Conseils et hygiène – PNC Contact
jeudi 18 juillet 2019

Conseils et hygiène

Comment éviter les maladies tropicales et autres « tourista »…

Joris van Son / Nature morte © Domaine Public

CCA Théorie formation hôtesse de l’air

CONSEILS ET HYGIENE

Dans certains pays les règles d’hygiènes n’ont pas la même rigueur que dans notre pays. Une viande mal cuite, des fruits mal lavés, un verre d’eau douteux, et votre voyage peut se terminer par un rapatriement sanitaire.

La consommation d’eau potable et le respect de certaines règles d’hygiène alimentaire ou non, vous permettront de prévenir la transmission de certaines maladies.

Aliments sans risques :

  • Fruits et légumes cuits : Tous les fruits (dont les tomates qui comme chacun sait sont des fruits et non des légumes) qui ne peuvent pas être cuits doivent être épluchés par vos soins (en ayant les mains propres) après avoir été trempés dans une eau traitée.
  • Les salades doivent être lavées soigneusement de préférence par vos soins, feuille par feuille, dans une eau également traitée.
  • Les viandes et poissons : bien cuites seulement et servies chaudes

Aliments fortement déconseillés :

  • Les crudités
  • Les sandwiches avec des crudités (par association)
  • Les fruits sans enveloppe (fraises, cerises, raisin…)
  • Les fruits non pelés,  ainsi que les tomates non pelées
  • Les fruits servis pelés (ananas servies en tranches, oranges en quartier…)
  • Tous les types de salades (cresson, salade,  pissenlit…)
  • Poisson ou viande crus  (tartare, sushis, à la tahitienne). À savoir : La ciguatera est une intoxication liée à certaines algues consommées par l’intermédiaire des poissons qui s’en nourrissent (mérous, poissons perroquets, perches de mer, poissons-chirurgiens, carangues, becs-de-mer, barracudas, mulets…).  La répartition géographique de la ciguatera est calquée sur celle des récifs coralliens. Symptômes : environ 3 heures après la consommation des poissons fourmillements des extrémités et du visage, sueurs, salivation, nausées, vomissements, diarrhée, troubles sensitifs, fièvre, maux de tête.
  • Viande froide
  • Sandwiches avec viande froide (façon rôti mayonnaise)
  • Viande grillée ou cuite superficiellement
  • Hamburgers
  • Crustacés froids
  • Fruits de mer
  • Huîtres crues
  • Sauces froides
  • Crèmes dessert
  • Glaces – sorbets (surtout ceux faits « maison »)
  • Laitages, pudding

Les boissons :

  • Sous les tropiques, buvez des boissons industrielles, contrôlées et décapsulées devant vous.
  • Préférez les boissons gazeuses et à l’ouverture de la bouteille, vérifier le pétillement de bulles.S’il n’y a pas de pétillement cela signifie que la bouteille a été ouverte, ou n’est pas étanche, voire déjà ouverte.
  • Si le verre dans lequel on vous sert votre boisson vous paraît douteux, n’hésitez pas à boire à la bouteille, après avoir minutieusement nettoyé les surfaces qui sont en contact avec la bouche.
  • Buvez des boissons chaudes préparées avec de l’eau portée à ébullition pendant au moins 3 minutes (l’ébullition est de loin la méthode la plus sûre pour rendre propre à la consommation une eau de pureté douteuse).
  • Des jus de fruits fraîchement pressé (devant vous de préférence).
  • Du lait pasteurisé ou bouilli.
Ces informations ne sauraient être garanties comme étant à jour et ne peuvent remplacer les cours de CFS théorique fournis par une école hôtesse de l’air / steward ou ceux disponibles en suivant ce lien.

 

Partages

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 49 312 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages