30 juillet 2021
Boeing 757-200 El Al Israel Airlines

Boeing 757-200 El Al Israel Airlines

Collision évitée de justesse

Partages
Boeing 757-200 El Al Israel Airlines
Boeing 757-200 El Al Israel Airlines

La presse israélienne fait état d’une collision évitée de justesse entre un avion d’Air France est un avion de la compagnie EL-Al. Selon les informations disponibles c’est au dessus de Belgrade le dimanche 27 décembre 2009 que ce serait produit cet événements. La cause en serait une erreur d’aiguillage. C’est grâce au système d’alarme anti-collision embarquée à bord des appareils (TCAS) que les pilotes on évité le pire. El-Al a indiqué que l’appareil français avait entamé un virage serré et une descente rapide pour éviter la catastrophe en passant à moins de 300 m l’un de l’autre.

Suite (information Le Monde . fr)

Un avion de la compagnie aérienne israélienne El Al a failli entrer en collision lundi 28 décembre avec un appareil d’Air France dans l’espace aérien serbe. En cause : une erreur de l’équipage du transporteur français, a affirmé mercredi la direction de l’aviation civile serbe. Selon elle, une enquête ouverte sur cet incident a établi qu’un avion de type Airbus 318 d’Air France et un Boeing 777 d’El Al sont passés à quelque 300 mètres l’un de l’autre car ‘l’avion français n’avait pas suivi les instructions données par le contrôle du trafic aérien’.

‘L’équipage de l’avion français avait correctement répété les instructions de descendre à une altitude de 35 000 pieds [10 668 mètres], mais, pour des raisons qui n’ont toujours pas été établies, l’appareil a continué à descendre au dessous de l’altitude requise et approuvée’ en survolant Belgrade, a précisé la direction. Il a ajouté qu’un possible accrochage entre les deux appareils avait été évité grâce à ‘une intervention au bon moment du contrôleur de vols’.

OUVERTURE D’UNE ENQUÊTE INTERNE À AIR FRANCE

La compagnie française a confirmé que les pilotes du vol AF 2686 reliant Paris Charles-de-Gaulle à Sofia avec soixante-dix personnes à bord ‘ont réagi à une alerte de proximité de trafic [alarme qui se déclenche lorsqu’un avion est trop proche] au dessus du territoire serbe’. ‘Le vol s’est poursuivi normalement et, à aucun moment, l’avion ni ses passagers n’ont été mis en danger’, a précisé une porte-parole d’Air France.

Interrogée sur une éventuelle erreur de pilotage, Air France a répondu que les pilotes avaient ‘appliqué les procédures’. Elle a ajouté avoir ‘ouvert une enquête interne et transmis tous les éléments relatifs à ce vol’ à la direction générale de l’aviation civile et au Bureau d’enquêtes et d’analyses, autorités de contrôle aérien en France.

L’appareil avait décollé de l’aéroport de Paris Charles-de-Gaulle à 10 heures 26 le 28 décembre et a ‘atterri en avance à Sofia à 13 heures 29’. Selon les médias locaux, cent vingt passagers se trouvaient à bord de l’avion israélien qui reliait Tel-Aviv et New York.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Jooble
ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 29 232 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages