jeudi 21 août 2014

Formations — Lundi 15 février, 2010 à 9:15 — 4 Commentaires

école hôtesse de l'air

NOS ECOLES PARTENAIRES

Hôtesse de l’air, le diplôme du CCA

Ecole hôtesse de l’air et fomation hôtesse de l’air, un article de Hôtesse de l’air, Steward, formations et informations sur PNC Contact

Examen piscine formation hôtesse de l'air

Examen pratique piscine CCA © DR

Qu’est-ce le CCA ? Quelle est la durée du stage ? Quelles sont les bonnes écoles ? Combien ça coûte ? Peut-on m’aider à financer ? Toutes vos réponses…

  • Le CCA, c’est quoi ?

C’est le Cabin Crew Attestation (ex CFS), et est obligatoire pour travailler au sein d’une compagnie européenne en tant qu’hôtesse de l’air ou steward. C’est donc une formation obligatoire pour devenir hôtesse de l’air ou steward autrement appelés Personnel Navigant Commercial (PNC) à bord d’un avion français. [sociallocker id="25755"]

Il est a noter que cette formation est dispensé par les compagnies aériennes dans la plupart des pays à l’exception de la France ou la formation au CCA est dispensée par des écoles hôtesse de l’air et steward agrées par la DGAC dont vous trouverez la liste dans les dossier « Formation » ou ci-après LISTE ÉCOLE HÔTESSE DE L’AIR (liste non contractuelle ni exhaustive)

Avant de commencer cette formation d’hôtesse de l’air, il est vivement conseillé de passer au préalable la visite médicale d’aptitude physique et mentale, afin de vous garantir la possibilité de pratiquer ce métier. Consultez notre dossier : La visite médicale.

  • Quel est son coût ?

Le coût de cette formation s’élève aux environs de 1 900€. Ce coût varie suivant les écoles.

Il comprend la formation Théorique & Pratique, au quel il faut ajouter les frais d’examens de l’administration de l’état, la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile), qui s’occupe du passage de ces examens. En 2010, Ces frais s’élèvent à 70€ pour l’examen théorique, et 280€ pour l’examen pratique.
Si vous êtes « Demandeur d’emploi », ces frais peuvent être pris en charge par votre Pôle Emploi. Il vous suffit de fournir l’attestation à votre école.

Au final, le coût peut s’élever à 2 250€.

Peut-on vous aider financièrement ? Oui c’est possible, suivant votre situation et votre commune. Nous vous recommandons de consulter toutes les aides possibles comme votre Pôle Emploi, ou votre conseil régional.

Attention ! Il est tout de même constaté, qu’il est difficile d’obtenir une aide financière à la formation pour ce type de métier, et que là plupart du temps, les stagiaires sont contraints de s’auto-financer.

  • Quelle durée ?

Les durées des formations varient suivant les écoles et les offres (packages) qu’elles proposent. Certaines vous offrent d’autres formations complémentaires que le CCA seul (cours d’anglais…etc.).
En moyenne, pour le CCA seul, on constate qu’une formation théorique se déroule sur trois semaines à plein temps. Et la pratique sur une semaine à plein temps également.

  • Quelle école ?

Il existe plusieurs dizaines d’écoles d’hôtesse de l’air en France, et le choix de cette dernière doit être très important pour vous garantir une qualité de formation et ainsi l’obtention de ce diplôme.

Il ne doit pas uniquement se porter sur le tarif proposé par l’école. Un coût de formation bas, peut peut-être cacher des chances de réussites aux examens moindres.

Il faut avant tout, vous garantir que l’école soit agréée par la DGAC, dont la liste est consultable en suivant ce lien LISTE ÉCOLE (liste non contractuelle ni exhaustive)

Ensuite, il est fortement conseillé de consulter les statistiques des résultats d’examens théoriques & pratiques, mis récemment et librement à disposition par la DGAC. Consultable en suivant ces liens :

Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

Ensuite, intéressez-vous évidemment à sa proximité géographique et à son accessibilité.

  • Quel est le contenu de cette formation et de l’examen ?

1. La Théorie

Plusieurs chapitres seront abordés, relevant d’une part de la sécurité :

A-10 Formation à la lutte contre le feu et la fumée (différents types de feu et types d’extincteur…)
C-30 Formation à la survie adaptée aux zones d’opération (Zones terrestres, maritimes, et désertiques)
E-50 Gestion des passagers/ Matières dangereuses
F-60 Communication
G-70 Discipline et responsabilités (C’est aussi le plus long chapitre de la sécurité ; comprenant toute la réglementation, la fonctionnalité d’un avion, la météorologie…)
H-80 Gestion des ressources de l’équipage (CRM)

D’autre part du secourisme :

D-40 Aspects médicaux et premiers secours / Instructions concernant les premiers secours (ex : reconnaître une crise d’angoisse chez un passager et comment la traiter)
/ Premiers secours associés à la formation à la survie et hygiène appropriée
/Effets physiologiques en vol, hypoxie (le milieu aéronautique et les réactions de l’organisme)

Ainsi qu’une partie sur les maladies virales, et bactériennes. Guérison & Prévention.

Le jour de l’examen, vous aurez à répondre à 70 questions sous forme de QCM (4 choix) en 1h45 maximum. Pour être reçu, il faut obtenir 75% de bonnes réponses.

2. la Pratique

La pratique, c’est du par cœur !

A-10 Formation à la lutte contre le feu et la fumée (pénétrer dans une cabine enfumée, s’équiper de sa cagoule respiratoire, récupérer son extincteur et éteindre deux feux. (Épreuve en partie chronométrée)
B-20 Entraînement à la survie en milieu aquatique (saut dans une piscine gilet de sauvetage à la main, l’attacher et le gonfler, tracter une personne sur 25 mètres, monter dans le canot de sauvetage et faire embarquer une personne à l’intérieur. Epreuve en partie chronométrée). (+ C30 E50 F60 G70 et H80).

Vous apprendrez également :

- Procédures d’évacuation cabine prête, non prête, toboggan convertible ou non, zones aéroportuaires
- Gilets de sauvetage adultes/enfants/bébés
- Les Appareils de survie
- Les moyens pyrotechniques, miroir, mégaphone
- Procédure d’extinction des feux, les différents extincteurs, hache et pied de biche.
- Détecteur de fumée et panneau de contrôle
- L’oxygène (attribution à un passager)
- La balise de survie
- Les positions de sécurité
- Description, utilisation et visite pré-vol des éléments de sécurité

D’autre part, le secourisme :

D-40 Aspect médicaux et premiers secours / instruction concernant les premiers secours (Trousse de premier secours, O², tensiomètre)

Premiers secours associés à la formation à la survie et hygiène appropriée (arrêts cardiorespiratoires, réanimation adulte, enfant, bébé, état de choc, comas, troubles de la conscience, obstruction des voies aériennes, détresses respiratoires, hémorragies, urgences pédiatriques, urgences cardiovasculaires, respiratoires, abdominales, urologiques, malaise vagal, convulsions, hypoglycémie, tétanie, mal de l’air, diarrhées, vomissements, anxiété, asthme, traumatologie, plaies, brulures, bandages, immobilisation fractures, foulures…)

Vous passerez une épreuve orale (sécurité + secourisme) en face à face avec l’examinateur. Savoir gérer son stress est important.

L’épreuve pratique, s’obtient par une moyenne de 12/20 entre la sécurité et le secourisme. Toute note dans un des domaines inférieure à 10 est éliminatoire.

Sachez également que la partie sécurité a un coefficient de 2, contre 1 pour le secourisme.

  • Pour conclure

Sachez que lors de l’examen pratique de votre CCA, se sont des examinateurs de la DGAC qui vous rencontrent et vous notent. Vous passerez la journée à leurs côtés. Aujourd’hui, votre présentation physique et votre attitude est un élément pris en compte dans le barème.

Votre CCA complet est valable à vie avec une experience minimum dans les 60 derniers mois.
Attention ! Une fois la théorie obtenue, vous avez deux ans maximum pour réussir l’examen pratique, au quel cas vous perdrez la validité de votre théorie.

En cas d’échec à l’un des examens théorique ou pratique, vous n’êtes pas dans l’obligation de repasser votre formation, même si l’école vous le recommande fortement ! Vous avez l’entière possibilité de repasser l’examen en candidat libre. Il existe de nombreux supports qui peuvent vous aider pour la théorie et pour la pratique. Ces livres, cours en e-learning… sont disponible sur la Boutique de PNC Contact

Le CCA est le seul diplôme nécessaire pour être hôtesse de l’air ou steward et ne nécessite pas de passer plusieurs semaines voir années dans une école.

Sachez pour finir, que le CCA n’est pas requis pour postuler dans une compagnie étrangère telle que Emirates, American Airlines, Ryanair, easyJet…etc. Ces compagnies vous forment directement en interne.

Bonne chance ! [/sociallocker]

école hôtesse de l'air

NOS ECOLES PARTENAIRES

4 Commentaires

  1. [...] Il y a t-il un diplôme particulier à posséder pour être hôtesse de l’air / steward? Il faut être titulaire du Certificat d’Aptitude Médicale et posséder le CFS (Certificat Formation à la Sécurité) devenu CCA (Cabin Crew Attestation). [...]

  2. Stephane dit :

    La formation hôtesse de l’air est plus complexe que ce que je pensais ! Devenir hôtesse de l’air n’est finallement pas qu’une question maniement de la cafetière, du plateau repas et du roulement de derriere dans les allées !

  3. lydesh sioremu dit :

    depuis enfant g toujours envie d’être hôtesse de l’air .Les études finalement pas trés facile mais mon but c sa et je ne changerais pas d’avie

Laisser un commentaire

Publicité
agence immobiliere
Recherche
Publicité