mercredi 26 avril 2017

Actu — mercredi 30 novembre, 2016 à 19:13 — 15 Commentaires

NOS ECOLES PARTENAIRES

Le salaire des hôtesses de l’air

Le salaire des hôtesses de l’air et son evolution, un article de PNC Contact, hôtesse de l’air et steward
Natacha © François Walthéry

Natacha © François Walthéry

Les évolutions et perspectives de salaires des PNC

Le salaire des Personnels Navigants Commerciaux (PNC) fait l’objet d’un calcul particulier. Contrairement à un salaire classique (contrat avec salaire fixe), le salaire des PNC est basé sur un salaire avec un traitement brut mensuel (TMB) auquel s’ajoute une multitude de primes. Il est important de faire attention lors de la signature de votre contrat car la différence entre le TMB et le salaire réel d’un PNC peut être très importante. Les primes sont mises en place en fonction des accords collectifs de votre compagnie aérienne.

Un salaire brut mensuel et des primes

Selon les compagnies aériennes, il existe de nombreuses primes s’ajoutant au salaire du PNC. Tout d’abord, il peut y avoir des primes en fonction du secteur de vol. À cette prime, peut s’ajouter une seconde de quelques centaines d’euros liée au type de vol à savoir Court, Moyen ou Long Courrier. Une prime liée au nombre de nuits que le PNC va passer dans un hôtel en attendant de repartir en vol (les découchés) existe également.

L’hôtel et le petit déjeuner sont généralement pris en charge par la Compagnie Aérienne. Cette dernière va aussi indemniser le PNC pour les déjeuners et dîners pris durant les escales. Toutefois, l’Hôtesse de l’air ou le Steward devra avancer ses frais de repas qui seront par la suite remboursés par la Compagnie Aérienne via un barème.

Par exemple, le PNC peut être amené à dîner pour 15 € et peut se voir rembourser 25€ par sa compagnie.

Il faut savoir qu’au sein des Compagnies Aériennes, les indemnités repas varient selon le coût de la vie dans l’escale du pays : en Europe le coût de la vie est différent entre un pays comme le Danemark et un pays comme la Grèce. Sur Long Courrier, le coût de la vie sera différent entre une escale dans un pays d’Afrique et un pays comme le Japon.

Ces indemnités peuvent varier sur les vols France entre 15 et 25 € par repas. Sur les vols Europe ou Afrique du Nord, ces indemnités repas peuvent varier entre 20 et 40 € par repas. Sur des escales Long Courrier, les indemnités repas varies généralement entre 25 et 70 € selon les escales.

L’ensemble des indemnités repas accumulées par mois peut rapporter au PNC une somme assez conséquente : entre 200 et 500 € par mois en plus du TMB en fonction des vols et des découchés. Certains PNC font des économies en limitant les dépenses de repas en escale.

D’autres primes peuvent également venir s’ajouter au salaire du PNC.

  • Des primes d’hébergement.

Lorsque le PNC est engagé par une compagnie aérienne étrangère (Emirates, Qatar Airways, Hainan…) les frais d’hébergement sur place sont pris en charge par la Compagnie Aérienne. Le PNC est donc logé gratuitement. Ce n’est pas à négliger lorsque l’on sait combien il peut être compliqué d’avoir un logement à bon prix en Ile-de-France ou en France par exemple.

  • Il est possible pour le PNC de percevoir (selon la compagnie aérienne) une prime liée aux ventes hors taxe effectuées pendant le vol. Cette prime peut être comprise entre quelques dizaines d’euros jusqu’à 200 à 300 euro environ par mois. Cette prime est calculée par rapport au chiffre d’affaire des ventes sur le vol et divisée  par rapport au nombre de membres d’équipage.
  • Des primes de vols de nuit avec des décollages vers 23h
  • Des primes d’heures de vol supplémentaires
  • Des primes d’uniformes ou entretiens d’uniformes (pressing)
  • Des primes en fonction du nombre de PNC à bord.

Lorsqu’un vol nécessitant 10 PNC n’en possède que 9, ces derniers pourront se voir attribuer une prime.

  • Il existe aussi des primes de langues. En effet, le nombre de langues étrangères parlées par le PNC peut être un avantage notamment dans une compagnie comme KLM.

Aux primes s’ajoutent des avantages

D’autres avantages non négligeables peuvent venir s’ajouter au salaire du PNC. Comme des facilitées de transports ou des remboursements de billets de train, d’avion ou de RER pour venir travailler sur la base aéroportuaire.

Les PNC peuvent également avoir des tarifs très réduits, allant de 50 et 80 % de réduction,  sur les billets d’avion sur un prix de billet classique selon la Compagnie Aérienne.

Toutefois vous devez être vigilant :

À l’inverse certaines Compagnies Aériennes déduisent du salaire du PNC certaines charges comme :

  • La location de l’uniforme.
  • Les frais de formation initiale.

