13 août 2022

Vivier Air France

Vous lisez 48 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #253583
      marionpikidoo
      Participant

      Bonjour.

      Je voulais savoir si quelqu’un savait combien de personnes étaient dans le vivier d’Air France. C’est a dire combien de personnes vont il rappeler avant d’ouvrir a nouveau les embauches alternants ? Vont il d’abord faire une session avec les alternants qui avaient reçu des réponses positives en 2019 ou y aura t-il des sessions avec des nouveaux recrutés en parallèle ? Merci

    • #253584
      nacrepn
      Participant

      Aucun chiffre exacte n’a été communiqué mais au vu des années précédentes il me semble que la promo PNC en alternance tourne autour des 200 – 250 alternants par an.. avec et sans CCA compris (car formation CCA en interne pour intégration et vols de familiarisation pour tous début décembre)

    • #253586
      Rafalflash
      Administrateur

      @marionpikidoo

      Difficile de répondre sachant que la compagnie ne le sait pas elle même, à savoir quelle catégorie de personnels elle recrutera en premier lors de ses « prochains besoins en PNC » (entre : CDD et/ou Saisonnier PCB et/ou Alternants et/ou CDI).

      Cependant, ce que nous savons A CE JOUR :

      1-Temporalité : Actuellement l’ensemble des PN sont en APLD jusqu’au 31/12/2022. Durant ce laps de temps, la compagnie ne peut faire appel à aucun nouveau contrat sur la population PN (qu’il soit temporaire ou non). La seule condition qui peut réduire la période de l’APLD, serait une reprise exceptionnelle avant l’échéance du 31/12/2022 qui ferait repasser l’intégralité de la population PN à 100% et redonnerai la possibilité à AF de recruter de nouveau.

      2-L’alternance PNC : Ce type de contrat est un moyen de faire pas mal d’économies sur la masse salariale. Chaque année c’était près de 250 PNC qui étaient recrutés. Malheureusement, tant que l’APLD est en vigueur chez les PN, pas moyen de faire appel aux Alternants. Par contre, je pense que dès lors que la compagnie pourra de nouveau augmenter ses effectifs, les alternants devraient être parmi les premiers à intégrer la compagnie pour un contrat de professionnalisation d’un an. Donc je dirai au mieux au printemps 2022 si l’APLD se raccourci un peu ou alors pour l’année 2023, voir 2024 (si pas de changement significatif d’ici là ou pas de prolongement de l’APLD après le 31/12/2022)

      3-Durée du vivier : jusqu’à présent AF a toujours préféré piocher dans ses viviers de présélectionnés, on avait constaté cela lors de la crise de 2008 où AF avait rappelé des PNC présélectionnés plusieurs années après. il y a aussi le cas actuel des 160 pilotes (présélectionnés l’an dernier) où la compagnie « s’est engagée » à les intégrer dès que de nouveaux besoins PNT seront là. (et visiblement avant les pilotes HOP, affaire à suivre…) Maintenant, on ne peut pas prévoir si AF finira par rappeler les Alternants pré-sélectionnés ou si ils préféreront repartir sur une nouvelle sélection. Cependant financièrement, elle a tout intérêt de reprendre dans un premier temps des Alternants avant des CDD, voir des CDI, l’avenir nous le dira…

      4-Le cas de HOP : Dans les négociations en cours, AF devrait, à l’horizon fin 2022, intégrer environ 200 PNC HOP dans le cadre du plan de restructuration de la compagnie régionale. Donc il y a de très grande chances que les HOP intègrent la compagnie avant les futurs Alternants.

      5-Liste d’attente à rallonge : pour récapituler, il y a une belle tripoté de personnes en attente dans le vivier PNC qui se compose de : (par ordre d’arrivé dans le vivier):
      >> Les présélectionnés du recrutement CDI externe de Juillet 2019
      >> Les ex ZI/XL du recrutement CDI dédié de Novembre/Décembre 2019
      >> Les présélectionnés Alternants du recrutement de la saison 2020
      >> Les ex Alternants en fin de contrat depuis le dernier trimestre 2020
      >> Les 200 PNC HOP qui seront de facto en lisse lors de la mise en œuvre de la restructuration prévue à l’horizon fin 2022
      La question est, comment AF va se dépatouiller dans ce bazar et quelle priorité elle donnera à chacun d’entre eux au moment de la reprise ?

      6-Capacité flotte : les A220 et A350 seront livrés comme prévu. Parallèlement de l’arrivé des nouveaux appareils, nous verrons partir les A318/A319 et les 777-200. Le volume SKO restera donc inchangé et les compos PEQ seraient similaires (sauf peut être sur les A350 où AF passerait surement la compo PEQ à -1)

      7-La piste de TO : la compagnie a récupéré ou va récupérer pas mal de segments AF sur le domestique et sur certaine destination EU, ce qui réduit mécaniquement et proportionnellement la capacité AF et a pour conséquence de retarder les besoins PNC en fonction du volume que ça représente. A savoir maintenant si AF va ou non partir à la conquête de nouveaux marchés pour combler cette perte de capacité ?

      8-Age moyen des PNC AF : Il faut savoir, et c’est peut être le seul paramètre positif dans cette équation complexe, que l’âge moyen des PNC AF est très élevé, du coup les départs naturels en retraite représentent un beau volume (environ 500 par an) sur les prochaines années.

      Pour conclure, avec toutes ces variables, pas facile de composer, de planifier ou de savoir qui sera rappelé « un jour » et qui le sera « peut-être jamais ». Pour le moment, il faut continuer à suivre l’actualité de la compagnie et postuler dès qu’une opportunité se présente car pour le moment la santé d’AF n’est pas au meilleur de sa forme (et surement pour encore un bout de temps). Pourtant la direction a récemment déclaré que le troisième trimestre « serait à l’équilibre » alors que la compagnie perd toujours actuellement près de 10 millions d’euros par jour… Impossible de savoir si c’était juste un message pour rassurer les actionnaires ou si il y aura bel et bien une réelle reprise d’ici cet été.

      J’espère cependant que la plupart des candidats ou ex quelques chose, seront rappelés dès que la compagnie reprendra « un jour » les embauches (Alternants, CDI…).

      • #253593
        kev2757
        Participant

        Merci Rafalflash pour toutes ces précisions.

        Ce que je ne comprends pas c’est que l’APLD a aussi été signé pour le personnel au sol et on sait aujourd’hui que les recrutés alternants sol vont pouvoir faire leur année d’alternance (et tant mieux pour eux). Pourquoi il n’en serait pas de même pour nous ?

        De plus, l’activité va reprendre principalement sur court et moyen courrier. Les embauchés AF LC sont ils prêts à faire du court ou moyen ? Ne va t’il pas y avoir des besoins sur ce court/moyen à un moment donné ?

    • #253588
      marionpikidoo
      Participant

      Merci beaucoup pour ta réponse très complète. Je me permets de te poser une dernière question en lien avec ta réponse. Quand tu dis que les alternants seront peut être prioritaires. Penses tu qu’une nouvelle session de recrutement d’alternances pourrait avoir lieu en 2022/2023 ou les effectifs d’alternants en vivier sont suffisants pour les années à venir ? Merci beaucoup

    • #253589
      Rafalflash
      Administrateur

      @marionpikidoo

      Carrière avait présélectionnés des Alternants pour débuter fin 2020, aucune idée si ils en avaient eu assez pour couvrir une saison sachant qu’avec le COVID, j’imagine qu’ils n’ont peut-être pas pu finir les sélections… ?

      Après, il faut être lucide, même si ils en avaient assez, tous ne seront peut-être pas dispo au moment de la reprise, ils ouvriront très certainement une sélection pour combler ? Enfin c’est mon idée…

      Après ils pourraient faire le choix de repartir à zéro sans rappeler les présélectionnés, encore une autre hypothèse que je ne peux garantir.

      Bref, au pire, attend toi à une nouvelle sélection complète et au mieux ils rappelleront ceux qui étaient dans le vivier de candidats. Je pense que la décision sera conditionnée à la durée entre la date de présélection vs la date de reprise effective … Si le délai est trop long (délai non connu à ce jour), j’imagine qu’ils repartiront à zéro. Ils pourraient aussi faire un mix présélectionnes + nouvelle sélection, bref pas moyen de savoir à ce jour, puisque comme indiqué plus haut, pour le moment c’est no contrat PN jusqu’à fin 2022…

    • #253630
      kev2757
      Participant

      Merci Rafalflash pour toutes ces précisions.

      Ce que je ne comprends pas c’est que l’APLD a aussi été signé pour le personnel au sol et on sait aujourd’hui que les recrutés alternants sol vont pouvoir faire leur année d’alternance (et tant mieux pour eux). Pourquoi il n’en serait pas de même pour nous ?

      De plus, l’activité va reprendre principalement sur court et moyen courrier. Les embauchés AF LC sont ils prêts à faire du court ou moyen ? Ne va t’il pas y avoir des besoins sur ce court/moyen à un moment donné ?

    • #253636
      marionpikidoo
      Participant

      Bonjour Rafaflash

      Je ne sais pas si tu as vu la question de Kevin du coup je me permets de te la remettre. C’est une question super intéressante en espérant que tu pourras nous éclairer. Merci d’avance

      Ce que je ne comprends pas c’est que l’APLD a aussi été signé pour le personnel au sol et on sait aujourd’hui que les recrutés alternants sol vont pouvoir faire leur année d’alternance (et tant mieux pour eux). Pourquoi il n’en serait pas de même pour nous ?

      Ce que je ne comprends pas c’est que l’APLD a aussi été signé pour le personnel au sol et on sait aujourd’hui que les recrutés alternants sol vont pouvoir faire leur année d’alternance (et tant mieux pour eux). Pourquoi il n’en serait pas de même pour nous ?

    • #253641
      Rafalflash
      Administrateur

      @kev2757 et @marionpikidoo

      Je ne suis pas au courant pour l’APLD pour les PS… Mais surprenant que des embauches CDD Alternants peuvent avoir lieu si tel est le cas ?

      Sinon pour donner plus de détails, et c’est peut-être ce qui fait la différence entre les PS et les PN ?

      Contrairement aux PS, le salaire PN est composé à 40% d’une part variable qui est proportionnelle aux heures de vols + découchés + montés terrains du mois M-1.

      Comparé au SKO 2019, actuellement la compagnie a un programme de vol à 46% (vs 57% de prévu initialement) et prévoit pour cet été un objectif ambitieux « de 66% ».

      Vous l’aurez compris, l’activité actuelle et à court/moyen terme ne permettra pas aux PN de reprendre le plein emploi avant un horizon (pour le moment) encore lointain.
      La population PN est donc actuellement « condamnée » à percevoir le SMG faute de pouvoir dépasser les 65HDV par mois. Imaginez le scandale (et à juste titre) si la compagnie faisait appel à des CDD Alternants alors que les CDI en poste ne sont pas à 100% et perçoivent un salaire « minoré » (c’est à dire avec peu ou pas de prime variable).

      Je peux comprendre que le recrutement PS Alternant peut faire naitre une lueur d’espoir, mais leur système conventionnel de rémunération ne remet pas en cause le salaire des CDI en cas d’embauches supplémentaires contrairement aux PN. De ce fait, l’alternance ne pourrait être applicable pour la population PN tant que le programme de vol sera autant sinistré…

      Sachez tout de même que même si l’APLD PN a été signée pour 2 ans (jusqu’au 31/12/2022), la compagnie peut sortir du dispositif de façon anticipé si reprise à la normal (ou presque). En effet c’est une date maximale en terme de durée et non un période ferme. Donc tout est encore possible, mais il faut être réaliste, ce n’est pas pour tout de suite….

    • #253653
      kev2757
      Participant

      Merci Rafalflash pour ton retour.

      Au delà de l’APLD pour les personnels sol, il me semblait qu’il y avait eu un plan de départ volontaire pour les personnels au sol, qui gelait les embauches pendant 3 ans ? Je me souviens qu’à l’époque, il y a un an donc, nous nous réjouissions qu’il n’y avait pas ce plan de départ volontaire pour les PN ce qui permettait d’embaucher facilement dès la reprise. Finalement c’est l’inverse qui se produit…. Franchement je ne m’y attendais pas car il y a un an, on parlait d’une surpopulation au sol, justement, d’où le Plan de départ volontaire.

      Tu dis que les PN ont une grosse partie de leur salaire en prime mais les personnels sols ont aussi quelques primes du fait des horaires décalés, heures de nuit, week-end etc… Il n’y a donc plus aucun personnel sol au chômage partiel ?

      Autre interrogation : l’activité va reprendre principalement sur court et moyen courrier. Les embauchés AF LC en CDI sont ils prêts à faire du court ou moyen à la place du LC ? Ne va t’il pas y avoir des besoins sur ce court/moyen à un moment donné ?

      Pardon pour toutes ces interrogations mais forcément comme beaucoup j’ai fait beaucoup de sacrifices pour réussir cette sélection. J’essaie juste de comprendre ?

    • #253683
      marionpikidoo
      Participant

      Savez vous combien de personnes avaient reçu une réponse positive pour les sélections alternance juste avant covid ? Pour ceux qui n’avaient pas encore été convoqués ou pas fini la sélection de nouvelles sélections seront ouvertes avec nouvelle annonce en ligne ou vont ils uniquement rappeler ceux qui avaient déjà été convoqués ?

    • #253729
      kev2757
      Participant

      A priori nous sommes un peu plus de 50 à avoir été sélectionnés début 2020.
      Je ne sais pas comment cela se passera pour ceux qui n’avaient pas terminés la sélection, ni même pour ceux qui l ont réussie d’ailleurs !

    • #254210
      corbeau22
      Participant

      Bonjour à tous

      Il paraîtrait qu’en ce moment, il y a des négociations d’un avenant pnc qui retarderait encore l’intégration des viviers pnc chez AF. Les syndicats représentatifs négocient à la baisse les compositions équipages, ce qui retarderait encore l’intégration des viviers. Quelqu’un aurait des infos svp ?

      • #254214
        Tibibe
        Participant

        @corbeau22 :

        En effet ils sont en négociation depuis octobre. Il te suffit de consulter le site du snpnc par exemple, certains compte-rendu sont en libre accès.

        Les integrations de nouveau pnc ne sont pas au programme malheureusement, faut postuler ailleurs en attendant une amélioration chez AF d’ici 2024/25

    • #254215
      corbeau22
      Participant

      Merci pour ta réponse.
      Je comprend donc que c’est à cause de cette accord que les besoins en pnc s’éloignent jusqu’à 2024 et que si il n’était pas signé ça nous laisserai des chances d’intégrer plus tôt. Maintenant je ne comprend pas ce qui pousse les OS à signer ça. Que gagne les pnc en retour ? Quelqu’un a une réponse ?

      • #254216
        Tibibe
        Participant

        Ce n’est pas à cause de cet accord mais du covid et de la reprise qui est plus lente que prévu.

        L’accord au contraire permet de protéger les Pnc en poste pour que leurs conditions de travail ne se détériorent pas.

        Ceux qui sont en attentent d’intégration malheureusement ne sont pas pris en compte ce qui est normal ils ne font pas encore parti de l’entreprise et donc des effectifs.

        Après faut être réaliste si t’as passé les sélections en 2019 ou début 2020,celle ci va prendre fin dans quelques mois et peu de chances de prolongation, faut voir ailleurs en attendant et peut-être feront ils comme en 2011 (en rappelant ceux de 2008) pour repasser un entretien (nouveau écrémage ?) et peut-être enfin intégrer

        Bon courage à vous

    • #254217
      corbeau22
      Participant

      C’est ton point de vue et je le respect mais je reste persuadé que cet accord ne protège pas les pnc en postes, augmente la charge de travail à bord et éloigne l’intégration des viviers de manière significative. Ça reste mon ressenti.
      Tu es en poste (pnc) chez AF ? Si oui, est ce que tu pourrais l’éclairer sur les côtés positifs de cet accord pour les pnc, ça m’intéresse ?
      Merci beaucoup

      • #254221
        ttg92
        Participant

        Cet accord, si il est signé, protège les PNC en poste puisqu’il apporte la garantie qu’il n’y aura aucun licenciement ni départs contraints de PNC jusqu’en 2025. N’oublie pas que les concurrents d’AF ont licencié par milliers l’année dernière…
        Dans une période de crise, c’est un engagement fort d’AF, mais cela a un coût qu’il faut compenser, c’est pourquoi les OS ont négocié les compos équipages et autres. L’argent ne va pas tomber du ciel indéfiniment malheureusement.
        Regarde sur le site du snpnc tu trouveras plus de détails.

        Donc c’est fort probable qu’il n’y ait pas de nouveaux recrutements/intégrations avant 2 ou 3 ans, le temps d’amortir le sur-effectif par les départs volontaires. Sauf reprise plus vive que prévu, mais ça ne semble pas être le cas pour l’instant.

        Il va falloir être patient !

    • #254222
      corbeau22
      Participant

      Merci pour ta réponse mais il me semblait que les pnc étaient déjà protégés jusqu’à au moins fin 2022 grave à l’APLD. Je ne comprend toujours pas pourquoi se précipiter à signer cet accord vue que les pnc sont déjà protégés et quoi qu’on en penses le ciel commence à s’éclaircir pour le secteur aérien.( les compagnies aériennes recrutent)
      J’ai l’impression que la crise a bon dos et je ne voit toujours pas le bénéfice de cet accord pour les pnc AF. Concernant le vivier, et excusez-moi d’être un peu rabat-joie, je me dis que si cet accord n’est pas signé au moins sur les compositions équipages , on sera intégré plus tôt. C’est mon point de vue. Sinon c’est quoi les points positifs de cet accord pour les pnc ?

    • #254223
      camembert
      Participant

      Non mais il est sérieux l’autre ??? …

      A 60 balais il sera encore à se demander quand il sortira du vivier ?‍♂️?‍♂️?‍♂️ …

      Champion ?‍♂️?‍♂️?‍♂️

      Mais surtout courage à toi ???

    • #254238
      corbeau22
      Participant

      Qui est ce que tu appelles l’autres reblochon ? Toujours aussi magistral tes interventions. N’hésites pas si tu veux nous faire partager quelque chose. Je sens que t’as besoin d’exister.
      Question ( pas pour reblochon) Ça doit être signé pour quand cette accord ?

    • #254241
      Rafalflash
      Administrateur

      @corbeau22

      Je suis navré mais @camembert peut être une peu cru dans ses propos mais il faut savoir lâcher prise et arrêter de rabâcher mais pourquoi cet accord bla bla bla…

      En effet, tu confonds l’accord PNC 2017-2021 qui va prendre fin en Octobre 2022 et l’accord APLD qui lui se termine en Décembre 2022.

      – OUI cet accord PNC est actuellement en négociation. Au regard des grosses économies qu’il peut rapidement engendrer, plus tôt il est mis en application, plus vite la compagnie peut améliorer sa compétitivité.
      – OUI cet accord PNC demande quelques efforts aux salariés concernés
      – OUI cet accord PNC évitera des départs contraints (ce qui est NON NÉGLIGEABLE !!!)
      – et enfin, OUI cet accord PNC va mécaniquement retarder les futures embauches…

      Il faut se faire une raison, les salariés AF ne se préoccupent pas du devenir des viviers !!! La seule chose qu’ils veulent préserver (et à juste titre) c’est leurs conditions de travail, leurs rémunérations et la pérennité de leurs emplois.

      Si l’accord PNC est signé, ça sera une avancée gagnant-gagnant. La compagnie va pouvoir ANTICIPER les économies sur la masse salariale (estimées à 50 millions dès 2022) et les salariés AF se donne de la visibilité jusqu’à 2025 en prorogeant la QUASI TOTALITÉ de l’accord PNC 2017-2021.

      Pour conclure, il vaut mieux une AF qui fait rapidement des économies pour mieux rebondir plus tard ? Ou une AF qui reste inerte sans faire d’efforts et qui ne sera jamais capable de réembaucher un jour faute de moyens ?

      A bon entendeur…

    • #254242
      corbeau22
      Participant

      Merci @rafalflash pour ton intervention , même si je le la partage pas je la respect . Ce n’est pas des blabla je pose juste quelques questions. Excusez moi je pensais que nous étions dans un forum. Donc pour en revenir à notre sujet je tiens à te remercier pour ton honnêteté. Nous sommes d’accord sur certains points :
      – Visibilité jusqu’à 2025, on est d’accord
      – Avancé gagnant gagnant j’en suis pas si sûr
      – Les salariés AF ne se préoccupent pas du viviers ça j’en suis pleinement conscient .
      Maintenant là où je me pose des questions c’est pourquoi anticiper les nego ? Je pense qu’étant donné la situation qui s’améliore dans le secteur aérien , AF a tout intérêt a négocier maintenant que dans 6 mois. Et si les OS en avaient vraiment pris conscience ils auraient demandé beaucoup plus que de pas mettre de natte en buisness…
      Je sais que la crise a mis le doute dans la tête des gens mais les chiffres ne mentent pas, la reprise est là. Maintenant c’est le jeux et c’est dommage pour le vivier. Le débats est ouvert . Enfin pour ceux qui aiment blablater plutôt que de prendre pour argent comptant ce que les autres disent. A la base je disais juste que la signature de cet accord retarderait l’intégration du vivier, rien de plus. Peace .

    • #254247
      Rafalflash
      Administrateur

      @corbeau22

      BS est conscient qu’avant son arrivée dans la compagnie que les négociations avec les PN ont toujours été compliquées et délicates.

      Pour apaiser les choses et pour prendre le temps de négocier dans un climat apaisé et non dans l’urgence, il a préféré lancer dès maintenant les discussions sur l’accord collectif en procédant CHAPITRE par CHAPITRE. Il a privilégié s’attaquer au chapitre L, soit l’un des chapitres les plus délicats à traiter : « composition équipage ».

      La nouvelle Compo Peq pourrait être appliquée dès Janvier 2022, ce qui représentera rapidement une économie non négligeable. Bien-sure, ce n’est pas les 50 à 60 millions d’économie par an que ça va générer qui va rembourser le PGE de 10 milliards mais « ça rassure les investisseurs » et ça « redore l’image » de la population PN AF en montrant qu’elle accepte des compromis alors qu’elle est souvent considérée comme les nantis de l’aérien.

      Sache que les négos ne seront pas terminées et qu’il y aura bien d’autres chapitres à traiter…

      Alors oui, on constate une reprise récente de la demande (surtout avec l’ouverture des US de lundi dernier), cependant la compagnie n’était pas compétitive même avec COVID et BS le sait parfaitement. Donc se lancer dès maintenant dans les négociations est donc essentiel. La compagnie n’a pas le droit à l’erreur et ne peut plus continuer à afficher des résultats négatifs car elle est sous surveillance depuis les PGE !!!

      On pourrait suivre ta logique en se disant mais pourquoi négocier maintenant alors qu’on est à l’aube de la reprise, cependant la compagnie DOIT ABSOLUMENT dégager du bénéfice et le plus rapidement possible… Et même si les OSR râle un peu, sache qu’elles sont elles aussi conscientes qu’il faut se bouger rapidement pour ne pas sombrer et perdre les acquis à moyen terme !!!

      Alors ça peut en effet agacer tout ceux qui sont en vivier qui voient encore une fois s’éloigner les perspectives d’embauches chez AF mais tu devrais plutôt te réjouir de voir que la direction a ENFIN le courage de restructurer la compagnie en profondeur pour retrouver des finances saines (du moins de tout faire pour y arriver). De plus, si la compagnie a de nouveau besoin d’une recapitalisation courant 2022, elle aura démontrée qu’elle a rapidement fait de gros efforts pour réduire ses couts sans avoir sagement attendu la deadline d’Octobre 2022 de l’accord collectif actuel.

    • #254254
      corbeau22
      Participant

      @rafalflash

      BS est très intelligent en plus de tout les qualités que tu as détaillé plus haut. Évidemment, il sait que ce qu’il obtiendra à cours therme il ne pourra pas l’avoir à moyen therme au vue de l’amélioration du secteur aérien.
      Je pense qu’au contraire le choix du calendrier est très bien choisi.

      Tu ne penses pas que les pnc AF en ont assez fait des compromis et des sacrifices ? C’est toujours sur eux qu’on tape.
      Tu ne penses pas que c’est une affaire de tous et que les pnc ont déjà fait leur part en terme de sacrifice ? Aujourd’hui c’est encore eux qui doivent revoir à la baisse leurs conditions de travail. C’est trop facile.
      Tout ne repose pas uniquement sur les pnc.
      Maintenant tu ne pourra pas m’enlever l’idée que la crise a bon dos.

      Les OS , en qui je n’ai absolument plus confiance tellement ce sont des charmeurs de serpents, le savent très bien et je ne comprend pas pourquoi ils tombent dans le piège. Ce n’est pas comme ci ils étaient dos au mur.

      Maintenant concernant le vivier, parce que c’est ce qui m’intéresse et que c’est le sujet du forum, effectivement les OS en signant cette accord font reculer encore l’intégration du vivier par ricochet, toi même tu le dis plus.

      D’ailleurs @rafalflash concernant les effectifs, aurais tu une idée de l’état de lieu sur les effectifs AF après les départs RCC. J’espère que les OS ont des chiffres précis avant de prendre leur décision.

      Autres chose:
      Penses tu que l’intérêt d’AF , en plus de faire des économies sur la masses salariales, a plutôt intérêt à ne pas embaucher à cause de l’accord APLD et que ça influence également fortement son souhait de réduire les compositions équipages ?

      Merci pour tes réponses

    • #254256
      camembert
      Participant

      Blablabla … viens participer aux réunions ou encore sois dans la peau d’un PN AF tu comprendras certainement et encore pas dit … mais au final complais toi dans ton super vivier ?? … A 2026 … sur qu’on t’y repêchera d’ici là ??

    • #254258
      Rafalflash
      Administrateur

      @corbeau22

      Je pense que tu ne mesures pas la situation actuelle de la compagnie.

      1/ D’une part après la fin de la mesure de l’APLD, il n’y aura plus d’aide de l’état ce qui sous entend que le sureffectif va couter cher à AF à partir de Janvier 2023 d’où la nécessité de réduire les couts de la masse salariale rapidement et surtout avant l’échéance.

      2/ D’autre part sans nouvel accord, arrivé à l’échéance de l’accord collectif PNC 2017-2021 qui prendra fin en Octobre 2022, soit la compagnie lance des négociations en urgence (ce qui n’est pas l’idéal au regard des nombreux points à traiter), soit c’est une décision unilatérale de la direction (ce que les PN veulent éviter à tout prix !!!)

      Quant à BS, à cause des contraintes imposées par UE (suite aux aides de l’état), il espère séduire les investisseurs pour ainsi remplacer la dette publique détenu par l’état par de la dette privée. En effet, toutes les majors sont actuellement en pleine mutation et vont avoir besoin d’investir pour accompagner leur croissance à venir donc l’objectif pour AF est de faire revenir la participation de l’état à 14% du capital d’ici 2026 pour pouvoir investir sans être bloqué par l’UE. Et pour cela, il faut que la compagnie démontre qu’elle est capable de prendre des mesures structurelles pour devenir (enfin) compétitive.

      Coté OSR, ils savent que plus ils attendent et plus la direction va charger la mule durant les négociations, du coup le fait de verrouiller rapidement les choses permet de conserver la majeure partie des acquis de l’accord 2017-2022 : prime retraite/CCP exclu du service/TSV max et prime sur certaines destinations bi-tronçons/PNC supplémentaire sur zone XS en MC/stabilité planning/le SMG maintenu/service en J & W inchangé hormis la compo peq/la PUA et la PFA inchangée ect…

      Bien-évidement il y a quelques compromis mais ça reste LARGEMENT compensé par le maintien des salaires et la garantie d’avoir AUCUN départ contraints sur toute la durée du nouvel accord qui ira jusqu’en Octobre 2025 !!! (aucun RCC pour 2022 et RCC « possible » à l’horizon 2023-2024 si le sureffectif encore conséquent d’ici là)

      Donc rassure toi, personne n’est à plaindre dans cette négociation. Les PNC y voient leur intérêt et la compagnie également !!! Comme j’ai toujours dit, on n’a rien sans rien… Et sincèrement conserver 95% de l’accord actuel au regard des économies que la compagnie souhaite faire, je pense plus que c’est une VICTOIRE pour les PNC qu’un sacrifice. Alors non tout ne repose pas sur les PNC, mais sache qu’ils coutent 850 millions d’euros par an (un peu moins actuellement avec l’APLD).

      Enfin pour revenir au vivier, au dire des syndicats, on parlerai d’environ « 900 personnes » (ex ZI/XL + ex Alternants + CDI présélectionnés). Et pour le moment le sureffectif va de nouveau s’aggraver avec les nouvelles compos peq, mais devrait se réduire progressivement avec l’arrivée des nouvelles coques, la croissance à venir et les départs naturels en retraite (pyramide des âges élevée chez les PNC AF).

      Donc pour conclure : les recrutements chez AF ce n’est pas pour demain. Après d’autres compagnies accusent actuellement une reprise prometteuse alors restez en alerte car les recrutements ont légèrement repris et cela devrait s’accélérer courant 2022.

    • #254271
      corbeau22
      Participant

      Reblochon
      Comme tu t’inquiètes pour moi et que tu es plein d’ampathie,je te rassure je suis déjà en poste ailleurs. Je me pose jusque quelques questions légitimes. Merci pour ta bienveillance légendaire.

    • #254277
      corbeau22
      Participant

      @rafalflash

      Si si je me rend bien compte de la situation. Et j’ai bien compris la stratégie de la direction pour négocier au plus vite un accord ( avant la fin de l’année) car comme je le disais plus haut, la situation s’améliore et ça sera difficile de demander la même chose dans 6 mois.
      Maintenant y a ceux qui voient le verre à moitié vide et ceux qui le voient à moitié plein.
      Pour ma part, je le vois à moitié plein .
      Après c’est le jeux des négociations, la direction a tout intérêt à dire que ca ne va pas bien . J’espère juste que les OS feront une demande d’étude financière et qu’ils prendront pas pour argent comptant ce que dit la direction.
      Maintenant y a le temps ( un peu moins d’un an avant l’échéance ) pourquoi se précipiter ?
      L’accord n’est pas aussi merveilleux que tu le dis surtout concernant les conditions de travails des pnc . Je ne sais pas de quel côté de la table des négociations tu te situe mais tout n’est pas si rose que tu le dis plus haut.
      Néanmoins je te remercie de la qualité de tes réponses précises et argumentées même si sur certains point nous ne sommes pas du même avis.
      Roblochon surtout n’hésites pas à intervenir , je suis friand de tes fulgurances bienveillantes.
      Pour résumer, nous devons nous armer encore de patience. Et j’ai bien compris que pour les OS, le vivier n’a jamais fait parti de ses priorités sauf quand ils s’agissait de faire des adhésions.
      Aujourd’hui, heureusement d’autres compagnies recrutent et c’est tant mieux.
      Peace et bon courage à tous.

    • #254285
      tiukien
      Participant

      @rafalflash

      Serait il envisageable de basculer les Pnc en viviers chez To, sachant que cela s’est produit plusieurs années auparavant ?
      Nous sommes plusieurs à prétendre à une intégration chez AF mais compte tenu du contexte actuel, cela n’est pas pour tout de suite.
      Vu que To recrute, pourquoi ne pioche t’il pas dans le vivier ?

      • #254401
        PatXoK
        Participant

        Il n’y a jamais eu de vivier AF chez TO, c’est inexact.

        Il y a quelques années, des personnels Sol chez AF, en CDI depuis des années, ont réussi les entretiens pour être PNC.
        Ils ont intégré TO en PNC pendant environ 3 ans en attendant que des places de PNC soient disponibles chez AF.
        Le « vivier AF » concerne des personnes extérieures au Groupe puisque non titulaires chez AF ou autres, et répondant au profil recherché uniquement par AF.
        TO n’a pas d’intérêt à piocher dedans puisque le profil n’est pas le même et que personne ne l’y oblige.
        Il faut comprendre que le Groupe a déjà pas mal d’actions à mener pour s’occuper de ses personnels AF et HOP déjà en place, pourquoi se rajouter des contraintes avec des personnes externes au Groupe ?

        Cependant, rien n’empêche les personnes du « vivier » à postuler chez TO.

        Mon conseil: se présenter en toute humilité, ce n’est pas parce qu’on a réussi une sélection AF qu’on brillera à une sélection TO, certains ex-AF (alternant ou CDD) ont été très surpris de ne pas être retenus chez TO.

    • #254288
      camembert
      Participant

      S’il y a à basculer qui que ce soit, ça sera avant tout en interne … vivier n’est pas égal à contrat proposé … vivier n’est pas égal à durée à vie non plus …

    • #254305
      Rafalflash
      Administrateur

      @tiukien

      Pour les alternants en vivier, cette requête avait été formulée à deux reprises l’an dernier (fin 2020) lors des visios PNC avec la direction. De plus un syndicat AF en avait parallèlement fait la demande par écrit.

      Malgré cela, aucune mesure n’a été mise en place et les anciens alternants ont du postuler « en externe » pour candidater chez TO.

      Cela peut paraitre surprenant car malgré qu’AF et TO fassent partie du même groupe, la gestion des recrutements des deux compagnies reste dissociée, TO passant exclusivement par l’Institut Mermoz pour recruter ses nouvelles recrues.

      Je ne peux malheureusement pas te dire si TO « finira un jour » par piocher dans le vivier AF cependant j’en doute fort, les deux compagnies n’ayant a priori pas les mêmes standards en terme de profil de candidats. En effet parmi les ex alternants AF qui ont postulé l’an dernier (Octobre 2020), il ressort que peu d’entre eux ont été pris chez TO durant les sélections de Février/Mars 2021 et sont en carence durant une année sans pouvoir repostuler. Après peut être qu’il y en aura qui seront retenus parmi les ex alternants AF qui ont postulés cette année et qui n’avaient pas postulé l’an dernier ? L’avenir nous le dira…

      Concernant les autres en vivier (ex ZI/XL + ceux qui avaient réussi les sélections externe CDI), je pense qu’ils ne devraient pas s’attendre à une éventuelle proposition de poste chez TO et qu’il est préférable qu’ils postulent directement en externe dès qu’une offre est disponible chez TO.

      Donc pour conclure, une intégration chez AF pour 2022 c’est définitivement rapé !!! Pour 2023/2024 on va dire que le paysage est plutôt sombre, non pas du fait d’une « non reprise », mais du fait du sureffectif qui ne sera surement pas résorbé d’ici là… Sachant qu’il y a aussi le sujet des fameux 200 PNC Hop qui « selon les prévisions » devraient intégrer AF à partir de fin 2022 ? Affaire à suivre…


      @corbeau22

      J’ai pourtant tenté de te faire comprendre la situation, navré que tu n’es pas saisi les PROFONDS enjeux des négociations actuelles.
      Pour faire simple, la compagnie doit RAPIDEMENT démontrer qu’elle est capable de faire des efforts pour améliorer son bilan financier sans rester dans l’immobilisme ou sans attendre bêtement les échéances actuelles.

      Deux solutions :
      – Soit AF négocie maintenant pour montrer patte blanche et rassurer les marchés financiers. Toutes les parties prenantes (salariés, syndicats et direction) ont conscience qu’il est crucial pour l’avenir de la compagnie d’avoir rapidement les capacités d’investir pour être réactif fasse aux autres majors (IAG, Groupe Lufthansa…), sans parler des Low Cost qui croîent bien plus rapidement que la reprise nominale.
      – Soit AF reste dans l’immobilisme et qu’on attend sagement les échéances… Sauf que dans cette configuration là, la direction risque d’être bien plus agressive sur le contenu des négociations du fait du court délai qu’il restera. De plus sans accord, c’est une décision unilatérale de la direction !!!

      Alors oui, une reprise est prévue pour 2022, mais les pertes subsistent et la compagnie crame son cash flow alors qu’elle a besoin d’améliorer son bilan (encore une fois pour charmer les investisseurs). Sans compter la hausse du pétrole qui va finir par impacter courant l’année 2022 les dépenses de la compagnie (le prix du kerosène est négocié à l’année).

      Donc pour conclure, dans un contexte normal, il n’y avait pas urgence dans la demeure pour lancer dès maintenant les négociations, mais je répète DANS UN CONTEXTE NORMAL !!! Sauf qu’au regard de la situation actuelle plutôt imprévisible, il est plutôt judicieux de verrouiller les accords par anticipation pour éviter toute déconvenue en cas de nouvelle aggravation. Cette manœuvre donne de la visibilité aux PNC jusqu’en 2025 tout en gardant 95% des acquis actuels. Car il ne faut pas oublier que les salariés n’ont plus vraiment de moyens de pression… En effet une éventuelle grève n’est juste pas envisageable hormis pour couler la boite…

    • #254311
      Rafalflash
      Administrateur

      @corbeau22

      Tu peux être rassuré, l’accord ne sera pas signé…

      Résultats des consultations :
      – UNAC >> NON à 79%
      – SNPNC >> OUI à 76%
      – UNSA >> OUI à 74%
      – SNGAF >> NON à 72%

      Le SNPNC et l’UNSA ne cumule pas les 50% de représentativité nécessaire pour valider l’accord, donc en l’état la proposition d’accord PNC ne pourra pas être validé.

    • #254314
      corbeau22
      Participant

      Oui j’ai appris ça aujourd’hui. Très bonne nouvelle pour le vivier.

    • #254315
      camembert
      Participant

      Quel débile il fait ce corbeau ah ça l’excite ce vivier … incroyable d’être coincé à ce point dans son étroitesse de cervelle ?!
      Je n’ai aucun doute la dessus que le vivier sera enfoui et méprisé comme plusieurs fois auparavant ? … et la il comprendra peut.être son erreur de tout miser la dessus le jeunot … ils t’appelleront sûrement quand t’auras 2/3 poils qui auront poussé ??
      L’important étant que les PNC en poste gardent eux leur emploi pérenne pendant des années …
      A bon entendeur

    • #254316
      Rafalflash
      Administrateur

      @corbeau22

      NE PAS SE RÉJOUIR TROP VITE….

      La seule bonne nouvelle « pour le vivier » serait (dans un délai raisonnable) un retour au plein emploi pour les PNC en poste assorti d’une croissance… et à ce jour, on est loin d’être dans cette configuration !!

      La compagnie a besoin de devenir compétitive et de trouver des fonds pour investir !!!
      Parmi les différentes pistes pour y parvenir, il faudra tôt ou tard faire des économies sur la masse salariale.

      Attendons les prochaines négos pour savoir ce qu’il adviendra des demandes (ou nouvelles demandes) de la compagnie…

    • #254317
      corbeau22
      Participant

      Mais qu’est ce que vous êtes pessimiste. D’ailleurs j’ai seulement dit que c’était une bonne nouvelle.
      Roblochon: je vois que la dématérialisation te donne des ailes. J’espère qu’on aura l’occasion de discuter une jour en face à face juste pour voir si tu me parlera comme tu le fait derrière ton ordi ( mais ça j’en doute, je vois très bien genre d’homme tu es )
      Encore une fois, y a ceux qui voient le verre à moitié vide et ceux qui le voient à moitié plein.
      A bon entendeur lol

    • #254318
      jeanette
      Participant

      C’est un troll ce camembert .. don’t feed it @corbeau22 🙂

    • #254319
      camembert
      Participant

      Un homme ? ??

    • #254322
      corbeau22
      Participant

      Peu importe roblochon. Que tu sois un homme ou une femme , tu suintes la haine. Ce qui ressort de tes interventions, c’est l’aigreur. Tu dois être bien malheureux/malheureuse mon ami(e). Tu me fais vraiment pitié, et là je suis sincère.
      Peace et gros poutou à toi roblochon d’amour. ???

    • #254323
      camembert
      Participant

      Je ne pense pas t’avoir face à moi en recrutement … enfin bon, le vivier, c’est l’espoir des perdus aussi allez garde la pêche, et va préparer tes prochaines sélections mon chou 🙂

    • #254324
      Sweetener
      Participant

      Ca me fait si mal au coeur de voir ces messages de haine, transiter sur un forum qui réunit pourtant des passionnés, des personnes impliquées dans la réussite et la poursuite d’un métier, qui, au fil des années, a perdu de sa couleur mais qui pourtant garde un objectif bien commun.

      Ne devrions-nous tous pas espérer, après une telle catastrophe, reprendre le chemin des 33 000 pieds, et, travailler dans une compagnie qui nous fait encore rêver (Je ne parle meme plus d’Air France, chacun aspire à ses rêves et ambitions dans une compagnie qui lui ressemble).

    • #254326
      camembert
      Participant

      Tu as bien raison oui, pour ceux qui essaient encore d’entrer chez AF courage et force, c’est pas demain la veille mais bon étriqués comme certains le sont, ils seront encore là dans 10 ans à se demander si vivier il y a enfin bref, tu as l’air plus clairvoyant et effectivement ne pas mettre ses oeufs dans le même panier est très perspicace 🙂

    • #255461
      Odysseus
      Participant

      Qq’un sait-il si le fait de faire une contrat saisonnier de 6 mois chez Transavia peut avoir avoir un impact sur sa place dans le vivier ? Je pense que non puisque que c’est un recrutement de 2019 et que la crise est passée par là avec toutes ses conséquences mais on ne sait jamais avec les jaloux…

    • #255514
      Rafalflash
      Administrateur

      @sethy alias Odysseus

      Sache que ça ne pose aucun soucis. Toute personne « en vivier » peut travailler dans l’aérien sans y perdre le bénéfice. Que ce soit pour TO ou tout autre compagnie aérienne, ça ne change rien.

      Beaucoup volent actuellement auprès des compagnies aériennes qui ont récemment recruté : French Bee, Ryanair, Volotéa, Transavia, Corendon, Vueling…

    • #255516
      prettylittlecandy
      Participant

      @rafalflash

      Bonjour Rafalflash,

      Les alternants ainsi que les Pcb sont actuellement contactés par le service carrière. Les Pcb, afin de voler au mois d’août. Penses tu, qu’Air France puisse avoir besoin de piocher dans le vivier ?
      La situation semble se décanter petit à petit 😉

    • #255518
      Rafalflash
      Administrateur

      @prettylittlecandy

      En effet, entre 50 à 80 PCB voleront cet été sur des contrats du 01 Aout au 15 Septembre.

      Pour les viviers ex ZI/ZL + alternants 2019/2020 + CDI externe >> pas avant 2023 !!!

      Sinon s’agissant de l’alternance, une partie des candidats alternants (qui devait commencer leur saison en 2020) devrait finalement commencer prochainement (entre Septembre et Novembre 2022).

      Mais oui tout est en train de bouger chez AF…. ça sent la reprise !!!

      Whats-App-Image-2022-06-29-at-17-25-24

    • #255520
      Marionma
      Participant

      Bonjour Rafalflash

      Etant donné que certains alternants dans le vivier semblent ne pas pouvoir faire l’alternance étant donné qu’ils ont volé entre temps, penses tu qu’il soit possible qu’AF publie une annonce pour recruter des alternants externes pour avoir une  » session complète  » d’alternants ?
      Merci

    • #255521
      Marionma
      Participant

      Autre question: tu parles de CDI externe en 2023
      AF compte recruter des CDI en externe ? Il faudra avoir de l’expérience ?
      Merci

    • #255522
      Rafalflash
      Administrateur

      @marionma

      Je doute que la compagnie republie une annonce Alternant. En effet, le process de recrutement est bien trop long et les besoins sont proches. Ils puiseront dans les alternants présélectionnés qui devaient intégrer en 2020 et ils auront forcément assez de candidats disponibles vu que ce n’est pas une session complète qui devrait débuter prochainement.

      Oui dans le vivier AF, il y a aussi les candidats qui avaient été présélectionnés suite au recrutement CDI externe (annonce publiée en Juillet 2020). Au regard des nombreuses personnes en vivier (ex alternants 2019/2020 + les ex ZI/XL), la compagnie n’aura pas besoin de republier d’annonce CDI externe avant un bon moment (le temps d’épurer le vivier actuel).

      Sinon pour info, lors du recrutement des CDI externe de Juillet 2020, il fallait avoir 6 mois d’expérience pour être éligible pour postuler. Donc le jour où la compagnie « relancerai un recrutement externe en CDI », il faudra s’attendre que la compagnie redemande au moins 6 mois d’expérience.

    • #255525
      Marionma
      Participant

      Merci pour ta réponse,
      sais tu combien d’alternants avaient été pré selectionnés en 2020 ? Car les recrutements s’étaient arrêtés d’un coup ils n’avaient pas eu le temps de voir tout le monde à cause du covid.
      QUand penses-tu qu’ils auront besoin de faire appel à des alternants « externes », étant donné que l’alternance leur coûte moins cher cela peut être intéressant ?
      Merci d’avance

    • #255545
      Rafalflash
      Administrateur

      @marionma

      Aucune idée sur le nombre d’alternants présélectionnés. Mais au regard des délais pour obtenir la CMC (habilitation aéroportuaire), la compagnie va devoir se contenter du nombre d’alternants qu’ils arriveront à mobiliser pour l’intégration à venir de Sep/Oct/Nov 2022 (pas possible de poursuivre ou compléter le recrutement car ça serait bien trop long).

      Petit précision sur l’APLD qui se termine le 31/12/2022 : le service juridique d’AF planche sur la question pour obtenir une dérogation pour intégrer des alternants avant la fin de l’APLD.

      Pour les prochains recrutements Alternants, au regard des prévisions particulièrement optimistes, une saison alternants devrait être proposée pour 2023 (avec un recrutement qui pourrait démarrer fin 2022).

      • #255547
        Marionma
        Participant

        Salut Rafalflash !
        Merci pour ta réponse, cependant il y a quelque chose que je ne comprends pas: tu dis que les alternants pré selectionnés vont intégrer en sept oct nov 2022 mais ils étaient détenteurs d’une CMC ?

        Car ils avaient juste reçus une réponse positive pour l’alternance en 2020 mais ils n’avaient rien commencé tu es sur qu’ils avaient une CMC ?

      • #255551
        Rafalflash
        Administrateur

        @marionma

        Carrières font les demandes d’habilitation bien en amont des contrats !!!

        Vu que le délai d’obtention peut être plus ou moins long (de 1 à 3 mois), généralement AF demande les habilitations auprès de la préfecture dès Avril/Mai/Juin. Et l’habilitation est valable 3 ans.

        D’où le fait qu’il doit avoir une grande partie des candidats alternants dont l’habilitation avait déjà été demandée et qui doit être aujourd’hui encore en cours de validité.

        De ce fait, l’édition de la CMC peut se faire rapidement.

        • #255569
          morphin
          Participant

          bonjour,

          au vu du mouvement dans le milieu aérien actuel je me permets de reprendre un peu espoir de voir le vivier 2019, dont je fais partie pour les CDI externes, rappelé vers la fin de l’année. A moins que comme Easyjet, AF réussisse a faire suspendre l’APLD avant la fin de l’année (et oui visiblement c’est possible et car de nouveaux CDD arrivent courant juillet sur les bases… et il était temps !). Bref sans faire des plans sur la comète, ça bouge et ça fait bien plaisir aux navigants, qui sont contents de travailler à nouveau à temps plein mais surtout de voir des nouveaux profils plus « frais » venir nous soulager pour l’été ou plus!
          Ma question est plutot la suivante : je me souviens avoir reçu un mail sur mon espace candidature concernant les données personnelles… mais je ne me souviens plus si j’y ai répondu ! du coup ça me mets le doute sur le fait qu’ils puissent me recontacter ou pas sachant que ma candidature elle, est toujours visible. Je sais pas si quelqu’un en saurait plus là-dessus ou pas mais sur un malentendu, on ne perd rien à demander 😉
          merci par avance et bonne journée

    • #255697
      stewidf
      Participant

      Bonjour,

      Avec les sélections annoncées pour les alternants, pensez vous que ça puisse bouger bientôt pour les personnes en vivier qui devaient intégrer en mars 2020 ? merci d’avance 🙂

Vous lisez 48 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
ABONNEZ-VOUS !
Déjà titulaire du CCA ?
PNC en compagnie ?
En recherche de compagnie ?
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 27 873 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages