15 juin 2021

Vivier Air France

Vous lisez 7 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #253583
      marionpikidoo
      Participant

      Bonjour.

      Je voulais savoir si quelqu’un savait combien de personnes étaient dans le vivier d’Air France. C’est a dire combien de personnes vont il rappeler avant d’ouvrir a nouveau les embauches alternants ? Vont il d’abord faire une session avec les alternants qui avaient reçu des réponses positives en 2019 ou y aura t-il des sessions avec des nouveaux recrutés en parallèle ? Merci

    • #253584
      nacrepn
      Participant

      Aucun chiffre exacte n’a été communiqué mais au vu des années précédentes il me semble que la promo PNC en alternance tourne autour des 200 – 250 alternants par an.. avec et sans CCA compris (car formation CCA en interne pour intégration et vols de familiarisation pour tous début décembre)

    • #253586
      Rafalflash
      Administrateur

      @marionpikidoo

      Difficile de répondre sachant que la compagnie ne le sait pas elle même, à savoir quelle catégorie de personnels elle recrutera en premier lors de ses « prochains besoins en PNC » (entre : CDD et/ou Saisonnier PCB et/ou Alternants et/ou CDI).

      Cependant, ce que nous savons A CE JOUR :

      1-Temporalité : Actuellement l’ensemble des PN sont en APLD jusqu’au 31/12/2022. Durant ce laps de temps, la compagnie ne peut faire appel à aucun nouveau contrat sur la population PN (qu’il soit temporaire ou non). La seule condition qui peut réduire la période de l’APLD, serait une reprise exceptionnelle avant l’échéance du 31/12/2022 qui ferait repasser l’intégralité de la population PN à 100% et redonnerai la possibilité à AF de recruter de nouveau.

      2-L’alternance PNC : Ce type de contrat est un moyen de faire pas mal d’économies sur la masse salariale. Chaque année c’était près de 250 PNC qui étaient recrutés. Malheureusement, tant que l’APLD est en vigueur chez les PN, pas moyen de faire appel aux Alternants. Par contre, je pense que dès lors que la compagnie pourra de nouveau augmenter ses effectifs, les alternants devraient être parmi les premiers à intégrer la compagnie pour un contrat de professionnalisation d’un an. Donc je dirai au mieux au printemps 2022 si l’APLD se raccourci un peu ou alors pour l’année 2023, voir 2024 (si pas de changement significatif d’ici là ou pas de prolongement de l’APLD après le 31/12/2022)

      3-Durée du vivier : jusqu’à présent AF a toujours préféré piocher dans ses viviers de présélectionnés, on avait constaté cela lors de la crise de 2008 où AF avait rappelé des PNC présélectionnés plusieurs années après. il y a aussi le cas actuel des 160 pilotes (présélectionnés l’an dernier) où la compagnie « s’est engagée » à les intégrer dès que de nouveaux besoins PNT seront là. (et visiblement avant les pilotes HOP, affaire à suivre…) Maintenant, on ne peut pas prévoir si AF finira par rappeler les Alternants pré-sélectionnés ou si ils préféreront repartir sur une nouvelle sélection. Cependant financièrement, elle a tout intérêt de reprendre dans un premier temps des Alternants avant des CDD, voir des CDI, l’avenir nous le dira…

      4-Le cas de HOP : Dans les négociations en cours, AF devrait, à l’horizon fin 2022, intégrer environ 200 PNC HOP dans le cadre du plan de restructuration de la compagnie régionale. Donc il y a de très grande chances que les HOP intègrent la compagnie avant les futurs Alternants.

      5-Liste d’attente à rallonge : pour récapituler, il y a une belle tripoté de personnes en attente dans le vivier PNC qui se compose de : (par ordre d’arrivé dans le vivier):
      >> Les présélectionnés du recrutement CDI externe de Juillet 2019
      >> Les ex ZI/XL du recrutement CDI dédié de Novembre/Décembre 2019
      >> Les présélectionnés Alternants du recrutement de la saison 2020
      >> Les ex Alternants en fin de contrat depuis le dernier trimestre 2020
      >> Les 200 PNC HOP qui seront de facto en lisse lors de la mise en œuvre de la restructuration prévue à l’horizon fin 2022
      La question est, comment AF va se dépatouiller dans ce bazar et quelle priorité elle donnera à chacun d’entre eux au moment de la reprise ?

