ven. Fév 21st, 2020

Boeing 767-33A/ER

Fissures sur 767

Partages
Boeing 767-33A/ER

L’aviation civile américain, la FAA, a indiqué mardi que la compagnie aérienne American Airlines avait repéré des fissures sur la structure d’attache des réacteurs aux ailes sur trois Boeing 767, en précisant que l’enquête se poursuivait. « American Airlines faisait une inspection de routine de ses 767 […] quand elle a trouvé des fissures sur le mât de liaison du réacteur dans trois 767 », a déclaré un porte-parole de la FAA, Les Dorr. « Actuellement, (la FAA), American Airlines et Boeing travaillent à identifier la source de ces fissures » pour pouvoir répondre de manière appropriée, a-t-il ajouté.

Un porte-parole d’American Airlines a ensuite indiqué que des fissures avaient été trouvées sur seulement deux mâts de liaison, et non trois, et que la FAA avait été informée il y a près de deux semaines. Il a précisé qu’ils avaient été remplacés et que les avions en question étaient de nouveau en service. Le porte-parole a précisé qu’American Airlines avait terminé de procéder à des vérifications sur ses 56 Boeing 767 de conception identique. Dix-sept autres 767 de la flotte ont une conception différente ne nécessitant pas de vérification, a-t-il indiqué.

Boeing, de son côté, n’a pas indiqué combien des quelque 900 767 actuellement en service pourraient souffrir d’une faiblesse sur cet élément. « Ce n’est qu’une portion » de ce total, a assuré un porte-parole, Peter Conte. Le constructeur allait demander des inspections plus fréquentes de cet élément essentiel, car « Boeing considère qu’il s’agit de sécurité », a-t-il ajouté.

Source: lefigaro.fr

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 38 503 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages