dimanche 24 septembre 2017

Actu — mercredi 17 mai, 2017 à 12:43 — 4 Commentaires

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

easyJet, des pertes record

easyJet plublie des pertes record pour son premier semestre, un article de PNC Contact, hôtesse de l’air et steward

Airbus easyJet © easyJet

easyJet commence à souffrir du Brexit et les comptes publiés par la compagnie aérienne low-cost sont catastrophiques. Pour le premier semestre de son exercice 2016 – 2017 easyJet a enregistré une perte record de 247 millions d’euros contre « seulement » 24 millions un an plus tôt.

Selon les analystes le Brexit a couté environ 95 millions d’euros à la low-cost britannique. L’annonce du Brexit a fait plonger la livre sterling, couplé à la saison hiver, qui est pas définition la moins bonne période pour le transport aérien, le résultat est une perte en très forte hausse.

Depuis l’annonce du Brexit la devise britannique a perdu 10% de sa valeur. easyJet encaisse en livre sterling et paie en devise étrangère. Les frais ont donc mécaniquement explosés pour easyJet.

easyJet a annoncé l’achat d’Airbus A321Neo et l’embauche de 450 pilotes pour les mois à venir mais, avec de tels résultats, il va falloir qu’elle trouve un moyen d’équilibrer son exercice sachant que le Brexit n’est pas encore fait.

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

4 Commentaires

  1. Benjamin dit :

    Ils doivent trembler là haut non? Le S1 est presque toujours déficitaire.
    Savez-vous combien de centaines de millions de € de résultat NET sur les 5 derniers exercices? Alors on additionne 297M+464M+525M+639M+498M= 2Milliards 423M€.

    « catastrophique », « plonger », « explosé ». Vous ne manquez pas de superbes adjectifs!
    Ils doivent grave flipper au hangar 89 je pense…. lol.
    Alors le Brexit, vous savez. Quand ils annonceront leur nouvel AOC cet été..

  2. L'équipe de rédaction de PNC Contact dit :

    Quand on perd 10 fois plus qu’habituellement pour des raisons qui sont conjoncturelles il y a en effet de quoi flipper car easyJet n’a pas la main sur les taux de change et l’effet Brexit ne fera que s’amplifier… De plus une compagnie aerienne ne peut avoir de CTA dans un pays européen si ses capitaux ne sont pas européen et, sauf erreur de notre part, les capitaux d’easyJet ne le sont pas 😉
    Plus d’info: http://www.pnc-contact.com/2017/01/20/brexit-ils-vont-morfler

  3. CCREW dit :

    « De plus une compagnie aerienne ne peut avoir de CTA dans un pays européen si ses capitaux ne sont pas européen et, sauf erreur de notre part, les capitaux d’easyJet ne le sont pas ? »

    Vous m’apprenez quelquechose. Je pensais qu’Easyjet se tirerait facilement (en partie) du brexit en ayant un CTA Suisse par exemple.
    Je ne savais pas que les capitaux devaient être majoritairement européens pour cela.

  4. Quelques remarques :
    1 – Les chiffres ne sont pas si catastrophiques puisqu’à périmètre constant, la compagnie a transporté 9% de voyageurs en plus donc il y a bien des gains de part de marché. Les pertes sont plus fortes que prévues mais sur cette période de l’année, la compagnie a toujours été déficitaire.
    2 – Le Brexit et la baisse de la Livre Sterling explique partiellement ces chiffres mais pas que… il est un peu facile de se cacher derrière le Brexit :
    – Quand on abandonne des lignes qui marchaient très bien pour qu’elles soient reprises par Ryanair (par exemple le Toulouse-Bruxelles).
    – Quand on continue de distribuer allègrement aux actionnaires un dividende de 4,16% de la valeur de l’entreprise (c’est-à-dire environ 200 Millions d’euros en 2016…) au lieu de les investir dans l’équipement de la flotte en WiFi, en amélioration du confort des cabines ou autres investissements productifs. A titre de comparaison, la société Iliad (opérateur télécoms Free) ne distribue que 0,20% de dividende à ses actionnaires et cela ne l’empêche pas d’investir dans le progrès technologique et la compétitivité clients et bouffer progressivement la concurrence qui sert toujours des dividendes mirobolants à des profiteurs toujours plus avides et aux intérêts court-termistes.

Laisser un commentaire

Publicité
Recherche
Publicité
Publicité
Publicité