24 octobre 2020

PN Air France © Air France

Les navigants vivent vieux.

Depuis plusieurs jours les hôtesses de l’air, stewards et pilotes ayant un compte sur Facebook partagent à tour de bras un article sur les radiations ionisantes qui perturbent l’ADN des navigants et entraînent des mélanomes. Les personnels navigants sont soumis à des doses de rayonnements de type neutrons, rayons gamma, mais aussi alpha et des protons. Cet article a été rédigé en 2008 par Jean-Daniel Flaysakier médecin diplômé de la faculté de médecine de Tours. Il a quitté la médecine pour être dorénavant rédacteur en chef adjoint à France 2 tout en continuant de faire quelques consultations en oncologie.

Partages
PN Air France © Air France
PN Air France © Air France

Depuis plusieurs jours les hôtesses de l’air, stewards et pilotes ayant un compte sur Facebook partagent à tour de bras un article sur les radiations ionisantes qui perturbent l’ADN des navigants et entraînent des mélanomes. Les personnels navigants sont soumis à des doses de rayonnements de type neutrons, rayons gamma, mais aussi alpha et des protons. Cet article a été rédigé en 2008 par Jean-Daniel Flaysakier médecin diplômé de la faculté de médecine de Tours. Il a quitté la médecine pour être dorénavant rédacteur en chef adjoint à France 2 tout en continuant de faire quelques consultations en oncologie.

Si cet article est ressortie sur les réseaux sociaux ces derniers jours c’est sans doute à cause des nouvelles FTL (Flight Time Limitations) qui ont été voté il y a peu et aussi, peut-être, une conséquence des modifications avenir du système de retraite en France (pénibilité donnant des points supplémentaires). Les FTL vont entraîner une augmentation d’activité des hôtesses de l’air, steward et pilotes et donc plus de rayons. En s’appuyant sur cet article on pourrait presque justifier une baisse d’activité des navigants pour préserver leur santé. En suivant ce raisonnement il faudra qu’ils volent moins et prennent leur retraite tôt pour pouvoir en profiter avant d’être emporté par un cancer ou autres dégénérescence cellulaire. Mais il y a tout de même une étude plus précise qui indique que l’Esperance de vie des navigants est supérieure à la moyenne nationale.

Cette étude a été menée par la CRPN (Caisse de Retraite de Personnel Navigants) et porte sur une période de 11 ans. Les conclusions sont sans appel, les navigants vivent plus longtemps que les autres. Un navigant masculin de 60 ans en 2012 à une espérance de vie de 28.74 années quand l’ensemble des français de même age et même sexe voit la sienne atteindre 24.17 soit plus de 4 ans de plus. Le tableau ci-dessous donne les résultats globaux.

Alors réjouissons-nous car tout va bien et la santé des navigants semble excellente aux vues de leur espérance de vie bien supérieure à celle des autres professions.

Année des 60 ansHommesFemmes
CRPNINSEE (*)AGIRC (**)Assureurs (***)CRPNINSEE (*)AGIRC (**)Assureurs (***)
201228.7424.1725.1228.7731.7829.2730.5632.36
201729.4924.8025.7129.5232.2229.8231.1433.10
 (*) : INSEE = moyenne nationale obtenue à partir des tables INSEE prospectives 2007-2060
(**) : Table AGIRC 2008 prospective
(***) : Tables TGF-TGH 2005 – tables officielles utilisées par les assureurs pour le provisionnement des rentes viagères, cette table officielle utilisée par les assureurs pour le provisionnement des rentes est considérée comme prudente.
Partages

28 thoughts on “Les navigants vivent vieux.

  1. Je suis un peu sceptique sur ces statistiques… Si elles consistent à dire que ceux qui volaient il a vingt ans ont une meilleure qualité de vie que ceux qui volaient, il y a quarante ans, effectivement y’a pas photo ! Mais je doute que l’on puisse prolonger cette courbe pour ceux qui ont 30 ans aujourd’hui… Sans compter l’impact des FTL (pour les compagnies qui les adopteront). Les problèmes ont changé et il est difficile si le Jet Lag fait plus ou moins de morts que les polluants de l’air cabine des premiers jets.
    Qui vivra, verra…

    1. Bonjour Cricri: C’est chiffres indiquent seulement qu’un navigant qui a 60 ans en 2012 (soit un début de carrière vers 1977 à 25 ans) aura une espérance de vie plus longue a la retraite que le commun des hommes de son age (28.74 ans pour le PN contre 24.17 pour les autres ou même que ceux qui ont, soit disant, des postes sans risque pour la santé comme les cadres: 28.74 pour PN contre 25.12 pour les cadres.
      Le fantasme des PN qui meurent tôt car ils ont une vie très dur est en fait, un fantasme… Pour ce qui est du futur nous n’avons pas chez PNC Contact de boule de cristal mais avec plus de 4 ans d’écart en espérance de vie il y a de la marge avant que les PN rejoignent le commun des mortels même si on pourrait souhaiter que ce soit le commun des mortels qui rejoignent les PN…

  2. C’est a mourir de rire ! Avant les syndicats nous petaient les couilles avec la dangereusité du métier pour justifier l’injustifiable et maintenant ils vont nous peter les couilles en nous expliquant que l’on peut pas comparer l’avant et le maintenant ! Hey, Mr des syndicats, si vous arretiez juste de faire chier le monde pour vous donner une importance que vous ne pourriez jamais avoir par la qualité de votre travail a bord ce serait bien, vraiment bien !!!

  3. Vivre vieux ? Dans quel état ? On voudrait nous faire croire que ce métier est sain et même recommandé qu’on ne s’y prendrait pas mieux !!
    Sincèrement, rencontrez des très anciens PNC retraités (dont j’ai pour l’instant la joie de faire encore partie!) et vous verrez que c’est loin d’être rose pour Tous…
    Combien de nos amis sont partis trop tôt.
    Perso, PDV dès que possible et vraie vie familiale.
    Pensez sincèrement à tout ce que vous avez loupé grâce ce job(que j’ai adoré).
    Bon courage à Tous et Prenez soin de Vous.
    C’est tout ce qui compte.
    Et méfiez-Vous des tableaux, chiffres et de l’interprétation des études aussi sérieuses puissent-elles paraître…
    Bon vols les copains.

  4. Les PN de 60 ans ont passé des visites médicales régulières pour pouvoir continuer à voler… Cette étude ne prend pas en compte ceux qui ont dû arrêter avant et n’étaient plus aptes à voler !

  5. Iaorana Cher(e)s collègues il existe un rapport du CNRS sur notre profession de PNC que je vous invite à parcourir.
    Le métier de PNC est il un métier Penible?
    Maururu à toutes et tous .
    De mon île encore flottante de Tahiti.

  6. Les gens parlent sérieux et d’autres parlent de bordel,,,,,,,le cas est grave faites des démenti avec des études et publications mais pas avec des mots de,,,,,,,pourtant je vois que vous êtes des universitaires,,,et PN,,,habituellement très gentils,,,, Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ABONNEZ-VOUS !
Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 32 776 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.

Archives

Partages