lundi 20 août 2018

Discipline — vendredi 30 décembre, 2011 à 10:41

NOS ECOLES PARTENAIRES

Consignes

Vous avez aimé cet article, offrez un café ! Buy Me a Coffee at ko-fi.com

Partages

No smoking © Kashif Mardani

CCA Théorie formation hôtesse de l’air

CONSIGNES PENDANT LE VOL

INFORMATIONS AUX PASSAGERS

L’exploitant doit s’assurer que les PAX sont oralement informés par l’équipage des démonstrations de Sécurité qui peuvent être également faites à l’aide de moyens audio-visuels.

AVANT LE DÉCOLLAGE :

Les PAX sont informés sur les points suivants: consignes relatives aux restrictions de fumer, dossiers de sièges et tablettes relevés, emplacement des issues de secours, emplacement et utilisation des marquages au sol (cheminement lumineux), rangement des bagages à main, restriction d’utilisation des appareils électroniques portables, emplacement et contenu de la notice individuelle de sécurité.

APRÈS LE DÉCOLLAGE :

L’équipage rappelle aux PAX : les restrictions et interdiction de fumer, l’utilisation des ceintures et / ou des harnais de sécurité, y compris leur utilité du point de vue de la sécurité et notamment de garder la ceinture de sécurité attachée lorsqu’on est assis et que le signal correspondant soit allumé ou pas.

• avant atterrissage : restriction et interdictions de fumer,  utilisation des ceintures, dossiers et tablettes relevés, rangement des bagages à main, restriction d’utilisation des appareils électro-portatifs.

• après atterrissage : restrictions et interdictions de fumer, utilisation des ceintures de Sécurité.

Des notices individuelles de sécurité doivent informer les passagers de l’emplacement et du mode d’emploi des équipements appelés à être utilisés notamment :

MATÉRIEL FIXE :

  • Ceintures de sécurité.
  • Issues de secours.
  • Masques à oxygène (si nécessaire.)

MATÉRIEL MOBILE :

  • Gilets de sauvetage.
  • Toboggans.
  • Consignes de sécurité en cas d’urgence : position physique à prendre dans le cas d’atterrissage forcé ou d’amerrissage et les cheminements d’évacuation.

Ces notices doivent être à la disposition immédiate de chaque passager et visibles depuis son siège. Elles doivent être rédigées en français et au moins dans une autre des langues officielles de l’OACI. Leur interprétation doit être facile pour tout passager grâce notamment à l’emploi de pictogrammes. L’équipage doit attirer l’attention des passagers sur ces notices au début de chaque vol. Elles indiquent l’utilisation des équipements de secours ainsi que les issues qu’ils sont susceptibles d’être utilisées.

Dans le cas de personne nécessitant l’aide d’une tierce personne pour se déplacer, un membre du personnel navigant commercial doit fournir les renseignements nécessaires à la personne et à son accompagnateur, sur le chemin à prendre vers l’issue de secours appropriée et sur le meilleur moment pour commencer à se diriger vers celle-ci.

Une démonstration pratique ou par système audio-visuel de l’utilisation des gilets de sauvetage est obligatoire chaque fois que de tels équipements sont exigés. Cette démonstration doit être effectuée au début du vol (au roulage avant décollage)

Lorsque l’oxygène de subsistance est exigé pour la totalité des occupants (avions pressurisés), l’équipage doit effectuer une démonstration pratique de l’emploi des systèmes inhalateurs. Cette démonstration doit être faite au roulage, avant le décollage.

En cas d’incident en vol, et notamment en cas d’urgence, l’équipage doit donner aux passagers toutes les consignes de sécurité appropriées aux circonstances.

CONSIGNES DE SÉCURITÉ

ÉQUIPAGE DE CONDUITE :

  • Pendant le décollage et l’atterrissage, chacun des membres de l’équipage de conduite devant se trouver dans le poste de pilotage occupe son poste.
  • Pendant toutes les autres phases du vol, chacun des membres de l’équipage de conduite devant se trouver dans le poste de pilotage reste à son poste, à moins que son absence ne soit justifiée par l’exercice de ses responsabilités liées au vol ou la nécessité de satisfaire des besoins physiologiques, à condition qu’au moins un pilote dûment qualifié demeure à tout moment aux commandes de l’avion.
  • Pendant toutes les phases du vol, chacun des membres de l’équipage de conduite devant se trouver en service dans le poste de pilotage doit demeurer vigilant. Dans le cas contraire, des mesures visant à remédier à cette situation doivent être prises. En cas de fatigue imprévue, une procédure de repos contrôlé, organisée par le commandant de bord, peut être mise en œuvre, si la charge de travail le permet. Le repos contrôlé pris de cette manière n’est en aucun cas considéré comme une période de repos aux fins du calcul des limitations de temps de vol ni invoqué pour justifier une quelconque période de service.

ÉQUIPAGE DE CABINE :

Pendant les phases critiques du vol, sur chacun des ponts de l’avion occupés par des passagers, les membres d’équipage de cabine requis doivent être assis aux postes qui leur ont été assignés.

PASSAGERS :

Les passagers doivent être assis et attachés sur un siège individuel par une ceinture ou un harnais de sécurité et observer les consignes de sécurité toutes les fois que le commandant de bord en donne l’ordre (lorsque le panneau « Attachez vos ceintures » est allumé). Lors du roulage, du décollage et de l’atterrissage, les dossiers des fauteuils doivent être complétement relevés (sauf dans le cas de sièges occupés par des malades ou des blessés) et les tablettes doivent être relevées ou enlevées (lorsque les deux panneaux « Attachez vos ceintures » et « Défense de fumer » sont allumés).

 MATÉRIEL DE COMMISSARIAT :

Lors des phases de décollage et d’atterrissage ou lorsque les conditions météorologiques l’exigent (turbulences fortes), tout matériel mobile tel que chariot de commissariat doit être fermé et rangé dans un endroit ne gênant pas une éventuelle évacuation d’urgence (lorsque les deux panneaux « Attachez vos ceintures » et « Défense de fumer » sont allumés).

ÉCLAIRAGE ÉLECTRIQUE DE SECOURS :

L’éclairage de secours doit être mis en position « armé » ou sur marche par le PNT :

  • Avant la mise en route des moteurs et sera arrêté à la fin de la montée.
  • Au début de la descente et sera arrêté après l’extinction des moteurs.
  • Restera armé en transit avec PAX à bord en phase d’avitaillement.

LE PANNEAU « DÉFENSE DE FUMER » :

Le PNT allume le panneau, le PNC doit en faire respecter la consigne :

  • Avant l’embarquement jusqu’à la rentrée du train d’atterrissage en montée (embarquement – roulage – décollage – début de montée que l’on appelle la montée initiale)
  • A la sortie du train d’atterrissage, (dont le bruit est caractéristique), jusqu’à la fin du débarquement complet des PAX (fin de la descente que l’on appelle courte finale – atterrissage – roulage – débarquement complet).
  • En vol de croisière, dès que le PNT l’estime nécessaire.
  • En transit avec PAX à bord.

LE PANNEAU « ATTACHEZ VOS CEINTURE » :

Le PNT allume le panneau, le PNC doit en faire respecter les consignes (tout PAX doit s’attacher, il n’y a aucun PAX dans les toilettes et  les bébés sur les genoux des PAX sont attachés avec la ceinture bébé adaptée).

  • A la mise en route des moteurs jusqu’à la fin de la montée.
  • Au début de la descente jusqu’à l’arrêt complet des moteurs.
  • En vol de croisière, dès que le PNT l’estime nécessaire (turbulences légères et fortes)

 EN VOL DE CROISIÈRE :

Seul le panneau « Attachez vos ceinture » est allumé, cela correspond à des turbulences légères.

Seul le panneau « Défense de fumer » est allumé, cela correspond à de l’utilisation d’02 à bord.

Les deux panneaux « Attachez vos ceintures » et « Défense de fumer » sont allumés, cela correspond soit à des turbulences fortes, soit à un problème technique grave nécessitant dans tous les cas :

  • Interruption des prestations hôtelières
  • Que tous les occupants de l’avion soient assis et attachés.

CONSIGNES D’EMBARQUEMENT

LE PANNEAU « DEFENSE DE FUMER » EST ALLUME, Le PNC DOIT :

  • Faire respecter la consigne « Défense de fumer » dès l’embarquement.
  • Vérifier sur la carte d’embarquement : le numéro de vol, la destination et la date.
  • S’assurer que les  passagers n’ont pas de bagages de dimensions prohibitives ou pouvant causer  une gène pour les autres PAX.
  • S’assurer que les PAX n’utilisent pas de matériel transistorisé (téléphone et ordinateurs portables)
  • Si des animaux sont embarqués en cabine, s’assurer qu’ils soient enfermés dans des sacs de petites dimensions.
  • Si lors de l’embarquement, un PAX semble anormalement excité, en référer au PNT, qui prendra la décision de l’embarquer ou non.
  • S’assurer que les passagers n’introduisent pas en cabine des objets dont la forme ou l’odeur laisseraient suspecter leur appartenance à la catégorie des objets interdits.

DANS LE CHOIX DES SIÈGES :

  • S’assurer que les PAX : enfants, handicapés, personnes âgées, PAX avec animal, femmes enceintes, obèses, UM (enfant qui voyage seul), bébés ne vont pas s’asseoir sur les sièges placés près des issues de secours (pour en faciliter l’accès en cas d’évacuation).
  • Si l’avion n’est pas complet, vérifier que la répartition des PAX correspond à un centrage correct en collaboration avec le PNT.
  • S’assurer qu’il y ait un PAX adulte à côté de chaque enfant ou respecter la réglementation des groupes d’enfants. (1 accompagnateur par groupe complet ou incomplet de 12 enfants (2 à 12 ans)

LORS DU RANGEMENT DES BAGAGES :

  • S’assurer que tous les bagages en cabine soient correctement rangés :
  • Si les racks ferment : tous les bagages doivent être mis dans les racks, seuls les petits bagages à main et vêtements pourront être conservés aux pieds ou sur les genoux des PAX.
  • Si les racks ne ferment pas : seuls les vêtements devront être mis dans les racks, les bagages devront être positionnés aux pieds des Pax ou sous les sièges sans gêner l’accessibilité des gilets de sauvetage (si cet équipement est requis pour le vol)
  • Aucun bagage ne devra se situer dans les couloirs ni gêner l’accès des issues de secours.

LORSQUE LES PAX SONT ASSIS :

S’assurer :

  • Que les tablettes et les dossiers de sièges sont relevés.
  • Que les couloirs et les issues sont dégagés.
  • S’assurer que le matériel hôtelier est correctement arrimé.
  • Sur ordre, fermer les portes. La fermeture des portes ne peut pas intervenir tant que les PNC n’ont pas  effectué un contrôle contradictoire du nombre de passagers à bord.
  • Le PNT allume le panneau « Attachez vos ceintures » ce panneau est généralement allumé dès l’embarquement.
  • Le PNC fait les annonces : avitaillement en cours, attribution de sièges à respecter.

 CONSIGNES AU ROULAGE AVANT DÉCOLLAGE

Les panneaux « ATTACHEZ VOS CEINTURES » et « DEFENSE DEFUMER » sont allumés

Le PNT avant la mise en route des moteurs a mis l’éclairage de secours sur « marche » ou sur « armé ».

LE PNC DOIT :

  • Au début du roulage : Armer les toboggans qui le nécessitent (10 secondes et slide / raft). L’armement est effectué après l’éloignement des moyens d’accès passagers, soit à la mise en route du premier moteur, soit dès que l’avion quitte le poste de stationnement.
  • Si réouverture nécessitée, demander d’abord l’autorisation au CDB puis désarmer le toboggan.

Les panneaux  sont allumés.

  • Faire respecter la consigne « Défense de fumer ».
  • Faire respecter la consigne « Attachez vos ceintures »: tous les PAX assis et attachés, les bébés sur les genoux de PAX adultes hors ceintures, avec équipement agréé (ceintures spécifiques) le PNC devant donner les rallonges, les ceintures bébés…
  • Les dossiers des sièges et tablettes doivent rester redressés.
  • Les  racks sont fermés, le matériel hôtelier est rangé et arrimé, les portes ou rideaux de communication sont en position bloqués et ouverts.
  • L’information visuelle de l’emplacement des issues de secours et du fonctionnement des ceintures de sécurité. Lorsque le marquage de l’itinéraire d’urgence à proximité du sol existe, son emplacement doit être montré ainsi que  les informations sur les notices de sécurité.
  • Démonstration, si nécessaire, des gilets de sauvetage.
  • Démonstration des masques à oxygène.
  • De nuit, l’éclairage de la cabine est réduit de façon à accoutumer les occupants de l’avion en cas de problème.

Le Chef de cabine informe le CDB que la cabine est prête pour le décollage. A l’annonce du décollage imminent par le PNT ou au moment de l’alignement sur la piste, le PNC doit impérativement s’asseoir et s’attacher aux emplacements prévus.

CONSIGNES AU DÉCOLLAGE

Les panneaux « DEFENSE DE FUMER » et « ATTACHEZ VOS CEINTURES » sont allumés.

Le PNC doit :

  • Impérativement être assis et attaché.
  • Effectuer une check-list silencieuse permettant d’être opérationnel pour intervenir rapidement en cas d’incident suite à une accélération-arrêt, une sortie de piste, un feu à bord ou à une alerte à la bombe.

Ces situations pouvant conduire à une évacuation d’urgence.

Le Chef de cabine informe le CDB que la cabine est prête pour le décollage.

A l’annonce du décollage imminent par le PNT ou au moment de l’alignement sur la piste, le PNC doit impérativement s’asseoir et s’attacher aux emplacements prévus.

La check-list silencieuse permet de faire l’inventaire des actions à entreprendre dans ce cas :

  • L’issue : comment l’ouvrir ?
  • Le toboggan : où est-il placé ?
  • Comment se met-il en œuvre ?
  • Le mégaphone, la lampe portative, o. se trouvent-ils ?
  • Etc.

DÉCOLLAGE NORMAL :

Après le roulage sur le taxiway, l’aéronef marque un temps d’arrêt avant le décollage.

PROCÉDURE ROLLING TAKE-OFF :

L’aéronef passe du taxiway sur la piste, s’aligne et décolle sans marquer de temps d’arrêt.

L’ACCELERATION-ARRET ET LE ROLLING TAKE-OFF PRESENTENT UN DANGER POUR LE PNC NON ATTACHE.

CONSIGNES EN MONTÉE

DÉBUT DE MONTÉE :

Du décollage à la rentrée du train d’atterrissage. Les panneaux « DEFENSE DE FUMER » et « ATTACHEZ VOS CEINTURES » sont allumés.

Le PNC doit rester assis et attaché.

MONTÉE FINALE :

De la rentrée du train d’atterrissage à la fin de la montée le panneau « ATTACHEZ VOS CEINTURES » est allumé.

Le PNC doit :

  • A l’extinction du panneau « DEFENSE DE FUMER »: se détacher et se lever.
  • S’assurer que les PAX continuent à respecter la consigne ATTACHEZ VOS CEINTURES.
  • Faire les démonstrations gilets de sauvetage, si nécessaire et si elles n’ont pas été effectuées auparavant.

En cas de turbulences pendant la montée le panneau « DEFENSE DE FUMER » peut rester allumé, dans ce cas, le PNC doit rester assis et attaché.

 CONSIGNE FIN DE MONTÉE

A l’extinction du panneau « ATTACHEZ VOS CEINTURES »:

  • Les PAX peuvent détacher leur ceinture
  • Le PNT éteint l’éclairage de secours, s’il était allumé.

L’attention des PAX doit être attirée sur l’intérêt qu’ils auront à garder leur ceinture de sécurité attachée durant tout le vol.

Ces informations ne sauraient être garanties comme étant à jour et ne peuvent remplacer les cours de CFS théorique fournis par une école hôtesse de l’air / steward ou ceux disponibles en suivant ce lien.

 

Partages

Vous avez aimé cet article, offrez un café a son auteur ! Buy Me a Coffee at ko-fi.com

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

Les commentaires sont fermés.

Publicité
Recherche
Publicité
Publicité
Publicité

Partages