samedi 18 novembre 2017

Actu — lundi 18 septembre, 2017 à 8:40 — 11 Commentaires

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

Air France Rise and Fly, suite

Vous avez aimé cet article, offrez un café ! Buy Me a Coffee at ko-fi.com

Air France dément une menace sur les GP, un article de PNC Contact

Boeing 787-9 Air France © Mathieu Douhaire

Air France a décidé de communiquer suite à la levée de bouclier concernant le programme Rise and Fly qui, selon les syndicats, mettrait le GP en danger.

Dans ce courrier le directeur général adjoint des ressources humaines indique :

Ces affirmations sont totalement infondées.

Il précise que la compagnie, et plus précisément le service Revenue Management, travaille effectivement sur un programme de vente aux enchères des places libres afin de capter une clientèle qui, selon lui, voyage actuellement avec les low-cost ou par le train. Il s’agit, toujours selon le rédacteur de cette lettre :

de vendre les sièges aujourd’hui vides malgré l’existence de nos GP sur certaines lignes à certaines heures.

Ou cela devient plus vague c’est quand il est question d’un paramétrage. En effet, ce dernier :

permettra de protéger un certain nombre de places vacantes pour les réservations de dernières minute (…) ce qui laissera y compris sur ces vols des opportunités pour les R2 de dernières minutes.

Ce courrier ne fait pas mention de l’évolution du nombre des sièges bloqués pour les R1 sur ces lignes et ne dit pas ce à quoi le terme « taux de remplissage faible » correspond exactement. Si 75% peut paraitre faible pour certaines il en va de même de 90% pour d’autres.

L’opération de déminage de la direction d’Air France sur ce dossier semble un peu légère à la vue du nombre de pétition et mouvement qui s’organisent pour la préservation des GP au sein d’Air France, à suivre donc…

Vous avez aimé cet article, offrez un café a son auteur ! Buy Me a Coffee at ko-fi.com

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

11 Commentaires

  1. CCREW dit :

    Ce n’est pas la première fois qu’AF fait des enchères mais la premiere sur CC et MC.
    S’il s’agit de remplir les navettes vides du milieu de journée, pourquoi pas…

    En revanche et bien avant les GP, les goshow risquent de ne pas apprécier le manque de siège de dernière minutes (clients abonnés sur la navette par exemple…)

    À suivre !

  2. RM dit :

    Le RM AF n’est a priori pas complètement stupide. Sur les vols de pointe bien remplis où les derniers billets s’échangent à prix d’or, il n’y aura évidemment que pas ou peu de sièges bradés – et donc ça ne change absolument rien pour les R2 qui voudraient tenter leur chance.
    D’un autre côté sur les vols vides qui ont du mal à remplir vers des destinations absurdes en milieu de journée, là c’est une belle opportunité de recette.
    Je n’arrive pas à comprendre en quoi ça impacte les GP. Au contraire, les syndicats devraient se réjouir que la Direction mette en oeuvre des projets permettant d’augmenter les recettes sans rentrer dans une énième réduction de coûts, ça change !

    Il me semble que le sujet du débat n’est donc pas de savoir si ce projet va impacter les GP ou pas (clairement pas, ou alors le RM est vraiment idiot). Mais plutot de savoir si c’est à l’entreprise de transporter ses employés aux quatre coins de la France parce qu’ils ont fait le choix d’habiter loin. Notons ici que les salariés AF sont quand même particulièrement gâtés, avec d’une part la possibilité quasi unique au monde de R1 illimités, et d’autre part l’autorisation quasi implicite d’habiter loin de leur base, ce qui est officiellement interdit par la réglementation européenne pour des raisons évidentes de fatigue. A la place des syndicats, je ne la ramènerai pas trop sur ce point pour éviter de trop mettre en lumière ce qui me semble être un vrai sujet pour la sécurité des vols ! Ce serait un peu ballot qu’en demandant plus de manière outrancière, les syndicats fassent perdre un bel avantage à leurs adhérents :/

    Enfin sur la théorie du « non choix » du domicile, il y a en effet des salariés qui sont obligés d’habiter loin, pour rapprochement familial, sur décision judiciaire, ou toute autre contrainte de vie. Mais ensuite là où je ne suis pas c’est qu’ils ont bien fait le choix de continuer à bosser à Paris pour Air France. Dans une boîte normale quand un(e) conjoint(e) déménage à Montpellier, bah l’autre cherche un travail à Montpellier non? Ou alors il navette en TGV. Ou en avion. M’enfin ce n’est pas à l’entreprise de lui garantir qu’il aura des places sur la navette quel que soit son domicile !

  3. Icare dit :

    @RM : merci pour votre contribution très intéressante qui apporte de la matière à réflexion.
    « Notons ici que les salariés AF sont quand même particulièrement gâtés, avec d’une part la possibilité quasi unique au monde de R1 illimités »
    Pouvez-vous expliquer ce qu’est un R1 illimité svp au béotien que je suis ?
    « d’autre part l’autorisation quasi implicite d’habiter loin de leur base, ce qui est officiellement interdit par la réglementation européenne pour des raisons évidentes de fatigue »
    Quelle est la politiques des autres compagnies aérienne en France sur ce sujet ? En Europe ?
    Je vous remercie car pour différentes raisons j’avais interrogé par le passé plusieurs salariés d’AF sur ce sujet. Pas de réponse très claire à l’époque…
    J’ai cru comprendre que Roissy-Orly représentent 80% des opérations de AF ? Vous confirmez ? avec donc plus de 50% de salariés en Province ? Merci d’avance

  4. RM dit :

    @Icare:
    « R1 illimités » : dans les compagnies aériennes, les GP ne voyagent normalement qu’en Standby. Sans garantie de monter à bord, en fonction du remplissage.
    Dans certaines compagnies aériennes, il y a néanmoins des possibilités de billets réservés avec rabais. Mais c’est très limité. Un peu sur le modèle des billets médaille chez Air France. Par exemple 1 billet réservé aller retour pour 20 ans de boîte.
    D’autres compagnies aériennes donnent la possibilité à leurs salariés de voyager en réservé avec un rabais (souvent de 20-25%) sur le tarif public.
    Air France est très spécifique avec des R1 à prix fixe quel que soit le prix public, et dont la consommation n’est pas limitée en nombre par personne dans l’année. La seule limite est le niveau de prix public (quand la classe de résa des R1 est fermée au plublic, le R1 est fermé aussi. Quand c’est ouvert, les R1 sont ouverts aussi)

    Je ne connais pas la politique des autres entreprises européennes sur le sujet de la directive européenne des bases. Il me semble avoir vu dans la presse que les crew BA ont aussi tendance à habiter en province. C’était un soucis pour les grévistes dont la direction a supprimé les GP l’an dernier.

    Quasiment tous les équipages AF sont basés à Orly et Roissy. Je ne connais pas le pourcentage mais les seules exceptions sont:
    _ équipages basés province (ex bases province) – je ne connais pas le nombre
    _ équipages basés aux Antilles pour les vols intra caraïbes
    _ équipages basés à PPT pour le PPTLAX (PNC uniquement)

    D’après les communications du CE des navigants, il me semble qu’il y a de l’ordre de 50% des navigants qui habitent en RP + Picardie. Le reste en province, mais aussi en Europe ou plus loin dans le monde. Mais ces infos sont basées sur le CE, je ne connais pas les domiciles réels évidemment.

  5. CCREW dit :

    @RM et Icare

    Une fois de plus, vivre en province n’est pas toujours un choix.
    Votre méthode Coué consistant à toujours répéter la même chose n’y changera rien.
    RM, vous vous contredisez et abondez dans mon sens :
    « Dans une boîte normale quand un(e) conjoint(e) déménage à Montpellier, bah l’autre cherche un travail à Montpellier non? Ou alors il navette en TGV. Ou en avion. »
    C’est exactement ce que font les PN provinciaux et les PS également. Merci donc de souligner ce que j’ai déjà dit dans un autre message.

    Pour information, votre information sur les R1 illimités est totalement infondée puisque la classe de réservation de ces billets est identique à une classe de réservation passagers.
    A moins que vous pensiez que tous les passagers d’un avion voyagent en prix mini…

    Pour inf, et une nouvelle fois, le prix des billets pour les salariés respecte la Loi Veil : 30% de réduction sur le prix public le plus bas pratiqué.

    De très nombreuses destinations ont aujourd’hui des prix publics inférieurs aux billets des salariés.
    (Même la direction l’indique)

    Le bashing ne sert à rien. Il n’y a pas de billets gratuits à Air France contrairement à la SNCF (entreprise publique non soumise à la Loi Veil)

  6. AlexColby dit :

    Le bashing AF est basé sur un peu de jalousie. Les billets gratuits de la SNCF sur le ter ou train corail pour aller dans la Creuse, ca n’a aucun intérêt pour le commun des mortels;
    Autant je suis contre le AF bashing gratuit, autant il faut dire que certains employés( la nouvelle génération) le recherche, à ne pas faire preuve de discrétion. Pour preuve sur un vol dernièrement, en rentrant de l’île Maurice, 2 hôtesses qui parlaient ouvertement du système de Gp et d’autres avantages dont ils bénéficient… un peu de discrétion ne ferait pas de mal, afin de ne pas s’attirer les affres de la jalousie… « pour vivre heureux vivons cachés»

  7. Icare dit :

    @RM :
    Merci pour les informations concernant le R1.
    Au final cette nouvelle polémique sur les GP n’ira pas bien loin.

    En revanche pour les trajets domicile-base : Un vrai sujet
    « d’autre part l’autorisation quasi implicite d’habiter loin de leur base, ce qui est officiellement interdit par la réglementation européenne pour des raisons évidentes de fatigue. »
    La limite est bien 1h30 comme le précisait Sven dans l’autre article sur les GP ?
    En cas d’incident sur un vol, un ou des passagers pourraient-ils attaquer la compagnie en justice au motif que les pilotes par exemple ne sont pas en conformité avec cette réglementation ?
    Merci

  8. CCREW dit :

    Projet abandonnée par la direction.
    Fin de la polémique.

  9. L'équipe de rédaction de PNC Contact dit :

    Une source pour valider votre information ?

  10. CCREW dit :

    @laredaction
    Demandez à vos contacts le dernier flash actu de cet après-midi.
    Je ne me permettrais pas de dire des choses comme ça à la légère 😊

  11. Icare dit :

    Je n’aurai donc apparemment pas une réponse argumentée et non partisane sur la politique des trajets domicile-base. C’est bien dommage.

Laisser un commentaire

Publicité
Recherche
Publicité
Publicité
Publicité