samedi 18 novembre 2017

Actu — jeudi 21 septembre, 2017 à 8:02 — 7 Commentaires

Ecole hotesse de l'air

NOS ECOLES PARTENAIRES

Air France Rise and Fly, suite et fin

Vous avez aimé cet article, offrez un café ! Buy Me a Coffee at ko-fi.com

Air France enterre le projet Rise and Fly pour des « raisons structurelles », un article de PNC Contact

Boeing 787-9 Air France © Mathieu Douhaire

Air France a annoncé avoir mis aux oubliettes le projet controversé Rise and Fly. S’il est vrai que vouloir remplir les avions et augmenter les recettes partait d’une bonne intention, la levée de bouclier des personnels Air France qui y voyaient là la fin des GP aura eu raison de cette idée.

Officiellement c’est pour cause de problèmes structurels que le projet a été classé sans suite.

Le projet visait la clientèle qui voyage actuellement avec les compagnies aériennes low-cost. Vendre un billet à prix bradé à H-12 du décollage peut sembler une bonne idée mais il manque le billet retour ! Et nul doute que ce dernier aurait été payé au prix fort, donc pas concurrentiel !

Que ce projet mettait réellement les GP en danger, ou pas, n’est donc pas la raison de son abandon mais nul doute que la mobilisation des personnels sur les réseaux sociaux, que le nombre important de signataire des nombreuses pétitions et l’action des syndicats a pesé dans la balance ! Les hôtesses de l’air et stewards qui habitent en province risquaient de ne plus trouver de GP pour venir travailler !

Espérons maintenant que les services du RMP, Marketing, RH et Commerciales soient en mesure de discuter afin de trouver une solution pérenne pour augmenter la recette de façon intelligente sans créer de conflit au sein d’Air France.

Vous avez aimé cet article, offrez un café a son auteur ! Buy Me a Coffee at ko-fi.com

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

7 Commentaires

  1. AlexColby dit :

    On ne peut pas dire si ce système allait remettre en cause ou non les avantages des employés, mais on peut se poser la question, par son abandon aussi rapide. Pourquoi ne pas le tester sur des plus petites structures ( l’une des nombreuses filiales ou prochainement JOON?) afin d’avoir une première vision, puis l’étendre au reste des compagnies du groupe?

  2. Wil Sarraut dit :

    Quand j’étais jeune ..
    a l’époque du Minitel ..
    il y avait « les coups de coeur  » du mercredi.
    Billets vendu le mercredi à partir de 20h à prix bradés pour la semaine à venir

  3. Icare dit :

    Je comprends mieux pourquoi Jean-Cyril Spinetta a a été chargé hier par le gouvernement de mener une réflexion sur « les conditions d’une transformation réussie du secteur ferroviaire ».

  4. sukhoi 27 dit :

    c’est pas avec 3 signatures sur une petition ou des tweets ou des menaces de syndicats que la direction a retiré ce projet,les greves n’ont plus d’impact depuis longtemps et il faut avoir été sur le terrain pour savoir ca,si elle a fait ce pas en arriere c’est pour corriger le tir plus tard !!!

  5. CCREW dit :

    « ’est pas avec 3 signatures sur une petition ou des tweets ou des menaces de syndicats que la direction a retiré ce projet,les greves n’ont plus d’impact depuis longtemps et il faut avoir été sur le terrain pour savoir ca,si elle a fait ce pas en arriere c’est pour corriger le tir plus tard !!! »

    Pas si sur…

  6. Christophe dit :

    JOON servira certainement de terrain d’entraînement… La direction actuelle, attachée aux relations sociales, ne pouvait faire autrement. Il est d’ailleurs intéressant de voir que presque simultanément, le XCM est officiellement lancé !

    Le XCM, c’est la possibilité d’embarquer des PNC/PNT sur des sièges de structure de l’avion sans les compter comme des passagers et donc sans être limité par le CDN (Certificat de navigabilité). Par exemple, sur A319, il y a 142 sièges passagers et 4 sièges « équipage » vides pour 145 passagers maximum (certification). Ce qui veut dire que l’on ne peut prendre actuellement que 3 JPS. Avec le XCM, on pourra en prendre 4…
    Bémol : seuls les pilotes y ont accès dans un premier temps (les PNC suivront rapidement), et ils doivent être en uniforme et ne doivent pas avoir de bagage soute… Pas si facile en pratique !

  7. Pascal Bordat dit :

    C était top. Dommage…

Laisser un commentaire

Publicité
Recherche
Publicité
Publicité
Publicité