24 octobre 2020
Boeing 777 de la compagnie aérienne Air France

Air France Boeing 777 © EyOne

Air France, d’où vient la bombe ?

Une bombe factice a été trouvée dans les toilettes du Boeing 777 effectuant le vol AF463 qui a été dérouté à Mombasa au Kenya.

Partages
Air France Boeing 777-200 F-GSPP © Philippe Noret - AirTeamimages
Air France Boeing 777-200 F-GSPP © Philippe Noret – AirTeamimages

Une bombe factice a été trouvée dans les toilettes du Boeing 777 effectuant le vol AF463 qui a été dérouté à Mombasa au Kenya. Si le début de l’enquête laissait supposé que tout était assez limpide et que l’on se dirigeait vers le scenario de l’ex flic en manque de reconnaissance cela semble dorénavant devenir un peu plus compliqué.

Air France indique depuis le début que la bombe a forcément été fabriquée pendant le vol et placée dans les toilettes après le décollage. Un passager, ancien policier, a fait beaucoup d’allers et retours vers les toilettes et, au miracle, c’est lui qui a découvert la bombe. Arrivée à Paris il est directement placé en garde à vue et semble être le coupable idéal.

Cependant il s’avère que ce passager a des petits problèmes médicaux qui l’obligent à se rendre fréquemment aux toilettes. De plus il a une bonne réputation et une ancienne relation professionnelle le décrit même comme  « un professionnel rigoureux dans son travail pour lequel nous n’avons jamais eu le moindre retour négatif ».

La fausse bombe n’a pas encore livrée ses secrets et, si elle n’a pas été fabriquée et placée dans les toilettes après le décollage il y a de quoi commencer a sérieusement douter des mesures de sécurité au sein de certains aéroports desservis par Air France.

Partages

3 thoughts on “Air France, d’où vient la bombe ?

  1. D’autres sources indiquent que ce Policier « avait découvert, juste avant la visite de Nicolas Sarkozy à La Réunion, une bombe devant le commissariat de Saint-Pierre. Il l’avait lui même désamorcée. Mais les doutes avaient été émis par ses collègues sur la réalité de cette bombe. Même s’il avait fait une formation pour neutraliser les engins explosifs. »

    La seule chose que je trouve étrange c’est qu’un policier fasse lui même la check des toilettes et qu’il ouvre les miroirs afin de vérifier s’il n’y a pas de bombe derrière…

    Ces emplacements ne sont pas forcément secrets mais je n’ai jamais vu un pax actionner le verrouillage pour vérifier ce qu’il y a derrière…

    L’enquête nous le dira…

  2. Pas de ministre à bord et tout d’un coup, la médiatisation est totalement différente ?!!!!
    En tout cas, tout le monde félicite l’équipage et la compagnie pour leur gestion de l’évènement. Ca change un peu de ce qu’on entend habituellement sur cette compagnie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 32 804 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages