12 août 2020

Douala

Air France a 2 doigts du crash…

L’autorité aéronautique française est persuadé que la frayeur est due au facteur humain. L’enquête qui a été ouverte cherche à établir entre autre si les faits ont été révélé grâce aux déclarations des membres de l’équipage une fois arrivée à Douala ou si se sont les ingénieurs au sol qui ont révélé l’anomalie après analyse.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 35 920 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.