5 août 2020

Boeing 757 Openskies © Douchet Quentin

Openskies suite…

Partages
Boeing 757 Openskies © Douchet Quentin

Openskies, filiale française du groupe British Airways qui devrait prochainement rejoindre la joint venture transatlantique entre Ibéria, British Airways et American Airlines, ferme sa ligne entre Paris-Orly et Washington. Selon Patrick Malval, directeur général d’Openskies et de British Airways en France, cette décision est inévitable face à la surcapacité de l’offre sur cette ligne. « Alors que sur l’axe Paris – New York, il y a eu des suppressions de vols pour le programme d’hiver, sur Washington, personne n’a bougé. Alors, devant la surcapacité et devant les incertitudes économiques, j’ai préféré fermer temporairement la ligne plutôt que de mettre en péril l’entreprise » indique Patrick Malval.

En plus de la fermeture temporaire de cette ligne la compagnie aérienne se voir retirer un appareil qui est rendu à la maison-mère British Airways. Toujours selon la direction, même avec un appareil en moins il est tout à fait possible d’assurer les vols réguliers ainsi que l’activité charter de la compagnie.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 36 251 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.
Partages