Vous pouvez également être amené à payer une somme donnée à votre compagnie lors d’un départ avant la fin de votre contrat. Certaines compagnies peuvent également déduire du salaire des PNC un montant, lorsqu’il manque de l’argent dans la caisse des ventes.

Panel des évolutions et perspectives de salaires des PNC en fonction des compagnies

Afin de vous donner une idée globale des salaires, AeroSchool a glané des informations concernant les salaires moyens perçus par des PNC en activité issus de compagnies aériennes diverses.

Attention, les salaires énoncés ci-dessous peuvent varier en fonction des avantages et primes présentés ci-dessus.

  • Une Hôtesse de l’Air d’Air France sur Long Courrier avec 8 ans d’ancienneté perçoit entre 2100 € et 2300 € par mois.
  • Un Steward d’Air France sur Long Courrier avec 17 ans d’ancienneté perçoit entre 2500 € et 3100 € par mois.
  • Une hôtesse de l’air de British Airways avec 15 ans d’ancienneté perçoit en moyenne 2500 € par mois.
  • Une jeune Steward embauché depuis 2 ans chez British Airways perçoit un salaire de 1400 € environ par mois.
  • Des Personnels Complémentaires de Bord (PCB) ou stagiaires Air France en contrat d’alternance perçoivent un salaire d’environ 2000 € par mois.
  • Des Hôtesses de l’Air ou Steward des Compagnies Aériennes du Golf perçoivent environ 2000 € par mois. Sachant que leur hébergement est pris en compte par la Compagnie Aérienne.
  • Un Steward au sein de la Compagnie Aérienne Air Austral perçoit environ 2300 € par mois.
  • Une Hôtesse de l’air avec deux ans d’ancienneté au sein de la Compagnie Aérienne Volotea perçoit entre 1200 € et 1300 € par mois.
  • Une Hôtesse de l’Air qui vient de signer son contrat avec la Compagnie Aérienne Hainan Airlines nous informe avoir un salaire net de 2500 € par mois. Son contrat implique d’être basée à Pekin, toutefois le logement ainsi que des cours de chinois sont offerts par Hainan Airlines. Enfin, elle bénéficie de 80% de réduction sur les billets d’avion de sa compagnie.
  • Un Steward de la Compagnie Aérienne Transavia perçoit un salaire entre 2200 € et 2600 € par mois en fonction de ses plannings.
  • Une Hôtesse de l’Air de la Compagnie Aérienne Air Caraïbes perçoit un salaire moyen de 1800 € par mois.
  • Un Chef de Cabine de la Compagnie Aérienne Corsair avec 14 ans d’ancienneté perçoit un salaire d’environ 2800 € par mois.
  • Une Hôtesse de l’air en contrat depuis 2 ans au sein de la Compagnie Aérienne EasyJet perçoit un salaire d’environ 2100 € par mois.
  • Une hôtesse de l’air pour ses premiers mois au sein de la Compagnie Aérienne Ryanair nous informe avoir du mal à percevoir plus de 1000 € par mois mais à le logement offert par sa compagnie.
  • Une Hôtesse de l’Air de la Compagnie Aérienne Suisse International perçoit environ 2000 € par mois après un an de contrat.

Retenez donc que les compagnies aériennes, qu’elles soient des compagnies Majeures, étrangères, charters ou Low cost (bas coût) proposent toutes des perspectives et évolutions de salaires différentes.

En tant que jeune PNC, vous devez donc vous fixer un plan de carrière clair.

Sachez que commencer au sein d’une compagnie aérienne Low Cost vous offrira l’opportunité de vous « faire la main » et d’ajouter une ligne sur votre curriculum Vitae. Toutefois, il ne faut pas hésiter à changer de compagnie aérienne lorsqu’il n’y a pas d’évolution de carrières et de salaires possibles afin de toujours trouver une motivation et un intérêt à votre métier.

Avec la particpation de notre partenaire aeroschool.fr

NOS ECOLES PARTENAIRES

15 Commentaires

  1. Philippe dit :

    Chez easyJet, un salaire de PNC français tourne autour de 2500E les bons mois et 3000E pour les chefs de cabine. Les instructeurs PNC gagnent environ 3500E par mois.
    A cela il faut rajouter la prime variable de fin d’année sur les bons résultats 😉

  2. Christophe dit :

    Intéressant de constater que les salaires AF ne sont pas si différents de ceux d’EasyJet… Ca va être dur de faire passer « Boost » !

  3. Nassima Pagli dit :

    Grave ç est bon c’est tombe lol

  4. sukhoi 27 dit :

    moi j’aimerais connaitre les salaires de la cie EL AL !!!

Laisser un commentaire

Publicité
Recherche
Publicité
Publicité
Publicité