16 avril 2024
wizzair toboggan bombe

© DR

Wizzair, bombe et évacuation

Wizzair enchaine les évacuations !

Partages

Un vol Wizzair d’Israël vers la Pologne a été évacué peu de temps après l’atterrissage. Cela a eu lieu après une alerte à la bombe samedi soir. L’équipage a utilisé les toboggans d’évacuation d’urgence pour évacuer les passagers sur le tarmac et plusieurs blessés ont été signalés.

Le vol Wizzair W65098 a décollé de Tel Aviv vers 18h45 samedi pour une vol de trois heures vers Cracovie.

Publicités

À l’atterrissage à l’aéroport international Jean-Paul II de Cracovie-Balice, l’Airbus A321 a roulé jusqu’à une partie éloignée de l’aérodrome. Un peu plus tard l’évacuation a été ordonnée.

L’évacuation était la deuxième en moins d’une semaine après des alertes à la bombe contre des vols de Wizzair.

Certains passagers à bord du vol de samedi soir affirment que l’avion a attendu au sol avec les portes fermées pendant plus de 30 minutes avant que l’évacuation ne soit ordonnée. Les pilotes ont alors annoncé une alerte à la bombe et ont ordonné à tout le monde de quitter l’avion.

Wizzair, une évacuation standard et “habituelle”

C’est une pratique standard d’évacuer les passagers à l’aide de toboggans d’urgence lorsqu’il existe un risque immédiat et potentiellement mortel. Il est généralement reconnu que l’évacuation par des toboggans présente un risque de blessure grave, de sorte que les avantages de l’évacuation doivent l’emporter sur le risque de blessure.

Les responsables locaux n’ont pas encore vérifié si l’évacuation a été ordonnée en raison d’une alerte à la bombe par téléphone ou à la suite de renseignements indiquant que le vol était en danger.

Des témoins affirment que des enfants ont été blessés lors de l’évacuation. Les passagers ont été parqués sur le tarmac avant l’arrivée des forces de sécurité avec des chiens renifleurs.

Mercredi, un vol Wizzair de Bari à Cracovie a été détourné vers Budapest. L’avion a été évacué à l’aide des toboggans d’urgence après une alerte à la bombe contre l’avion.

L’avion est resté au sol pendant plus de six heures avant que les forces de sécurité ne déterminent finalement que la menace était un canular. Wizzair affirme que son personnel a suivi la bonne procédure en évacuant les passagers via des toboggans.

Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Déjà titulaire du CCA ?
PNC en compagnie ?
En recherche de compagnie ?
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 26 507 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages