28 octobre 2020

Corsairfly, 23 heures de retard

Partages
Boeing 747 Corsairfly
Boeing 747 Corsairfly

Les passagers du vol SS882 de la compagnie Corsairfly se souviendront longtemps des 23 heures passées à l’aéroport Lyon Saint-Exupéry.

Le Boeing 747 de la compagnie a été heurté par le « cargo loader » lors du chargement des soutes. Avant d’avoir les autorisations pour décoller et poursuivre la rotation des vérifications techniques, des autorisations de départ et le nouveau plan de vol ont dû être déposées et approuvés par les autorités compétentes. C’est donc 580 passagers à Lyon et environ 450 à Saint-Denis de la Réunion qui auront été bloqués 23 heures.

Comme toujours les passagers se sont plaints du manque d’information. Ils ont été logés à l’hôtel Mercure L’Isle-d’Abeau pour la nuit.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 32 900 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages