23 octobre 2020

Jour : 10 février 2014

Chroniques de février 2014

Vous nous avez dit qu’il faudrait, dans les 20 ans à venir, former plus de 500.000 pilotes. Or, étant donné qu’en France l’ENAC n’en sort annuellement qu’une trentaine, qui s’ajoutera aux milliers d’autres, formés probablement aux États-Unis, ne serait-il pas préférable d’embaucher des pilotes militaires beaucoup plus compétents ?

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 32 797 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives