mercredi 01 mars 2017

Actu — mercredi 9 novembre, 2016 à 9:54 — 2 Commentaires

Ecole hotesse de l'air

NOS ECOLES PARTENAIRES

Air France – KLM, les chiffres d’octobre

Air France – KLM, les chiffres du mois d’octobre 2016, un article de PNC Contact, hôtesse de l’air et steward
Air France Boeing 777 © Aeroworldpictures

Air France Boeing 777 © Aeroworldpictures

Air France – KLM vient de communiquer les chiffres de son trafic pour le mois d’octobre 2016. Si l’on parle du groupe dans son ensemble (Air France, KLM et Hop !) les chiffres sont les suivants. Pour l’ensemble de l’activité du groupe c’est 0.5% de passagers en plus soit 7 074 000 passagers transportés en octobre 2016 contre 7 040 00 en octobre 2016. Le revenu par passager au kilomètre est en hausse de 0.2% mais c’est aussi le cas de l’offre. Le coefficient de remplissage passe donc de 86.1% en 2015 à 85% en octobre 2016.

Pour le long courrier ce n’est clairement pas glorieux. Une baisse du nombre de passagers de 0.6%, une baisse du coefficient de remplissage de de 1.1 point pour obtenir 85.9% en octobre 2016 et un revenu passager / kilomètre en très légère baisse de 0.2%. Tous les secteurs long-courrier suivent la même tendance à l’exception du secteur Afrique – Moyen Orient qui est en progression tout comme le COI.

Pour le court et moyen-courrier les chiffres sont plutôt bons avec 1% de passagers en plus, 1.7% de revenu par passager/kilomètre en plus. Le taux de remplissage chute de 1.2 point à 81.2%

Concernant l’activité Air France et Hop ! C’est moins glorieux. Pour le long-courrier les nombre de passagers chute de 4%, le revenu passager/kilomètre plonge de 4% et le coefficient de remplissage perd 1.5 point à 84.9%. Sur le court et moyen-courrier ce n’est pas mieux. Chute de 2.2% du nombre de passagers transportés et un coefficient de remplissage qui perd 1.8 point à 79.1%.

Chez KLM c’est tout l’inverse. 6.1% de passagers en plus, 5.9% d’augmentation du revenu passager/kilomètre et un coefficient de remplissage en baisse de 0.7 point. Cette tendance vaut pour le long, court et moyen-courrier chez KLM.

Transavia de son côté cartonne. 25% de passagers en plus, 14.9% d’augmentation du revenu passager/kilomètre malgré un coefficient de remplissage qui perd 1.5 point à 88.6%

Si l’on résume, KLM va bien, Transavia va bien et Air France est à la traine. Espérons que cela change vite et que la direction comprenne enfin comment faire tourner cette compagnie aérienne et exploiter son plein potentiel dans un climat social apaisé.

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Publicité
Recherche
Publicité
Publicité
Publicité