Air France restera dans le rouge – PNC Contact
lundi 24 juin 2019
Hôtesse de l'air Air France

Hôtesse de l'air Air France © Air France

Air France restera dans le rouge

Hôtesse de l'air Air France
Hôtesse de l'air Air France © Air France

Après avoir contribué un temps à son succès, les couvertures pétrole n’en finissent pas de plomber les résultats d’Air France-KLM. Sur l’exercice en cours clos au 31 mars 2011, elles devraient maintenir le groupe franco-néerlandais dans le rouge avec une perte de 300 M€.

Selon le quotidien La Tribune de jeudi dernier, Pierre-Henri Gourgeon a ainsi confirmé, devant l’Assemblée nationale, son objectif de « retour à l’équilibre hors impact des couvertures pétrole ». Un coût chiffré entre « 300 M€ et 400 M€ » par le Dg exécutif d’Air France-KLM. Soit la moitié « des effets négatifs des couvertures de l’an dernier » qui avaient creusé les pertes de 637 M€.

Le niveau de couvertures prises par AF-KLM pour l’exercice en cours reste en effet toujours beaucoup plus élevé que les cours actuels du pétrole, qui par exemple pour les livraisons de juillet ont terminé jeudi à 74,61 $ (environ 62,50 €).

Mais les couvertures ne sont pas la seule menace qui plane dans le ciel d’Air France-KLM. Le coût final de la crise du nuage de cendres n’a pas encore été définitivement évalué, selon la direction du groupe qui, en mai, estimait que l’interruption de trafic pendant plusieurs jours avait représenté une perte de revenus de 260 M€.

Source: pros-du-tourisme.com

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 51 085 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages