Hache et pied de biche – PNC Contact
samedi 25 mai 2019

Hache et pied de biche

La hache et le pied de biche pour les PNC (hôtesse de l’air et steward), description et informations

CCA Théorie formation hôtesse de l’air

HACHE ET PIED DE BICHE

Ces haches et pieds de biche doivent être convenablement répartis dans le poste de pilotage et la cabine des passagers sans toutefois présenter le risque d’être utilisés contre la sécurité à bord de l’avion.

Ces haches et pieds de biche, placés dans la cabine passagers, ne doivent pas être visibles des passagers. Pour les avions ne transportant que des marchandises, une seule hache est exigée ; elle doit être placée dans le poste de pilotage.

Pour les avions dont la masse maximale au décollage est supérieure à 5700 kg ou dont la configuration est supérieure à 9 sièges passagers, il faut une hache ou un pied de biche dans le poste de pilotage. Si la configuration approuvée en sièges passagers est supérieure à 200, il faut une hache ou un pied de biche supplémentaire placé dans l’office le plus à l’arrière ou à proximité de cet office.

Le manche des haches est isolé à 2000 volts.

Ces équipements sont utilisés pour dégarnir la moquette ou les revêtements intérieurs (afin de limiter l’étendue du feu ou s’assurer de l’extinction totale d’un foyer).

 VISITE PRE-VOL :

  • Présence conforme au plan d’armement (matérialisée par un X ).
  • Bon état.
  • Présence du plomb (uniquement sur la pochette de la hache si elle en est dotée).
  • Bon arrimage.

 UTILISATION :

  • Avant toute utilisation, demander l’autorisation du PNT.
  • Arracher le revêtement avec précaution pour limiter la propagation du feu ou pour s’assurer que le feu est complétement éteint.
  • Faire attention aux câbles, fils électriques.
  • Éloigner les passagers de la zone dangereuse.

 SERVICE D’URGENCE AU SOL

Pour les aéroports, il existe 9 niveaux d’intervention (10 avec l’arrivé de l.A380), ce classement est fonction du plus gros appareil réalisant un certain nombre de mouvement sur l’aéroport. La zone d’action des services d’urgence de l’aéroport se situe jusqu’à 10 kilomètres de distance des seuils des pistes. La mission des services d’urgence est de défendre les installations aéroportuaires, secours aux victimes, secours routiers, interventions sur produits dangereux (chimiques et radioactifs).

Les services d’urgence sont chargés du SAR (Search and Rescue) et entraînés à la recherche de balises de détresse.

Les services sont entraînés et amenés à intervenir sur des feux réels d’hydrocarbures, sur feux de réacteurs, d’APU, sur les freins ou trains des avions. Les services d’urgence sont employés par le gestionnaire de l’aéroport et dépendent du ministère des transports. Enfin les normes et directives émanent de la DGAC.

Ces informations ne sauraient être garanties comme étant à jour et ne peuvent remplacer les cours de CFS théorique fournis par une école hôtesse de l’air / steward ou ceux disponibles en suivant ce lien.

 


 

Partages

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 51 281 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages