jeudi 19 octobre 2017

Actu — mercredi 4 octobre, 2017 à 8:52 — 1 Commentaire

NOS ECOLES PARTENAIRES

MH370, le simulateur du captain

Vous avez aimé cet article, offrez un café ! Buy Me a Coffee at ko-fi.com

Rapport final du crash du vol MH370, un article de PNC Contact, hôtesse de l’air et steward
Malaysia Airlines B777

Boeing 777 Malaysia Airlines © Domaine Public

Dans son rapport final de 440 pages l’Australian Transport Safety a indiqué que la route suivie par le Boeing 777 de la Malaysia Airlines qui effectuait le vol MH370 était similaire à celle qu’avait effectuée le commandant de bord sur son simulateur personnel 6 semaines plus tôt.

La route contenue dans le simulateur était cependant incohérente avec les modèles générés en utilisant les données satellite du vol MH370.

L’ATSB a clos son enquête et estime que sans pouvoir localiser et exploiter les éventuelles données encore disponibles dans l’épave rien de plus ne peut être déduit sur les causes du crash. Le directeur de l’ATSB a indiqué:

Il est presque inconcevable et certainement socialement inacceptable que, à l’ère de l’aviation moderne, avec dix millions de passagers montant chaque jour dans des avions de ligne, un gros appareil commercial disparaisse et que le monde ne sache pas avec certitude ce qu’il est advenu de lui et des personnes à son bord.

Les débris retrouvés laissent penser que les volets étaient rentrés au moment de l’impact, il y a donc peu de chance que le pilote ai souhaité amerrir.

Le 8 mars 2014, le Boeing 777 de la Malaysia Airlines disparaissait en mer avec 227 passagers et 12 membres d’équipages.

Vous avez aimé cet article, offrez un café a son auteur ! Buy Me a Coffee at ko-fi.com

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

1 Commentaire

  1. sukhoi 27 dit :

    ils peuvent raconter ce qu’ils veulent moi je pense que la clé de cette disparition est a diego garcia !!!

Laisser un commentaire

Publicité
Recherche
Publicité
Publicité
Publicité