Accouchement – PNC Contact
samedi 16 février 2019

Accouchement © Ernest F

Accouchement

L’accouchement à bord d’un avion est une expérience rare mais qui arrive plusieurs fois par an dans des appareils français.

Accouchement © Ernest F

CCA Théorie formation hôtesse de l’air

Assez rare à bord, il y a un ou deux cas par an sur les lignes françaises.

CONDITIONS D’EMBARQUEMENT :

  • Enceinte de moins de 8 mois
  • Pourvue d’un titre de transport portant la mention « décharge de responsabilité ».
  • La période idéale pour voyager se situe pendant le second  trimestre de la grossesse

ACTIONS PNC :

(En cas d’appel d’une passagère enceinte présentant des douleurs type contractions)

  • Pour des raisons d’éthique, uniquement les hôtesses assisteront la future maman.
  • Contractions : travail musculaire correspondant à la dilatation progressive du col de l’utérus.
  • Le PNC doit éliminer d’emblée toutes les autres pathologies digestives à la notion de contractions.

OBSERVATION PAX :

  • Visage
  • Pouls – tension
  • Fréquence horaire et minutée des contractions à la montre

INTERROGATOIRE SIMULTANÉ :

  • Depuis quand avez-vous mal ?
  • Précisez la durée et l’intensité des douleurs
  • Avez-vous perdu les eaux ?
  • Depuis quand êtes-vous enceinte?
  • Avez-vous déjà eu des enfants ?
  • Si non : primipare
  • Si oui : multipare
  • Comment s’est déroulé l’accouchement précédent ?
  • Par voie basse normale ?
  • Par césarienne ou forceps ? (si affirmatif envisager le déroutement)
  • Êtes-vous enceinte de plusieurs enfants ?

ACTIONS PNC :

  • Surveiller à la montre le rythme des contractions ;
  • Plus celles-ci se rapprochent et augmentent en intensité plus la naissance approche
  • Toutes les 3 à 4 min. durant quelques secondes = phase des petites douleurs
  • Toutes les 1 à 2 min. durant 30 secondes à 1 minute = phase des grandes douleurs

(Pendant la phase des grandes douleurs – perte du liquide amniotique, naissance imminente.)

DUREE MOYENNE DE L’ACCOUCHEMENT :

  • primipare à terme (9 mois) : 6 à 10 heures
  • multipare à terme (9 mois) : 4 à 6 heures

Ces femmes ne doivent en général pas se trouver à bord à 9 mois de grossesse.

Cas d’extrême urgence : Multipare en travail avec antécédent de forceps ou de césarienne.

(Envisager le déroutement en fonction de la durée du vol restant à effectuer.)

INSTALLATION :

  • Isoler à l’arrière de la cabine ou d’un compartiment cabine
  • Par terre sur des couvertures – jambes fléchies, à plat sur le dos
  • Tête relevée par un oreiller
  • Dégrafer chemisier, soutien-gorge
  • Dénuder à partir de la ceinture
  • Recouvrir d’un drap (d’une nappe de service) et d’une couverture
  • Pendant ce temps, préparation du matériel par un autre PNC :
  • Mercryl
  • Collyre
  • Compresses + bandes Velpeau
  • Sparadrap  (antiallergique) pour le bébé
  • Épingles de sûreté
  • Matériel de chirurgie
  • 1 paire de ciseaux
  • 1 tensiomètre
  • Draps tenus au chaud (dans les fours)
  • Couvertures
  • Eau bouillie tiède et refroidie (stérile)
  • 1 bouteille 02 + masque thérapeutique
  • Garnitures et serviettes
  • 1 sac plastique pour récupérer le placenta (mettre au frais)

PENDANT CE TEMPS :

  • La PAX présente des douleurs :
  • L’hôtesse se lave les mains
  • Pratique une toilette des organes génitaux et de la zone du périnée à l’eau tiède et savonneuse
  • Surveillance des contractions à la montre : en phase de grandes douleurs (toutes les 1 à 2 minutes, durant 30 secondes à 1 minute)
  • Perte des eaux : 1 à 2 L de liquide = condition  nécessaires pour donner l’ordre des poussées = pas de poussée sans rupture de la poche des eaux.  Début des douleurs remontant à plusieurs heures – douleur de forte intensité, fréquence rapprochée, la mère éprouve une envie irrésistible de pousser.

FAIRE METTRE EN POSITION GYNÉCOLOGIQUE :

  • La mère positionne ses mains derrière ses genoux
  • Ramène ses jambes vers elle en les ouvrants
  • Enlever l’oreiller sous la tête
  • Donner l’ordre de pousser en suivant le rythme des contractions
  • Encourager, stimuler de la voix durant l’effet des poussées, O2 entre les poussées
  • Surveiller l’évolution du travail (apparition de la tête à la vulve)
  • Cesser de faire pousser des que le plus grand diamètre de la tête apparaît à la vulve (sinon risque de déchirure du périnée)
  • Laisser venir le bébé doucement
  • Une fois, la tête sortie, vérifier que le cordon ne l’étrangle pas (circulaires)
  • Expulsion des épaules et du bassin en le présentant de profil, fin de la position gynécologique.
  • L’enfant est retenu à la mère par le cordon ombilical.
  • Section du cordon rapidement :
  • Ligaturer à 10 cm du ventre du bébé
  • Ligaturer à 5 cm du ventre de la mère
  • Couper entre les deux instruments à l’aide d’une paire de ciseaux

Aussitôt après l’expulsion de l’enfant : test d’APGAR

L’enfant en général cri en sortant.

SI CE N’EST PAS LE CAS :

  • Prendre l’enfant par les pieds, tête en bas,
  • Si sans résultat monter une compresse sur un doigt pour nettoyer la cavité buccale
  • Si sans résultat taper sur les fesses,
  • Si sans résultat asperger à l’eau tiède puis froide
  • Si sans résultat le bébé sera de plus en plus cyanose = Déroutement extrême urgence, bouche à bouche/nez (l’air contenu dans les joues du secouriste).

Si il crie, l’essuyer sommairement, l’envelopper dans un drap chaud et le donner à sa mère qui le pose sur son ventre

Pansement ombilical :

  • Poser des compresses stériles sur le ventre du bébé
  • Poser le cordon sur les compresses
  • Recouvrir de compresses
  • Entourer l’abdomen avec une bande Velpeau
  • Essuyer les paupières du bébé (compresses + collyre) sans lui ouvrir les yeux

S’OCCUPER DE LA MERE :

  • La rassurer / réconforter / offrir à boire chaud et sucré (thé ou café)
  • Rester à côté de celle-ci et attendre 20 à 30 minutes. (Nouvelles contractions correspondant à l’expulsion du placenta : délivrance)
  • Position gynécologique, faire pousser en suivant le rythme des contractions :
  • Ne pas tirer sur le cordon
  • Attendre que le placenta tombe dans le sac plastique
  • Fermer le sac, le conserver au frais.
  • Vérifier les hémorragies, les métrorragies.
  • Lorsque le placenta est expulsé, il s’ensuit une hémorragie, tout à fait normale, le temps que le col se referme.
  • Vérifier sa fermeture en posant une main sur le pubis = présence d’une masse demi sphérique /demi pamplemousse ferme et dure = globe de sécurité.
  • Si la masse est molle et souple = col entrouvert l’hémorragie (la métrorragie) va persister impliquant le déroutement d’extrême urgence.
  • Position : allongée – tête basse – jambes relevées + 02 à 4L/min + glace sur le bas ventre

Sinon :

  • Vérification des serviettes ou garnitures proposées
  • Rester à côté de la passagère jusqu’à l’arrivée.

SURVEILLANCE DE LA MERE :

  • Pouls – tension. Les noter avec l’heure de prise.
  • Couleur du visage et des mains
  • Apparition : collapsus, état de choc, arrêt cardio-respiratoire, coma, perte de connaissance, hémorragies.

SURVEILLANCE DU BEBE :

  • Pouls de temps en temps
  • Vérifier la fonction respiratoire
  • Couleur du visage et des mains

REMPLIR LE COMPTE RENDU :

  • Heure de naissance en TU
  • Nom. Prénom et sexe de l’enfant
  • Nom. Prénom de la mère
  • Nationalité des parents
  • Lieu de naissance = lieu de destination

Législation française pour la nationalité :

  • Est français tout individu né à bord d’un navire ou d’un aéronef français ou sur un territoire soumis la souveraineté française.
  • Est français tout individu né d’un seul parent français en France ou à l’étranger.
Ces informations ne sauraient être garanties comme étant à jour et ne peuvent remplacer les cours de CFS théorique fournis par une école hôtesse de l’air / steward ou ceux disponibles en suivant ce lien.

 

Partages

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 57 548 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages