samedi 29 juillet 2017

Actu — mardi 13 décembre, 2016 à 16:46 — 19 Commentaires

NOS ECOLES PARTENAIRES

Deal-Trotter pour les nuls

Deal-Trotter aussi safe que quand vous le faite pour vous, un article de PNC Contact, hôtesse de l’air et steward


École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

19 Commentaires

  1. Sergio dit :

    Attention !!!
    « Vous commandez à titre personnel chez Nike ou Sephora, quel est le risque »
    Comment pouvez vous savoir que l’article vient bien DIRECTEMENT des commerçants en question?
    Comment pourrez vous contrôler la composition des produits que vous transportez ? Allez vous démonter les semelles des Nike pour voir si une poudre blanche n’est pas dissimulée ?
    S’il y a le moindre problème avec les autorités douanières, vous risquez tout simplement le licenciement car vous contrevenez aux règles élémentaires de sûreté. Je ne parle même pas des risques plus importants, votre responsabilité pénale est engagée.
    Juste un petit rappel, la bombe qui a détruit le 747 de la Panam à Lockerbie était dissimulée dans un radiocassette.
    Aucun syndicat ne vous défendra, Deal Trotter non plus.
    Réfléchissez, pour 10 ou 20€, est-ce bien raisonnable ?

  2. L'équipe de rédaction de PNC Contact dit :

    Et vous, quand vous commandez, comment pouvez vous le savoir ? De plus, comment le transporteur, ou le fabricant, pourrait il savoir que vous etes navigant et allez prendre l’avion ?

  3. CCREW dit :

    Pas de jugement dans mes propos sur cette start-up, cependant, la Direction à mis fermement en garde ses personnels contre le simple fait de transporter des marchandises pour des tiers.

    C’est une interdiction est mentionnée dans mes manuels réglementaires et rappelée dans certains briefing.
    Cette simple interdiction suffit pour ne pas prendre de risque et ne pas se faire sanctionner.
    C’est mon point de vue, sans polémique

  4. L'équipe de rédaction de PNC Contact dit :

    OK, donc aucun PNC Air France ne peut ramener quoi que ce soit d’où que ce soit pour un ami ou membre de sa famille ???…

  5. CCREW dit :

    Vous devez avoir accès, via vos contributeurs, à la note de la Direction de la Sureté.
    Comme je le disais, pas de polémique.
    L’idée est bonne mais pas conforme aux règles de sureté.

    Je pense qu’il y à une différence entre l’usage privé et la rémunération qui consiste à utiliser la compagnie pour « faire de l’argent ». Ca c’est l’aspect déontologique selon moi.

    Quand j’achète une paire de Nike à TLV pour offrir à mon père, c’est moi qui l’achète et personne n’entre dans ce circuit.

    L’idée était bonne, mais se heurte à des raisons qui se tiennent selon moi.
    Votre site est rémunéré pour défendre avec tant d’ardeur cette start-up ?

  6. Le correcteur dit :

    Il a voulu dire « pour le compte de tiers », ne jouez pas avec les mots. Vous savez très bien que ce n’est pas recommandable, alors pourquoi continuez vous à insister en publiant de nouveaux articles sur cette société ? Combien percevez vous pour faire de la publicité pour cette société tout en sachant que ce n’est pas totalement légal ? Avez vous conscience des risques pour les personnes impliquées (carrière, sûreté) ?

  7. Risitas dit :

    Aucun PNC Air France ne peut rapporter quoi que ce soit qui lui ait été remis par un tiers. pour « rendre service » à un tiers. C’est clair, c’est net

  8. CCREW dit :

    Au final chacun prend ses responsabilités. La compagnie a pris une decision, je la respecte car c’est une prescription. Respecter les demandes de son entreprise fait partie du contrat de trvail.

  9. Risitas dit :

    Sinon, vous savez qu’il y a quelques années, un stew AF a croupi plusieurs mois dans les geôles Mauriciennes pour avoir voulu, lui aussi « rendre service » ?

  10. L'équipe de rédaction de PNC Contact dit :

    Le shopping participatif existe depuis environ 5 ans et de nombreux PNC, PNT et voyageurs le font couramment.

  11. L'équipe de rédaction de PNC Contact dit :

    Cela fait 5 ans que cette pratique existe, c’est passé dans les médias et tout le monde est au courant de son existence sans que cela n’ait jamais posé de problème. Et puis si les PNC Air France ne le font pas a cause de leur direction il y a aussi des passagers réguliers ici et eux peuvent le faire…

  12. L'équipe de rédaction de PNC Contact dit :

    Il n’y a pas que Air France dans la vie 😉

  13. L'équipe de rédaction de PNC Contact dit :

    vous m’expliquer le rapport entre cette histoire et un process éprouvé depuis plus de 5 ans a travers le monde sans accro ?

  14. CCREW dit :

    En effet, il n’y a pas qu’AirFrance dans la vie, cependant si votre employeur vous interdit de faire telle ou telle chose parce que c’est contraire aux règles de sureté, parceque c’est contraire à la déontologie, je dois m’y astreindre.
    Sans que cela me pose problème.

  15. L'équipe de rédaction de PNC Contact dit :

    Que chacun respecte les règles de son employeur…

  16. Joel Deal-Trotter dit :

    Sergio a écrit: Attention !!!
    « Vous commandez à titre personnel chez Nike ou Sephora, quel est le risque »
    Comment pouvez vous savoir que l’article vient bien DIRECTEMENT des commerçants en question?

    Deal-Trotter: Nous exigeons une confirmation de commande ainsi qu’un numéro de suivi. Sans ces éléments, la commande est réfusée.

    Sergio: Comment pourrez vous contrôler la composition des produits que vous transportez ? Allez vous démonter les semelles des Nike pour voir si une poudre blanche n’est pas dissimulée ?

    Deal-Trotter: et vous, comment faites vous pour controler les fibres de votre polo ralph lauren et la semelle de vos nike lorsque vous achetez aux US?

    Sergio: vous ne répondez pas à la question que Deal-Trotter pose en réalité. Lorsque vous commandez votre paire de nike ou les produits séphora préféré de madame, comment pouvez vous assurer que ce n’est pas une bombe non plus?
    Quelle différence y a t il donc entre la commande passée par un tiers livré à votre hôtel et la votre?
    De plus Deal-Trotter explique noir sur blanc qu’aucune information n’est donnée à l’acheteur sur votre activité de PNC.

    Comme l’a évoqué un autre CCREW, le problème est plus déontologique que sur la sûreté. Pensez y.

  17. Joel Deal-Trotter dit :

    Le correcteur: pardonnez notre curiosité, mais en quoi l’objet de la société Deal-Trotter est illégal?

  18. Joel Deal-Trotter dit :

    CCREW: quand vous achetez la paire de Nike pour votre père a TLV, qu’est-ce qui vous garanti qu’elle n’est pas piégée avec une bombe ou que la semelle et les lacets ne sont pas trempés dans la cocaîne? Et dans ce cas, qui peut savoir que vous êtes PNC, que vous allez décoller 48h après avoir reçu le paquet, rentrer dans un avion …. C’est un peu tiré par les cheveux toutes cette histoire.

    Vous l’avez bien évoqué, le problème est déontologique mais ne tourne pas autour de la sûreté.

    PNC, questionnez vous! On vous berce de doux mensonges.

  19. Sergio dit :

    La différence, c’est que lorsque j’achète un produit et que je le ramène, c’est moi qui le commande au commerçant que j’ai choisi. je n’attends pas un coup de fil d’une personne inconnue qui viendra le récupérer ( si le passage en douane s’est bien déroulé).
    Arrêtez de faire de la pub pour ce site, vous mettez en danger la carrière des PNC.

Laisser un commentaire

Publicité
Recherche
Publicité
Publicité
Publicité