ven. Déc 13th, 2019

Dérive Airbus A330 AF447 @ Agência Brasil ABr

AF447, pilotes mal formés

Partages
Dérive Airbus A330 AF447 @ Agência Brasil ABr

Selon un pilote de la compagnie Air France « il est certain que l’équipage va avoir une lourde responsabilité ». En effet, la publication du rapport du BEA approche et certains faits sont déjà clairement établis. Toujours selon un pilote « nos collègues ont perdu toute perception de la situation aérodynamique de l’avion, on ne comprend pas pourquoi ils n’ont pas perçu le décrochage. ». Le magazine le Figaro a interrogé plusieurs membres d’équipage et, pour tous, l’erreur incombe la direction d’Air France qui n’avait pas suffisamment formé et informé ses équipages sur les décrochages à haute altitude. Pour preuve, trois mois après le drame la compagnie aérienne a mis en place une séance de simulateurs baptisés « Vol en haute altitude par conditions givrantes »

Toujours selon les pilotes de la compagnie les procédures recommandées par le constructeur Airbus en cas de décrochage n’étaient pas adaptées. À l’époque du drame la procédure consistait à placer les manettes sur TOGA (puissance maximum) et à réduire l’incidence. Depuis, la procédure a été modifiée pour être la suivante : réduire légèrement la poussée et faire piquer le nez de l’appareil afin de réduire l’incidence. Il est quand même à noter que si la procédure en vigueur en 2009 avait été scrupuleusement exécuté l’AF447 aurait pu être sauvé.

Pierre-Henri Gourgeon l’a répété à plusieurs reprises depuis plus de deux ans : « je ne suis pas convaincu que les sondes soient la cause de l’accident ».

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 37 410 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages