samedi 18 novembre 2017

Actu — mercredi 6 septembre, 2017 à 9:31 — 5 Commentaires

Ecole hotesse de l'air

NOS ECOLES PARTENAIRES

Joon ou pas Joon ?

Vous avez aimé cet article, offrez un café ! Buy Me a Coffee at ko-fi.com

Le SPAF veut rabaptiser Joon, un article de PNC Contact

Logo Joon © Joon

Le SPAF, syndicat de pilotes Air France, est inquiet, voir même très inquiet ! Dans une lettre ouverte le syndicat exprime son inquiétude :

Le démantèlement de la compagnie Air France qui continue de s’opérer avec la création de la nouvelle compagnie Joon. Une entité qui récupère des lignes et avions d’Air France mais dont le nom même renie tout lien avec la tradition le savoir-faire français symbolisés par notre pavillon.

Le président du SPAF a donc fait parvenir une lettre à la ministre des transports pour demander que Joon soit rebaptisé au plus vite.

Dans cette missive Grégoire Aplincourt indique :

Contrairement aux assurances qui nous avaient été données au cours des longs mois de négociations ayant présidé à la création de ladite compagnie, nous avons constaté avec regret, que ce qui avait été promis n’a pas été tenu. Une nouvelle fois, la marque Air France a disparu du paysage aérien. De plus, nous savons que le logo de cette nouvelle compagnie abandonne le Bleu Blanc Rouge national, dont la symbolique aurait cependant tout son sens s’agissant de l’image d’un transporteur français.

Puis de poursuivre :

Après Hop et Transavia, qui auraient tout aussi bien pu s’appeler respectivement Air France régions, Air France Soleil, ou autre, voici donc Joon. Ce qui pourrait paraître anecdotique ne l’est en fait pas du tout, ni pour nous, pilotes d’Air France, attachés à notre compagnie et à son image, ni pour notre pays dont Air France est un des porte-drapeaux dans le monde. Joon signifie l’abandon de cette représentativité de la France !

Concernant les lignes qui doivent basculer chez Joon :

Une situation dénoncée dont la preuve sera donnée, dès le premier acte d’exploitation, par l’abandon programmé de la ligne régulière vers Osaka d’Air France au profit de Joon. Que vont penser nos amis japonais, pour lesquels l’image revêt une importance fondamentale, de cette décision qu’ils traduiront comme un manque d’intérêt et de respect évident de notre part pour la région de Kansai, deuxième poumon économique du Japon ? Et, au-delà de cet exemple du Japon, plus largement, de nombreuses autres destinations, hautement symboliques, ne seront désormais plus desservies en moyens propres par Air France, mais réservées à Joon sans aucune mention française. Notre organisation syndicale défend depuis toujours le respect et la pérennité de la marque Air France ainsi que des couleurs de la France que nous sommes toujours fiers de porter au-delà de nos frontières. Cet abandon, fruit de l’imagination d’une équipe marketing, ne sera pas sans conséquence sur Air France, et sur la France.

Avant de conclure :

Madame la Ministre, nous vous demandons très solennellement de bien vouloir prendre en considération notre demande, afin que l’Etat français use de ses pouvoirs et de son influence pour que, au travers de la création de cette nouvelle compagnie, la marque Air France soit maintenue à travers l’adoption d’une nouvelle dénomination appartenant à la langue française, et que la présence du logo bleu-blanc-rouge représentatif de notre drapeau national redevienne effective.

Les escales long-courrier de Joon doivent être dévoilées au premier trimestre 2018. La nouvelle entité doit permettre, selon la direction Air France, un gain de productivité de 18% sur le long-courrier et de 15% sur le moyen-courrier.

 

Vous avez aimé cet article, offrez un café a son auteur ! Buy Me a Coffee at ko-fi.com

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

5 Commentaires

  1. Sebastian Mi dit :

    Ils demandent juste de changer le nom de la compagnie rien d autre !! Rien de grave
    JOON existera qu importe le non qu elle portera

  2. Franck dit :

    Ils demandent… voilà déjà le problème ! À eux justement on ne leur à rien demandé !!!
    Vivement joon.

  3. Si seulement ils pouvaient demander à changer les uniformes..

  4. Joris dit :

    C’est donc pour ça que je n’ai pas encore été recontacté pour savoir si j’étais pris ou non ?

  5. AlexColby dit :

    Parfois je me dis pourquoi AF s’embête à créer une filiale avec des avantages, alors qu’elle de la main d’œuvre soumise obéissante prête à bosser quelques soient les conditions…

Laisser un commentaire

Publicité
Recherche
Publicité
Publicité
Publicité