      6-Capacité flotte : les A220 et A350 seront livrés comme prévu. Parallèlement de l’arrivé des nouveaux appareils, nous verrons partir les A318/A319 et les 777-200. Le volume SKO restera donc inchangé et les compos PEQ seraient similaires (sauf peut être sur les A350 où AF passerait surement la compo PEQ à -1)

      7-La piste de TO : la compagnie a récupéré ou va récupérer pas mal de segments AF sur le domestique et sur certaine destination EU, ce qui réduit mécaniquement et proportionnellement la capacité AF et a pour conséquence de retarder les besoins PNC en fonction du volume que ça représente. A savoir maintenant si AF va ou non partir à la conquête de nouveaux marchés pour combler cette perte de capacité ?

      8-Age moyen des PNC AF : Il faut savoir, et c’est peut être le seul paramètre positif dans cette équation complexe, que l’âge moyen des PNC AF est très élevé, du coup les départs naturels en retraite représentent un beau volume (environ 500 par an) sur les prochaines années.

      Pour conclure, avec toutes ces variables, pas facile de composer, de planifier ou de savoir qui sera rappelé « un jour » et qui le sera « peut-être jamais ». Pour le moment, il faut continuer à suivre l’actualité de la compagnie et postuler dès qu’une opportunité se présente car pour le moment la santé d’AF n’est pas au meilleur de sa forme (et surement pour encore un bout de temps). Pourtant la direction a récemment déclaré que le troisième trimestre « serait à l’équilibre » alors que la compagnie perd toujours actuellement près de 10 millions d’euros par jour… Impossible de savoir si c’était juste un message pour rassurer les actionnaires ou si il y aura bel et bien une réelle reprise d’ici cet été.

      J’espère cependant que la plupart des candidats ou ex quelques chose, seront rappelés dès que la compagnie reprendra « un jour » les embauches (Alternants, CDI…).

      • #253593
        kev2757
        Participant

        Merci Rafalflash pour toutes ces précisions.

        Ce que je ne comprends pas c’est que l’APLD a aussi été signé pour le personnel au sol et on sait aujourd’hui que les recrutés alternants sol vont pouvoir faire leur année d’alternance (et tant mieux pour eux). Pourquoi il n’en serait pas de même pour nous ?

        De plus, l’activité va reprendre principalement sur court et moyen courrier. Les embauchés AF LC sont ils prêts à faire du court ou moyen ? Ne va t’il pas y avoir des besoins sur ce court/moyen à un moment donné ?

    • #253588
      marionpikidoo
      Participant

      Merci beaucoup pour ta réponse très complète. Je me permets de te poser une dernière question en lien avec ta réponse. Quand tu dis que les alternants seront peut être prioritaires. Penses tu qu’une nouvelle session de recrutement d’alternances pourrait avoir lieu en 2022/2023 ou les effectifs d’alternants en vivier sont suffisants pour les années à venir ? Merci beaucoup

    • #253589
      Rafalflash
      Administrateur

      @marionpikidoo

      Carrière avait présélectionnés des Alternants pour débuter fin 2020, aucune idée si ils en avaient eu assez pour couvrir une saison sachant qu’avec le COVID, j’imagine qu’ils n’ont peut-être pas pu finir les sélections… ?

      Après, il faut être lucide, même si ils en avaient assez, tous ne seront peut-être pas dispo au moment de la reprise, ils ouvriront très certainement une sélection pour combler ? Enfin c’est mon idée…

      Après ils pourraient faire le choix de repartir à zéro sans rappeler les présélectionnés, encore une autre hypothèse que je ne peux garantir.

      Bref, au pire, attend toi à une nouvelle sélection complète et au mieux ils rappelleront ceux qui étaient dans le vivier de candidats. Je pense que la décision sera conditionnée à la durée entre la date de présélection vs la date de reprise effective … Si le délai est trop long (délai non connu à ce jour), j’imagine qu’ils repartiront à zéro. Ils pourraient aussi faire un mix présélectionnes + nouvelle sélection, bref pas moyen de savoir à ce jour, puisque comme indiqué plus haut, pour le moment c’est no contrat PN jusqu’à fin 2022…

    • #253630
      kev2757
      Participant

      Merci Rafalflash pour toutes ces précisions.

      Ce que je ne comprends pas c’est que l’APLD a aussi été signé pour le personnel au sol et on sait aujourd’hui que les recrutés alternants sol vont pouvoir faire leur année d’alternance (et tant mieux pour eux). Pourquoi il n’en serait pas de même pour nous ?

      De plus, l’activité va reprendre principalement sur court et moyen courrier. Les embauchés AF LC sont ils prêts à faire du court ou moyen ? Ne va t’il pas y avoir des besoins sur ce court/moyen à un moment donné ?

    • #253636
      marionpikidoo
      Participant

      Bonjour Rafaflash

      Je ne sais pas si tu as vu la question de Kevin du coup je me permets de te la remettre. C’est une question super intéressante en espérant que tu pourras nous éclairer. Merci d’avance

      Ce que je ne comprends pas c’est que l’APLD a aussi été signé pour le personnel au sol et on sait aujourd’hui que les recrutés alternants sol vont pouvoir faire leur année d’alternance (et tant mieux pour eux). Pourquoi il n’en serait pas de même pour nous ?

      Ce que je ne comprends pas c’est que l’APLD a aussi été signé pour le personnel au sol et on sait aujourd’hui que les recrutés alternants sol vont pouvoir faire leur année d’alternance (et tant mieux pour eux). Pourquoi il n’en serait pas de même pour nous ?

    • #253641
      Rafalflash
      Administrateur

      @kev2757 et @marionpikidoo

      Je ne suis pas au courant pour l’APLD pour les PS… Mais surprenant que des embauches CDD Alternants peuvent avoir lieu si tel est le cas ?

      Sinon pour donner plus de détails, et c’est peut-être ce qui fait la différence entre les PS et les PN ?

      Contrairement aux PS, le salaire PN est composé à 40% d’une part variable qui est proportionnelle aux heures de vols + découchés + montés terrains du mois M-1.

      Comparé au SKO 2019, actuellement la compagnie a un programme de vol à 46% (vs 57% de prévu initialement) et prévoit pour cet été un objectif ambitieux « de 66% ».

      Vous l’aurez compris, l’activité actuelle et à court/moyen terme ne permettra pas aux PN de reprendre le plein emploi avant un horizon (pour le moment) encore lointain.
      La population PN est donc actuellement « condamnée » à percevoir le SMG faute de pouvoir dépasser les 65HDV par mois. Imaginez le scandale (et à juste titre) si la compagnie faisait appel à des CDD Alternants alors que les CDI en poste ne sont pas à 100% et perçoivent un salaire « minoré » (c’est à dire avec peu ou pas de prime variable).

      Je peux comprendre que le recrutement PS Alternant peut faire naitre une lueur d’espoir, mais leur système conventionnel de rémunération ne remet pas en cause le salaire des CDI en cas d’embauches supplémentaires contrairement aux PN. De ce fait, l’alternance ne pourrait être applicable pour la population PN tant que le programme de vol sera autant sinistré…

      Sachez tout de même que même si l’APLD PN a été signée pour 2 ans (jusqu’au 31/12/2022), la compagnie peut sortir du dispositif de façon anticipé si reprise à la normal (ou presque). En effet c’est une date maximale en terme de durée et non un période ferme. Donc tout est encore possible, mais il faut être réaliste, ce n’est pas pour tout de suite….

Vous lisez 7 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Jooble
ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 28 662 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages