CCA et aptitude médicale – PNC Contact
samedi 25 mai 2019
Medical Checkup

Visite Médicale © DR

CCA et aptitude médicale

Les règles qui régissent la vie de l’hôtesse de l’air, du steward et de tous les membres d’équipage d’un avion.

Medical Checkup
Visite Médicale © DR

CCA Théorie formation hôtesse de l’air

RÉGLEMENTATION AÉRONAUTIQUE CONCERNANT LE PERSONNEL DE CABINE ET LE RÔLE DE L’AUTORITÉ DE L’AVIATION CIVILE

CERTIFICAT FORMATION SÉCURITÉ

OBLIGATIONS POUR DEVENIR PNC :

Tout membre d’équipage de cabine :

  • est âgé au minimum de 18 ans
  • subit à intervalles réguliers, conformément aux exigences de l’autorité, un examen médical ou une évaluation médicale à exercer ses fonctions
  • a suivi avec succès une formation initiale, et est titulaire d’un certificat de formation à la sécurité
  • a suivi le stage d’adaptation et/ou la formation aux différences
  • suit un maintien des compétences
  • possède les compétences nécessaires à l’exercice de ses fonctions, conformément aux procédures établies dans le manuel d’exploitation

 OPS 1.1005

Formation initiale à la sécurité

(Voir appendice 1 à l’OPS 1.1005)

a) L’exploitant s’assure que tout membre d’équipage de cabine a, avant de suivre un stage d’adaptation, suivi avec succès la formation initiale de sécurité couvrant au minimum les matières énumérées à l’appendice 1 de l’OPS 1.1005.

b) Les cours de formation sont dispensés, à la discrétion de l’autorité et sous réserve de son approbation:

1) soit par l’exploitant:

— directement, ou

— indirectement, par l’intermédiaire d’un organisme de formation agissant au nom de l’exploitant,

2) soit par un organisme de formation agréé.

c) Le programme et l’organisation des cours de formation initiale sont conformes aux dispositions applicables et doivent être préalablement approuvés par l’autorité.

d) À la discrétion de l’autorité, l’exploitant ou l’organisme de formation agréé assurant le cours de formation délivre un certificat de formation à la sécurité aux membres d’équipage de cabine à l’issue de leur formation initiale à la sécurité, s’ils ont passé avec succès le contrôle visé dans l’OPS 1.1025.

e) Lorsque l’autorité autorise un exploitant ou un organisme agréé de formation à délivrer à un membre d’équipage de cabine le certificat de formation à la sécurité, ce certificat doit mentionner clairement qu’il a été délivré avec l’accord de l’autorité.

Appendice 1 à l’OPS 1.1005

Formation initiale à la sécurité

La formation initiale à la sécurité visées dans l’OPS 1.1005 comprend au minimum les matières suivantes:

a) formation à la lutte contre le feu et la fumée:

1) l’accent sur la responsabilité de l’équipage de cabine de réagir rapidement à des situations d’urgence en cas d’incendie et de dégagement de fumée, et, plus particulièrement, sur l’importance de l’identification du véritable foyer de l’incendie;

2) importance de l’information immédiate de l’équipage de conduite et des actions requises pour la coordination et l’assistance dès la détection d’un incendie ou d’un dégagement de fumée;

3) nécessité de contrôler fréquemment les zones à risque d’incendie, notamment les toilettes et les détecteurs de fumée correspondants;

4) classification des incendies et des types d’agent d’extinction appropriés, et procédures pour des situations d’incendie spécifiques, techniques d’utilisation des agents d’extinction, conséquences d’une utilisation inadéquate et utilisation en espace confiné; et

5) procédures générales des services d’urgence au sol dans les aérodromes;

b) entraînement à la survie en milieu aquatique

Revêtement et utilisation dans l’eau de l’équipement personnel de flottaison. Avant d’exercer pour la première fois dans un avion équipé de radeaux de sauvetage ou d’autres équipements similaires, un entraînement sur l’utilisation de cet équipement doit être dispensée, y compris des exercices pratiques dans l’eau;

c) formation à la survie

La formation à la survie doit être adaptée au zones d’opération (par exemple région polaire, désert, jungle ou mer);

d) aspect médicaux et premiers secours:

1) instructions concernant les premiers secours et l’utilisation des trousses de premiers secours;

2) premiers secours associés à la formation à la survie, et hygiène appropriée; et

3) effets physiologiques du vol, en mettant particulièrement l’accent sur l’hypoxie;

e) gestion des passagers:

1) conseils concernant la détection et la gestion des passagers sous l’emprise de l’alcool ou de drogues, ou ayant un comportement agressif;

2) méthodes de motivation des passagers et de gestion des foules pour accélérer l’évacuation d’un avion;

3) réglementation relative à l’arrimage adéquate des bagages de cabine (y compris les éléments du service de cabine), danger qu’ils peuvent comporter pour les occupants de la cabine, ou qu’ils peuvent entraîner en obstruant ou endommageant l’équipement de secours ou les sorties de l’avion;

4) importance de l’attribution correcte des sièges eu égard à la masse et au centrage de l’avion; il y a lieu de mettre en particulier l’accent sur le placement des passagers handicapés et sur la nécessité d’installer des passagers valides près des sorties non surveillées;

5) responsabilités en cas de turbulences, y compris la sécurisation de la cabine;

6) précautions à prendre pour le transport d’animaux vivants dans la cabine;

7) formation concernant les marchandises dangereuses, y compris les dispositions de la sous-partie R;

8) procédures de sûreté, y compris les dispositions de la sous-partie S;

f) communication

Au cours de la formation, il y a lieu d’insister sur l’importance d’une communication efficace entre le personnel de cabine et le personnel de conduite, y compris en matière technique, et concernant l’utilisation d’une langue et d’une terminologie communes;

g) discipline et responsabilités:

1) importance qu’il y a pour le personnel de cabine à exercer ses fonctions conformément au manuel d’exploitation;

2) compétences et aptitudes physiques permanentes pour exercer les fonctions de personnel de l’équipage de cabine,en mettant notamment l’accent sur les limitations des temps de vol et de service et les exigences en matière de repos;

3) connaissance de la réglementation aéronautique concernant le personnel de cabine et du rôle de l’autorité de l’aviation civile;

4) connaissance générale pertinente de la aéronautique, de la théorie de vol, des règles de répartition des passagers,de la météorologie et des zones d’exploitation;

5) briefing avant le vol de l’équipage de cabine et communication des informations relatives à la sécurité requises pour l’exercice de leurs fonctions;

6) importance de veiller à ce que les documents et les manuels pertinents soient à jour et comportent les modifications apportées par l’exploitant;

7) importance de l’identification des circonstances dans lesquelles les membres de l’équipage de cabine ont la faculté et la responsabilité de déclencher une évacuation et d’autres procédures d’urgence; et

8) importance des tâches et responsabilités liées à la sécurité, et nécessité de réagir rapidement et efficacement aux situations d’urgence;

h) gestion des ressources de l’équipage

1) Cours d’initiation à la gestion des ressources de l’équipage (CRM):

i) avant d’être affecté à la fonction de membre d’équipage de cabine, un membre d’équipage de cabine suit un cours d’initiation à la gestion des ressources de l’équipage. Les membres d’équipage de cabine exerçant déjà cette fonction dans le transport aérien commercial sans avoir préalablement suivi un cours d’initiation doivent avoir suivi un tel cours avant la date de leur prochain maintien de compétences et/ou contrôle;

ii) les éléments de la formation figurant dans le tableau 1, colonne (a) de l’appendice 2 aux OPS 1.1005, 1.1010 et 1.1015 doivent être couverts selon le niveau indiqué dans la colonne (b) «Cours d’initiation CRM»;

iii) le cours d’initiation à la gestion des ressources d’équipage est donné par au minimum un instructeur de CRM pour les membres d’équipage de cabine.

APTITUDE MÉDICALE

Afin d’exercer le métier de PNC, le candidat doit passer une visite médicale dans un centre agréé. Lors de la visite médicale, le candidat remplit une attestation où il doit signaler notamment ses antécédents médicaux et les examens médicaux auxquels il s’est présenté. Toute information fausse ou insuffisante prive d’effet, dès notification, le certificat médical délivré consécutivement. En cas de doute, l’autorité médicale ou les services compétents de l’aviation civile saisissent le conseil médical de l’aéronautique civile.

Si nécessaire, celui-ci impose une vérification de l’aptitude du navigant. L’autorité compétente de l’aviation civile peut prononcer les sanctions disciplinaires prévues par le code de l’aviation civile.

Dans tous les cas, l’autorité médicale remet au candidat, dès la fin de l’examen, un certificat d’aptitude ou d’inaptitude. Elle en transmet immédiatement un exemplaire aux services de l’aviation civile. Les centres médicaux et les médecins agréés adressent une fiche d’examen au conseil médical de l’aéronautique civile. Si l’examen médical nouveau révèle une inaptitude, celle-ci prend effet immédiatement.

La durée de validité du certificat médical est de 24 mois (12 mois pour les détenteurs ayant 40 ans et plus à la date de délivrance du certificat).

Un navigant ne peut reprendre ses activités qu’après avoir satisfait à un examen médical à la suite :

  • d’un accouchement ou d’une interruption de grossesse ;
  • d’une incapacité de travail d’au moins trente jours ;
  • d’une action illicite menée contre un aéronef et dont il a été victime.

En outre, après un accident aérien dans lequel un navigant a été impliqué, il peut se présenter à un examen médical ou y être contraint par son employeur ou par les services compétents de l’aviation civile.

REGISTRE DU PERSONNEL NAVIGANT PROFESSIONNEL

Des registres pour l’inscription, par catégorie et par section, des membres du personnel navigant de nationalité française sont ouverts au ministère de l’aviation civile.

Les titres donnant droit à l’inscription aux registres sont les suivants, sous réserve qu’ils soient en cours de validité:

Registre A: (pilotes)

Catégorie Essais et réceptions

Catégorie transport aérien

Catégorie Travail Aérien

Registre B: (mécanicien navigant, ingénieur d’essai, radionavigant)

Catégorie Essais et Réceptions

Catégorie Transport Aérien

Catégorie Travail Aérien

Registre C: (parachutiste professionnel, photographe navigant professionnel)

Catégorie Essais et Réceptions

Catégorie Travail Aérien

Registre D: (PNC)

Catégorie Transport Aérien

Catégorie Travail Aérien

Chacun de ces registres est consacré à l’inscription, à la suspension d’inscription, à la réinscription et à la radiation d’un membre du personnel navigant professionnel. À cet effet doivent figurer sur lesdits registres le type de contrat ainsi que la date d’engagement, de licenciement ou de démission de l’intéressé.

OBLIGATION D’INSCRIPTION :

Nul ne peut faire partie du personnel navigant professionnel de l’aéronautique civile des sections A, B et C et du personnel navigant de la section D s’il n’est inscrit sur le registre spécial correspondant à sa catégorie et à sa section.

Toutefois, le personnel de la section D recruté pour une durée inférieure à 6 mois n’est pas inscrit sur le registre du personnel navigant de l’aéronautique.

RADIATION :

Il peut être procédé à la radiation d’un navigant du ou des registres, par mesure disciplinaire, ou par suite du décès de l’intéressé.

SUSPENSION :

L’inscription au registre d’un Navigant est suspendue:

  • Sur demande de l’intéressé, dès qu’il cesse d’exercer ses fonctions pour une cause autre qu’un accident du travail du travail ou une maladie due à l’exercice de la profession;
  • D’office, lorsqu’il cesse d’exercer ses fonctions pendant plus d’un an.

Toutefois, dans le cas où l’arrêt d’activité résulte d’un accident du travail ou d’une maladie due à l’exercice de la profession, la suspension d’inscription n’a lieu qu’après décision du conseil médical de l’aéronautique civile concluant à l’inaptitude de l’intéressé.

Ces informations ne sauraient être garanties comme étant à jour et ne peuvent remplacer les cours de CFS théorique fournis par une école hôtesse de l’air / steward ou ceux disponibles en suivant ce lien.

 

Partages

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 51 279 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages