Intervention – PNC Contact
mardi 18 juin 2019

© US Navy

Intervention

Comment gérer un passager malade qu’il soit conscient ou inconscient.

© US Navy

CFS Théorie : D40

ANALYSE DE LA SITUATION

PASSAGE CONSCIENT :

  • Pourquoi ?
  • Douleurs
  • Maladies
  • Malaises
  • Blessures

Le PAX vous a-t-il appelé ? S’est-il déplacé ? Est-on venu vous chercher ? Vérification de la conscience en lui parlant.

Où ?

  • Localisation précise des troubles rencontrés.

Comment ?

  • Précisions sur les douleurs et l’intensité de celles-ci.
  • Précisions sur les circonstances de survenue.
  • Avez-vous eu des manifestations semblables ?
  • S’agit-il de troubles chroniques connus du PAX ou non ?

Êtes-vous sous traitement médical ?

  • Si oui, lequel ?
  • Avez-vous des antécédents médicaux graves ?
  • Cardiaque ? Hypertension ? Diabétique ? Insuffisance respiratoire ?

PASSAGER INCONSCIENT :

Vérification de l’état de conscience

Interrogatoire direct du PAX ou interroger l’entourage.

  • Si réponse claire du PAX = sujet conscient.
  • Si pas de réponse du PAX alors donner un ordre simple « Serrez-moi la main » si réaction du PAX  = conscience altérée.
  • Si pas de réaction du PAX alors pratiquer un test de réaction à la douleur. Si réaction du PAX = conscience très altérée
  • Si aucune réaction « inconscience profonde » = EXTRÊME URGENCE.
  • Test de déglutition (avec cuillère et goutte d’eau).
  • Si négatif, COMA, donc mettre passager en position PLS.

Vérification des pupilles.

  • Si mydriase* unilatérale (pupille dilatée) = souffrance du cerveau.
  • Si mydriase aréactive bilatérale = mort clinique du passager.

Vérifier la respiration : (normalement 16 mouvements/minute)

  • Main sur le bas de la poitrine, glace ou main ou oreille au-dessus de la bouche et du nez
  • Observer la coloration du PAX (lèvres, oreilles)

* Mydriase = Dilatation de la pupille (orifice central de l’œil).

  • Si le PAX respire, apprécier la fréquence et la profondeur des mouvements.
  • Si le PAX ne respire plus = RESPIRATION ARTIFICIELLE PAR BOUCHE À BOUCHE.

Vérifier la circulation/cœur : (normalement 70 pulsations par minute)

  • Prise de pouls, voire de la tension
  • Sur un PAX conscient – pouls radial
  • Sur un PAX inconscient – pouls carotidien
  • Si le pouls est perçu – compter les pulsations cardiaques par minute. Voir s.il est bien perçu ou s’il est  faible.
  • Si le pouls n’est pas perçu = arrêt cardiaque => Respiration artificielle + massage cardiaque
  • Observer les lésions si externes (plaies – hémorragies – fractures – entorses)
  • Palper surtout pour les douleurs abdominales (recherche de contracture).

Conclusion :

  • Envisager les mesures à prendre en fonction du « diagnostic ».
  • Envisager les soins à prodiguer et le matériel nécessaire.
  • Classer dans une des catégories d’urgence en fonction de la gravité du PAX malade ou blessé.

PHASE D’ALERTE APRÈS PRISE EN CHARGE ET EXAMEN DU PAX :

Prévenir les autres PNC pour faire une annonce au Public Adress : pour savoir s’il se trouve à bord un médecin, un infirmier ou une sage-femme.

Si affirmatif :

  • Demander papiers justifiant la fonction
  • Noter coordonnées sur compte rendu
  • L’assister pour les soins (trousse d’urgence)

Si négatif :

  • le PNC se trouvera seul éventuellement aidé par contact radio demandé au PNT avec médecin au sol (SAMU).
  • Rester près du passager et faire prévenir le PNT, pour :
    • Contact radio avec médecin, SAMU
    • Ambulance à l’arrivée, médecin
    • Déroutement immédiat si extrême urgence
    • Faire baisser l’altitude de l’appareil dans certains cas précis
    • Communication du groupe sanguin PAX si en possession dans certains cas.
Ces informations ne sauraient être garanties comme étant à jour et ne peuvent remplacer les cours de CFS théorique fournis par une école hôtesse de l’air / steward ou ceux disponibles en suivant ce lien.

 

Partages

ABONNEZ-VOUS !



Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez les 50 862 autres abonné·es.
En vous inscrivant vous acceptez de recevoir nos mails et ceux de nos partenaires et vous acceptez notre Politique de confidentialité.


Partages