24 juillet 2024

Un peu beaucoup perdu…

Vous lisez 6 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #90237
      coeurbrise2
      Participant

        Bonjour à tous!

        Alors voilà, je viens à vous pour avoir un petit peu de réponses quant à mes peurs à exercer le métier de steward!

        J’ai 23 ans et suis titulaire d’un Master 1 en droit mais j’ai complètement décroché des études après l’avoir validé et me suis accordé une bonne année sabbatique pour réfléchir à ce dans quoi j’allais me lancer comme métier. Le métier de steward en fait, je n’y avais jamais pensé jusqu’à l’année dernière. Dès que j’ai vu le métier sur Internet, je me suis dit direct: “ah ouais pourquoi pas! ça permet de bouger, c’est un métier assez classe où on doit soigner un minimum son apparence, en plus on peut voir du pays si on fait les longs courriers”. Breffff, j’avais vachement tilté sur ce métier et depuis cette année j’y pense quand même pas mal à me lancer! Mais voilà mes peurs:

        J’ai peur que ça ne soit qu’en apparence que j’aime le métier et qu’en l’effectuant, je sois hyper déçu et que je trouve ça répétitif. De plus, oui j’aime regarder les avions dans les airs, ça me fascine et le ciel me fascine aussi également. Mais est-ce la grande motivation de fou qui me permettrait d’accrocher à ce métier?

        J’ai peur de ne pas accrocher à la formation, peur que les cours sur les avions et sur les règles de secourisme ne me plaisent pas. Je veux dire, je n’ai jamais eu une accroche de fou dans ma vie pour ce qui concerne ces 2 domaines !

        Enfin, j’ai peur de tellement travailler que je ne pourrais pas aller voir mon copain souvent…

        En 3 mots: J’AI PEUR! Après je ne sais pas pourquoi c’est un métier qui me fascine, et dont je me dis que je serais fier de dire aux autres que je suis steward. Peut-être que j’approche le métier trop superficiellement, trop en apparence et que je risque de me planter si je me lance la-dedans par défaut d’autres motivations que celles énoncées?

        Voilà, dites moi un peu si certains ou pas étaient comme moi avant d’entamer la formation. Sinon, tout autre conseil, réaction ou remarque à mon post est la bienvenue!

        Merci beaucoup à vous 😉

      • #164587
        Tibibe
        Participant

          Si t’es pas sur de toi,au lieu de gaspiller du fric dans une formation coûteuse, tu peux par exemple postuler à l’offre d’Air France qui cherche des alternants pour les former à devenir Pnc, ou encore postuler directement auprès des compagnies européennes qui ne demandent pas le CCA ni la VM ( easyJet, Swiss,…).
          Comme ça si ça te plaît pas tu fais ta petite saison (ce sont des CDD qui sont proposés au début) et tu laisses tomber une fois que c’est terminé.

          Bon courage.

        • #164588
          Amorel
          Participant

            @coeurbrise2 wrote:

            Bonjour à tous!

            Alors voilà, je viens à vous pour avoir un petit peu de réponses quant à mes peurs à exercer le métier de steward!

            J’ai 23 ans et suis titulaire d’un Master 1 en droit mais j’ai complètement décroché des études après l’avoir validé et me suis accordé une bonne année sabbatique pour réfléchir à ce dans quoi j’allais me lancer comme métier. Le métier de steward en fait, je n’y avais jamais pensé jusqu’à l’année dernière. Dès que j’ai vu le métier sur Internet, je me suis dit direct: “ah ouais pourquoi pas! ça permet de bouger, c’est un métier assez classe où on doit soigner un minimum son apparence, en plus on peut voir du pays si on fait les longs courriers”. Breffff, j’avais vachement tilté sur ce métier et depuis cette année j’y pense quand même pas mal à me lancer! Mais voilà mes peurs:

            J’ai peur que ça ne soit qu’en apparence que j’aime le métier et qu’en l’effectuant, je sois hyper déçu et que je trouve ça répétitif. De plus, oui j’aime regarder les avions dans les airs, ça me fascine et le ciel me fascine aussi également. Mais est-ce la grande motivation de fou qui me permettrait d’accrocher à ce métier?

            J’ai peur de ne pas accrocher à la formation, peur que les cours sur les avions et sur les règles de secourisme ne me plaisent pas. Je veux dire, je n’ai jamais eu une accroche de fou dans ma vie pour ce qui concerne ces 2 domaines !

            Enfin, j’ai peur de tellement travailler que je ne pourrais pas aller voir mon copain souvent…

            En 3 mots: J’AI PEUR! Après je ne sais pas pourquoi c’est un métier qui me fascine, et dont je me dis que je serais fier de dire aux autres que je suis steward. Peut-être que j’approche le métier trop superficiellement, trop en apparence et que je risque de me planter si je me lance la-dedans par défaut d’autres motivations que celles énoncées?

            Voilà, dites moi un peu si certains ou pas étaient comme moi avant d’entamer la formation. Sinon, tout autre conseil, réaction ou remarque à mon post est la bienvenue!

            Merci beaucoup à vous 😉

            Salut!

            J’ai lu les lignes de tes craintes et voici mon opinion!!

            Et mon récit!!

            J’ai 29 ans et quand j’avais ton âge (c’était hier!) j’ai volé en long courrier pour AF comme PCB (étudiante).
            Et je peux te dire que c’était les 4 mois les plus merveilleux de ma vie pro et perso!!

            Ce métier est tout sauf répétitif : jamais le même équipage, jamais les mêmes pax, jamais les mêmes destinations, le même déroulement de vol, la même rotation!

            C’est l’expérience humaine la plus géniale que j’ai connu!
            J’ai volé avec un stew qui avait 31 ans et il m’a dit “j’étais juriste avant et je m’ennuyais : le bureau, les horaires”!
            Il m’a dit qu’un jour je reviendrai à ce métier. J’étais septique!

            Puis j’ai fait plein de jobs. Je suis partie à l’étranger en année de réflexion sur ma vie. Et là je me suis demandée ce qui m’avais rendue heureuse, ce pour quoi je voudrais me lever le matin! Et bien ce métier c’était ma réponse!

            A 28 ans, plus une économie en poche, j’ai décidé d’économiser pour passer mon toeic et CCA! Malgré l’avis de certains, malgré tout!
            En couple aussi, je sais que ce métier impose de la distance. Mais tu ne vas pas subir la routine des couples! On pense que c’est péjoratif au niveau de la fidélité! Mais c’est faux! Tous les pnc que j’ai rencontré m’ont dit “c’est comme ailleurs, si tu veux être fidèle, si tu veux appeler ton chéri même loin : ne tiens qu’à toi”. Je dirais que dans le couple c’est toi qui aura la meilleure place. Car dans les airs, on a souvent moins les pieds sur terre pour ce qui est des choses de la vie courante!

            Tu as le meilleur âge pour voler! La fatigue en long courrier est importante donc plus tu commences tôt mieux c’est!

            Autre argument : vaut mieux avoir des remords que des regrets! Fonce!!!

            C’est un métier humain, ou l’on rigole beaucoup, ou l’on découvre le monde et on booste sa confiance car oui il faut être nickel! Et c’est très valorisant!!

            Et puis si au final tu es lassé, tu peux toujours changer! On se marie avec qql1 mais pas toujours avec un métier! Tu as ton diplôme avec toi au pire!!!

            J’ai perdu trop de temps à me persuader que c’était pas la bonne direction et me trouver des contraintes ! Quand tu approches des 30 ans t’as plus le temps de réfléchir! Et toutes ces excuses de peurs ne servent à rien!

            Bonne chance à toi!

          • #164589
            snicker96
            Participant

              Bonsoir,
              Votre expérience est tres intéressante, car votres expérience en tant que pcb vous a permis de vous rendre compte que c’était le métier que vous souhaitiez exercer. C’est une possibilité de se faire une opinion si tant est que l’on puisse avoir cette chance.
              Mais la réalité du métier est ce l’accès au long courrier et les destinations exotiques sympa que vous avez pu connaître?
              AF c’est le rêve ce ceux qui aspirent à être PNC, mais il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus.
              Je pense toutefois qu’il faudrait présenter le métier sous son véritable angle, afin que les personnes qui souhaitent se lancer dans cette voie aient tous les éléments en main pour prendre leur décision.

              La réalité est qu’en France, le métier est presque devenu un job, tant les compagnies usent de la possibilité d’offrir des CDD, et ils ne se privent pas car il y’a beaucoup d’aspirants sur le marché.
              Il y a bien sur des compagnies qui proposent de par leur réseau du Long Courrier, mais c’est en général en CDD/CDS.. vous bossez 6mois/12.. un peu plus si vous avez de la chance, parfois on vous renouvelle les contrat, parfois non et c’est la case pôle emploi.

              Les conditions ont évoluées, mais vers le bas. Avec l’arrivée des compagnies Low cost, les salaires revus à la baisse, amplitudes horaires qui explosent (merci les FTL.).
              Je ne veux pas vous décourager, mais il faut juste être conscient de la réalité du métier, et ne pas se faire d’apprioris sur le métier, surtout si vous décidez de vous lancer dans l’aventure, car cela a un coût.
              Bonne réflexion…
              Bonne soirée.

            • #164590
              Amorel
              Participant

                @snicker96 wrote:

                Bonsoir,
                Votre expérience est tres intéressante, car votres expérience en tant que pcb vous a permis de vous rendre compte que c’était le métier que vous souhaitiez exercer. C’est une possibilité de se faire une opinion si tant est que l’on puisse avoir cette chance.
                Mais la réalité du métier est ce l’accès au long courrier et les destinations exotiques sympa que vous avez pu connaître?
                Air France c’est le rêve ce ceux qui aspirent à être PNC, mais il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus.
                Je pense toutefois qu’il faudrait présenter le métier sous son véritable angle, afin que les personnes qui souhaitent se lancer dans cette voie aient tous les éléments en main pour prendre leur décision.

                La réalité est qu’en France, le métier est presque devenu un job, tant les compagnies usent de la possibilité d’offrir des CDD, et ils ne se privent pas car il y’a beaucoup d’aspirants sur le marché.
                Il y a bien sur des compagnies qui proposent de par leur réseau du Long Courrier, mais c’est en général en CDD/CDS.. vous bossez 6mois/12.. un peu plus si vous avez de la chance, parfois on vous renouvelle les contrat, parfois non et c’est la case pôle emploi.

                Les conditions ont évoluées, mais vers le bas. Avec l’arrivée des compagnies Low cost, les salaires revus à la baisse, amplitudes horaires qui explosent (merci les FTL.).
                Je ne veux pas vous décourager, mais il faut juste être conscient de la réalité du métier, et ne pas se faire d’apprioris sur le métier, surtout si vous décidez de vous lancer dans l’aventure, car cela a un coût.
                Bonne réflexion…
                Bonne soirée.

                Bonjour!

                Je suis entièrement d’accord! C’est aussi pourquoi je n’ai pas postulé auparavant : la crise !
                Mais je compte passer mon CCA et grimper jusqu’à AF quoiqu’il arrive!

                Oui il faut passer par les low cost, oui les contrats sont des CDD.

                Mais quand on est jeune et que l’on a la motivation ? Est-ce qu’on perdra vraiment son temps à ne pas tenter?!
                Ne rien faire et se nourrir de regrets n’est pas non plus une option optimale.

                J’ai lu beaucoup de beaux parcours sur ce site!
                Certes les conditions que vous citez sont réelles mais je veux rester optimiste! Et croire en soit est important!

                En France tout est en crise! Mais la vie continue ! Et il n’y a pas que les compagnies françaises qui peuvent constituer une bonne expérience!

                Dans mon entourage on me tient un discours toujours péjoratif. C’est gentil d’être prévenant mais ça ne mène pas à l’action, ni à aller de l’avant! Si on se laisse décourager par la moindre difficulté on ne va nul part!

              • #164586
                snicker96
                Participant

                  C’est tout à votre honneur d’être jeune,motivé et de vouloir atteindre vos objectifs.
                  Toutefois, lorsqu’on ne sait pas quoi faire dans la vie et qu’on se dit pourquoi pas PNC, il faut peser le pour et le contre, d’autant plus que cela a un coût (formation, visite médicale, session d’entraînement aux sélections des compagnies aériennes etc….), la base du métier comporte deux notions importantes la sécurité et le secourisme, et c’est ce qui est dispensé durant les cours.

                  Certes il n’y a pas que les compagnies françaises qui offrent de belles expériences, et heureusement, , cependant lorsqu’on ne veut/peut pas être loin de sa moitié cela limite beaucoup les choix, d’où l’importance de bien réfléchir avant de se lancer dans cette voie.
                  De plus le parcours des uns ne sera pas le même pour d’autres on est tous différent.

                • #164591
                  imported_Lorenka
                  Participant

                    Tu n’as rien à perdre à tenter une saison dans une compagnie court-courrier qui te formera, et si tu veux avoir un aperçu des cours, tu peux regarder la partie CCA Théorie du site (dans les onglets au sommet de la page), peut-être que tu trouveras ça intéressant ?

                Vous lisez 6 fils de discussion
                • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
                ABONNEZ-VOUS !
                Déjà titulaire du CCA ?
                PNC en compagnie ?
                En recherche de compagnie ?
                Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 26 667 autres abonné·es.
                En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

                Archives

                Partages