13 juillet 2024

Histoire d’un AKL-SYD

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #85884
      Anonyme

        Je ne sais pas si c’est réellement la bonne rubrique pour ce sujet, mais je souhaite raconter ce que j’ai vécu lors de mon retour de Nouvelle-Zélande vers l’Australie…

        J’avais passé trois semaines merveilleuses dans ce beau pays qu’est la Nouvelle-Zélande (si intéressés, voir la page du blog : http://chiwis-in-oz.over-blog.com/article-les-kiwis-en-nz-46845927.html” onclick=”window.open(this.href);return false;), avec de revenir en Australie où je vis actuellement. Le vol était plutôt matinal sur la Compagnie Pacific Blue. Tous les passagers (ou presque) étaient plongés dans leurs rêves les plus profonds. Je n’arrivais à pas à dormir (il s’agit d’un vol de 3 heures). Le personnel naviguant n’a pas l’air débordé. Je me demande si je tente… Allez, j’arrête l’hôtesse et je me lance : “Excuse-me, hmm, I am willing to becoming a Cabin Crew Member and I was wondering if one of you guys would show me things around the aircraft?”. L’hôtesse doit demandé à sa Chef de Cabine… Une dixaine de minutes plus tard, elle revient et me dit : “come with me”. Elle m’emmène à l’arrière de la cabine, me présente à l’équipe (qui était vraiment formidable), et qui commence à me montrer les choses basiques telles que : armement et désarmement de la porte avec Cross-Check, la cuisine avec ce qui se trouve dans les “placards”, les “trolleys”, etc… Puis, elle me teste en me posant des questions : “what’s that light for?”, “What does that sound mean?”… Et j’ai réussi à l’impressionner en donnant des réponses correctes (fierté personnelle…hihi)! Puis, elle a décidé d’aller un peu plus loin en me montrant les bouteilles d’oxygènes et leurs utilisations, les gilets de sauvetages pour les enfants, les ceintures de sécurité à ajouter au cas ou, etc… Bref, tout un tas de petites choses très utiles et dont je n’étais au courant spécialement. Au cours de ses explications, elle a surtout insisté que la pire chose qui pouvait arriver au cours d’un vol, c’était un feu… C’est vraiment la peur du PNC, m’a-t-elle expliqué. Et c’est pour cela qu’ils sont très “aware” des sons, odeurs et conversations des passagers…

        Je ne vais pas m’attarder beaucoup plus là-dessus, car je pense que c’est une expérience très personnelle que je voulais faire partager à ceux qui souhaite devenir PNC et à qui cela pourrait intéressés. J’ai vraiment passé un vol très agréable (j’ai même eu le droit à des boissons et repas gratuits…!). Ils m’ont tous donné plein de conseils et c’est vraiment sympa de leur part! Je tiens à dire qu’ils étaient tous néo-zélandais… des personnes très “friendly”.
        Après leur vol pour Sydney, ils partaient pour Brisbane dans la même journée, avant de s’envoler pour les îles Fiji, Bali, Sydney de nouveau avant de revenir sur Auckland! Ca fait rêver!

        Cheers Mates

    Vous lisez 0 fil de discussion
    • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
    ABONNEZ-VOUS !
    Déjà titulaire du CCA ?
    PNC en compagnie ?
    En recherche de compagnie ?
    Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 26 669 autres abonné·es.
    En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

    Archives

    Partages