors change est en baisse par rapport à mai 2012, affectée négativement par un effet calendrier qui a pénalisé la dynamique du trafic affaires.

Partages
Air France Boeing 777-200 F-GSPP © Philippe Noret - AirTeamimages
Air France Boeing 777-200 F-GSPP © Philippe Noret – AirTeamimages

Activité passage

L’activité passage du mois de mai 2013 a enregistré une hausse du trafic de 4,7% pour des capacités en hausse de 3,5%, tirées par un effet de base (baisse des capacités de 1,4% en mai 2012). Le coefficient d’occupation s’est élevé à 81,7%, en hausse de 0,9 point. Le groupe a transporté 6,8 millions de passagers (+3.9%). Le groupe poursuit un strict contrôle des capacités, qui, comme annoncé, ne devraient croître que de 1,5% sur l’année. La recette unitaire au siège kilomètre offert (RSKO) hors change est en baisse par rapport à mai 2012, affectée négativement par un effet calendrier qui a pénalisé la dynamique du trafic affaires.

  • Sur le réseau Amériques, le trafic est en hausse de 4,5% pour des capacités en hausse de 3,4%, entraînant une hausse de 0,9 point du coefficient d’occupation, qui atteint le niveau très élevé de 87,6%.
  • Le réseau Asie a connu une hausse de 5,3% de son trafic pour des capacités en hausse de 6,0%. Le coefficient d’occupation perd 0,6 point à 81,4%.
  • Sur le réseau Afrique et Moyen-Orient, le trafic est en hausse de 6,7% pour des capacités en hausse des capacités de 8,5%, tirées par un effet de base important (baisse des capacités de 6,8% en mai 2012). Le coefficient d’occupation perd 1,2 point à 74,0%.
  • Le réseau Caraïbes et Océan Indien enregistre une hausse du trafic de 4,7% pour des capacités en hausse de 4,5%. Le coefficient d’occupation est quasi stable, à 81,0% (+0,2 point).
  • Le réseau européen voit son trafic progresser de 3,5% pour des capacités en baisse de 1,7%. Le coefficient d’occupation atteint le niveau très élevé de 78,1%, en hausse de 3,9 points. Dans le cadre du projet industriel moyen-courrier, les capacités sur le réseau domestique français baissent de 6,0%.

En résumé: plus de passagers mais des recettes RSKO en baisses…

Activité cargo

L’activité cargo a enregistré une baisse du trafic de 6,4% pour des capacités en baisse de 3,5%. Le coefficient de remplissage recule ainsi de 1,9 point, à 62,3%. La recette unitaire à la tonne kilomètre offerte (RTKO) hors change est en baisse par rapport à mai 2012.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 38 508 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages