lundi 29 mai 2017

Actu — mercredi 17 mai, 2017 à 9:44 — 23 Commentaires

NOS ECOLES PARTENAIRES

Air France, Boost et passage en force

Air France pourrait imposer Boost quoi qu’il arrive, un article de PNC Contact, hôtesse de l’air et steward

JM Janaillac © Flickr

Jean-Marc Janaillac (JMJ), lors d’un entretien accordé au Figaro, a clairement indiqué que Boost devra se faire. Pour cela il a choisi de « faire peur » en faisant le parallèle entre Air France et Alitalia. Evidement on sait tous qu’Alitalia est au plus mal et cela ressemble bien a du management par la peur.

Le moyen de permettre au groupe et à Air France de se développer est de faire ce que toutes les grandes compagnies européennes, sauf Alitalia, ont fait pour lutter contre la concurrence des low-costs. (…)Dans deux mois, un avion Norwegian décollera chaque jour de Roissy vers les Etats-Unis. Dans quelques mois, nous verrons sans doute des avions Level, la nouvelle low-cost long-courrier du groupe British Airways, décoller d’Orly. Eurowing mettra en ligne six avions long-courriers dès cet été. Et nous serions les seuls à ne pas agir pour reprendre l’offensive ? Je le répète, le statu quo n’est pas possible.

Le 10 mai dernier l’ensemble des organisations syndicales a voté contre ce projet pour diverses raisons. Malgré le fait que l’ensemble des salariés d’Air France semble donc contre ce projet qualifié par certain de cannibalisme et qui risque d’être qualifié de « marchandage » devant un tribunal, la direction de la compagnie aérienne persiste à mettre en place une compagnie ou la principale source d’économie serait l’embauche d’hôtesses de l’air et stewards a des conditions salariales 40% moins favorables que celle de leurs collègues Air France.

Pour que Boost est une chance de voir le jour il faudra, dans un premier temps, que les pilotes acceptent les conditions proposées par la direction. La direction mise sur la technique de « diviser pour mieux régner » en acceptant la majorité les doléances du SNPL et en ne négociant pas avec les syndicats PNC. Un accord du SNPL pourrait fortement tendre les relations a bord des avions, relations qui ne sont déjà pas toujours au beau fixe…

Mais JMJ, après le management par la peur, prévient que de toute les façons il fera Boost, renvoyant ainsi les pilotes a une variable sans conséquence.

J’ai été chargé par le conseil d’administration de trouver les moyens de remettre le groupe, et notamment Air France, sur la voie d’une croissance rentable. Si nous ne parvenons pas à un accord avec les pilotes, je serai conduit à prendre mes responsabilités. Boost devra se faire.

Boost se fera, ou pas, mais quoi qu’il arrive cela va encore plus pourrir un climat social qui n’a sans doute pas besoin de cela. Cela pourrait même conduire à des mouvements de grève pour l’été qui auraient des conséquences catastrophiques sur les résultats de l’entreprise.

 

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

23 Commentaires

  1. Wil Sarraut dit :

    L’article parle de pnc 40% moins rémunéré que AF.
    Le salaire d’embauche chez AF est de 1850€ brut environ
    Loin d’être sublime.
    40% de moins cela fait 1100€ brut …
    un peu moins de 900€ net …..???!!!
    Est ce raisonnable ?

  2. Kévin Horler dit :

    À tout cela s’ajoute tout pleins de choses qui feront au minimum du 1500 net.

  3. AlexColby dit :

    Elles sont bien loin les promesses de rétablir la confiance au sein des employés… affaire à suivre donc.

  4. Flora Keller dit :

    Esther Florentine l’idée C que les PNC boots auront un salaire infèrieur de 40% par rapport a air France… la grosse douille!

  5. Mwè après faut voir … Rien n’a encore été signé…

  6. Alexandre Sansone ca pourrai être utile de lire ca…. les journalistes on des paroles plus posées que les miens

  7. C’est 1800 euros brut sans prime etc ! Donc c’est plus que correct

  8. Wil Sarraut dit :

    Ça arrive à 1800 net avec les primes etc oui en effet.
    Plus que correct reste à définir le correct.
    On est donc d’accord que 40% de moins n’est pas correct mais indécent

  9. Wil Sarraut dit :

    1500€ net pour ce métier …
    Avec mes 23 ans d’ancienneté j’ose dire autant faire autre chose.

  10. sukhoi 27 dit :

    je me souviens qu’il y a quelques années des pilotes chinois etaient en jps sur les vols af moyen courriers,quelqu’un a des infos la dessus ? jmj a t’il le droit d’embaucher des pilotes bon marché ?

  11. AlexColby dit :

    Suis entièrement d’accord avec Willy Sarraut, qualifié un salaire de 1800€ de correct, est curieux. Correct est une notion qui est relative à chacun..

  12. eric thire dit :

    monsieur janaillac se moque du monde comme l ont fait ces prédécesseurs même avec du personnel payer moins cher boost sera un fiasco et un gouffre financier pour air france l environnement économique en france ne permet pas a une compagnie low cost d être rentable monsieur janaillac et nous en avons un bel exemple avec transavia france qui n as pas gagné l ombre d un centime depuis sa création alors oui il y a des exemples qui marche mais avec un autre environnement économique que celui que l on connait en france
    je ne suis pas un pnc mais un client assidu de notre compagnie nationale et j espère que tout cœur que les personnels d air france seront se mobilisé pour empêcher cette folie qui plongera un peut plus air france au fond du trou
    a bon entendeur!!!

  13. Pour quelle cie travaillez vous ? Car un PNC a 23 ans de carrière ne touche pas 1500 eur net par mois .

  14. AlexColby dit :

    @Alexandra Relisez bien, Willy Sarraut vous disait juste qu’avec ses 23ans d’ancienneté recommencer une carrière de PNC chez boost par exemple, avec donc un salaire de 40% moins cher que chez AF est difficile d’accepter.. il a juste fait le parallèle entre son ancienneté et les nouvelles conditions qui seront proposées aux PNC.

  15. Wil Sarraut dit :

    vous n’avez pas bien lu le fil.

  16. Marques dit :

    Il est évident que les pnc de chez Air France sont très bien payés et j’en connais plusieurs !!!
    Boost concerne des bb, tout juste sortis de l’école et qui rêvent de faire ce métier et qui seront prêts à gagner peu pour mettre les pieds à l’étrier et commencer leur carrière.
    En France, on croule sous les avantages, les aides, les aloc et dès qu’on veut essayer de mettre en place qqch tout le monde se met en grêve pour contester ! la France ne risque pas de s’en sortir de cette façon. Ce pays est ingouvernable (dixit MrCharles de Gaulle).
    j’ai 44 ans et je rêve de faire ce métier depuis très longtemps. Si je suis prise chez Boost, je n’hésiterai pas un instant !

    Et pensez à surveiller votre orthographe Éric car 8 fautes dans un si petit texte, c’est indécent !

  17. Icare dit :

    Tous les pilotes savent que ce projet d’accord est très favorable pour eux. Les grands perdants sont les PNC malheureusement. C’est un choix managerial regrettable.

  18. Leslie Stck dit :

    Thomas Bewick… on va devoir s’accrocher cet été

  19. Thomas Bewick dit :

    bienvenue dans l aviation uber

  20. AlexColby dit :

    La question n’est pas de créer ou non une nouvelle compagnie, quoi que avec toutes ces marques commerciales Hop, TO, ils auraient pu développer TO sur le LC,. La question est plutôt de répartir les efforts sur l’ensemble des employés. Ici on constate que la seule variable d’ajustement est le PNC comme toujours. Est ce équitable? Pourquoi le PDG n’est il pas aussi catégorique avec les pilotes comme il l’est avec les PNC dans les negos?
    Comme vous dites, Boost ciblera je pense,essentiellement les jeunes, car l’objectif est d’augmenter la productivité, et avec les FTL tout est possible.
    Voues êtes prêtes à 44ans d’accepter un contrat chez boost; mais pour l’instant personne ne connaît les conditions qui seront proposées. Imaginons qu’ils s’inspirent de ce qui se fait chez BA, à savoir un contrat mixed fleet(alterné LC et MC dans le même mois), peut être devoir payer son petit déjeuner en escale, et cumuler des CDD, tout cela pour 1700/1800€, c’est cher payer pour réaliser un rêve.
    De plus si il faut rajouter les frais d’un loyer parisien etc…. il reste pas grand chose.
    Alors merci à ceux qui se battent pour permettre à que tous les futurs PNC vivent leur rêve dignement.

  21. lola dit :

    Non, Chez BA mixed fleet ils ne sont pas en CDD. Restons en France et dites-vous bien que dans notre pays 1700/1800euros est plus que convenable!
    Arrêtez de regarder ce qui se fait ailleurs et de toutes façons des PNT il y en a très peu de dispo en un claquement de doigts, par contre des PNC, cela se forme en 15 jours! D’où l’obligation d’AF de chouchouter les PNT, ce qui reste INJUSTE.
    D’accord avec vous, les efforts doivent se répartir entre les 3 populations, PNC, PNT et Personnel au sol sauf que ces derniers ont déjà assez payé à mon goût.

  22. AlexColby dit :

    lola, je sais que BA ne propose pas de CDD, j’ai juste dit que si ils s’inspirent de ce que se fait chez BA, ou IB, car même si vous souhaitez « rester en France » malheureusement, les patrons s’inspirent de ce qui se fait ailleurs…
    Ne vous méprenez pas, il y a plus de pilotes dispo que vous pensez. Ceux qui se sont expatriés en attendant que ca recrute en France… Est on obligé de toujours tirer les conditions vers le bas en permanence juste parce que c’est dans l’air du temps, êtes vous prêt à mixer les secteurs de vol LC et MC dans le même mois? Comme vous le dites si bien ces populations(PNC/PS) ont déjà bien donné depuis 3 ou 5ans…

  23. AlexColby dit :

    Pour être plus claire si ils s’inspiraient sur les contrats mixed fleet, et la non prise en charge des petits déjeuners à l’hôtel….

Laisser un commentaire

Publicité
Recherche
Publicité
Publicité
Publicité