25 juin 2024
Boeing 737 Norwegian

Norwegian Air Shuttle B737 © DR

Steward blessé en vol

Fracture et évacuation pour un steward Norwegian…

Partages

Un steward a été grièvement blessé en vol et a dû être évacué après l’atterrissage par les services de secours de l’aéroport. Il a eu une double fracture de la cheville causée par de graves turbulences convectives.

L’incident à bord d’un Boeing 737-800 de Norwegian s’est produit en juillet 2021. Le rapport final du Bureau d’Enquêtes et d’Analyses (BEA) vient seulement d’être publié.

Publicités

Le steward blessé en vol a déclaré aux enquêteurs après l’incident que la turbulence était si grave qu’il a été soulevé et a été littéralement projeté d’un côté du galley arrière à l’autre.

Le steward Norwegian a atterri lourdement sur le sol et son pied droit s’est retrouvé coincé sous le boîtier en plastique qui contient le toboggan d’évacuation. Une deuxième forte turbulence a frappé l’avion. Le PNC a été projeté vers le haut avec son pied toujours coincé.

Un deuxième membre d’équipage à l’arrière s’est également blessé à la cheville. Il est cependant resté avec son collègue jusqu’à ce que l’avion se pose et qu’il soit évacué. Une fois à l’hôpital, les radiographies ont confirmé qu’il s’était cassé la cheville à deux endroits. De plus elle s’était également déboitée.

Les 180 passagers à bord du vol Norwegian de Copenhague à Nice n’ont pas été blessés.

Les pilotes ont fait le job

L’enquête a noté que les deux pilotes avaient tout fait pour naviguer autour des cellules orageuses pendant le vol et l’approche. Ils ont été surpris par le repérage tardif d’une cellule pendant la descente.

À ce stade, il était trop tard pour éviter les nuages. Les ceintures de sécurité ont été attachées et les PNC ont commencé à sécuriser la cabine.

Dans son rapport final, le BEA a suggéré que les systèmes radar météo embarqués que les pilotes utilisent pour surveiller les zones de turbulence peuvent varier en capacité. Il suggère que le régulateur européen de la sécurité aérienne demande l’utilisation de systèmes plus modernes et plus précis.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Déjà titulaire du CCA ?
PNC en compagnie ?
En recherche de compagnie ?
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 26 599 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages