samedi 21 octobre 2017

Actu — jeudi 1 octobre, 2015 à 8:47 — 16 Commentaires

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

Air France, le SNPL dit « non »…

Vous avez aimé cet article, offrez un café ! Buy Me a Coffee at ko-fi.com

Le SNPL dit non aux propositions de la direction d’Air France, un article de PNC Contact, hôtesse de l’air et steward
© Régis Hector http://www.hector-bd.com/

© Régis Hector http://www.hector-bd.com/

Air France a-t-elle encore une chance de se redresser sans passer par une forte réduction d’effectif et de ligne ? C’est une question que l’on peut légitimement se poser après l’échec des négociations entre la direction et les pilotes hier. Le SNPL a clairement indiqué que les pilotes ne souhaitaient pas voler plus sans être payé plus, ils n’ont déjà pas atteint les 20% de productivité supplémentaire demandé par Transform 2015 alors imaginer qu’ils allaient accepter de voler plus était sans doute de la pure folie.

« Air France regrette l’échec des négociations autour de Perform 2020 avec les syndicats représentatifs de ses pilotes. Les nombreuses heures de discussion et de négociation, suivies de près par le président-directeur général d’Air France, n’ont pas pu aboutir, dans des délais raisonnables, à un accord permettant d’assurer la croissance et la compétitivité de la compagnie »

Chez le SNPL on veut absolument garder la main, comme si le SNPL devait être le chef d’orchestre de ces négociations, comme si le SNPL était à la tête de l’entreprise. « Nous avons convenu de nous revoir après le comité central d’entreprise du 5 octobre, a indiqué Véronique Damon, porte-parole du Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL). « Clairement, pour nous, ce n’est pas fini », a-t-elle ajouté.

Comme indiqué début septembre, un refus doit entrainer la mise en place du « plan B » qui comporte une diminution importante des lignes opérées par Air France et environ 3000 licenciements secs. Aujourd’hui a lieu le conseil d’administration du groupe Air France – KLM et demain celui d’Air France avant un comité central d’entreprise exceptionnel le 5 octobre. La question est donc, « qui annoncera la mise en place du plan B ? ». La grève des pilotes prochaine étape de ce bras de fer puéril ?

Vous avez aimé cet article, offrez un café a son auteur ! Buy Me a Coffee at ko-fi.com

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

16 Commentaires

  1. martin dit :

    PLAN B et vite, trop de temps perdu à discuter avec une frange d’irresponsables.
    Tant pis AF, comme beaucoup d’entreprise française qui ont du s’adapter à la concurrence, passera par un plan de licenciements.
    Attendre, ce serait encore aggraver la situation et augmenter une facture inévitable

  2. zato dit :

    Merci aux pilotes….grâce à vous, AF va pouvoir restructurer et commencer a mettre un gros coup de pieds dans la fourmilière. Esperons une greve des pilotes…..mais là rien n’est sûr pour l’instant.
    Après ce sera le tour du personnel au sol, et là je compte sur la CGT pour une bonne grève pour bien pourrir la situation.
    La suite sera facile, charette + greves, et reprise par la concurrence.
    Personnel de Air France, faites comme ceux de la SNCM, et tenez le coup….
    on compte sur vous….

  3. Christophe dit :

    « comme si le SNPL devait être le chef d’orchestre de ces négociations, comme si le SNPL était à la tête de l’entreprise »
    Le SNPL est « juste » le seul syndicat représentatif des pilotes aptes à signer un accord. Le syndicat unique est quelque chose qui existe en Allemagne, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas et ça ne choque personne. Regardez avec un peu plus d’honnêteté ce qui se passe chez les PNC…

    La fin n’est pas pour demain. Syndicats et direction savent qu’ils peuvent encore faire quelque chose. Reste qu’on va vite mesurer si le personnel sol est aussi dupe que ce qu’on a dit et va vomir sa haine sur le premier pilote croisé…

    Petit avis perso : Put…. qu’est ce que j’aimerais virer ce bureau du SNPL et cette direction d’énarques !!!! Qu’on nous mette un vrai PDG, un issu du monde de l’industrie, pas du monde de la politique ou aux ordres de la politique…

  4. zato dit :

    que l’on mette à la tête de AF le patron de Ryanair, et on le laisse faire…..
    dans 2 ans tout est réglé.

  5. Christophe dit :

    Alors là je lis et je réponds !!!
    Ryanair : « Compagnie aérienne » qui fait 10% de son CA en vente de billets, qui fait un bénéfice de 400 millions d’euros alors qu’elle perçoit 600 millions d’euros de subventions…

    Voilà la méthode zato pour qu’une entreprise fonctionne :
    1) tout le monde dehors
    2) viennent bosser ceux qui sont prêts à payer pour voler pendant que leur patron s’enrichit de façon considérable dans des paradis fiscaux

    Herr zato, la prochaine étape, c’est le rétablissement de l’esclavagisme ??? Bravo et profil bas. Je n’ai effectivement pas vos « compétences ».

  6. zato dit :

    Christophe on est pas à bisounoursville. ryannair gagne de l’argent (2 fois plus que vous annoncé d’ailleurs). eux il gagnent de l’argent, AF jamais.
    le reste on s’en fout

  7. Christophe dit :

    Ben voilà, la messe est dite !
    Zato se fout de comment on gagne de l’argent, même si ça revient a voler les employés pour un « patron » qui s’enrichit.

    Chacun appréciera vos commentaires à la lumière de votre dernière intervention.

    Quand au monde des bisounours, j’ai plus l’age… Mais c’est pas en comparant une entreprise qui respecte le droit du travail Francais et une qui est reconnue pour être un « negrier des temps modernes » que le débat avancera.

  8. zato dit :

    malheureusement pour vous, Ryanair est une société internationale, plus intelligente et rapide que AF …il suffit de voir sa progression depuis sa creation. Lorsque l’on crée une ste c’est pour gagner de l’argent et developper. Si ryanair volait les employés, cette sté serait ne serait pas cotée en bourse et serait déjà fermée. Mais pour vous si je comprends bien la sté doit payer toujours payer et on se fout du reste.
    Aujourd’ui ryanair est en croissance + fait des benefices et embauche…
    Aujourd’hui AF est obligée de fermée des lignes + fait des pertes et n’embauche pas
    moi je félicite le premier et je dis a l’autre de se reveiller ou bien de fermer boutique

  9. le guillou patrick dit :

    que le personnel retrouve cette solidarite que nous avions en 68 et ca ira mieux on nous avait menace a cette epoque et on a pas cede courage et soyez solidaires tous!

  10. zato dit :

    oui Le guillou a raison. que tout le personnel soit solidaire, donc qu’ils fassent tous grève ensemble.
    après Afg coulera encore plus vite, et c’est ce qu’il faut.

  11. le guillou patrick dit :

    mdrdepuis les actionnaires perdent du pognon en laissant faire greve? justement ils ne veulent pas perdre leur mise! c est vieux comme le monde ce rap^port de force! puis la greve fait mettre la pression sur la direction justement et par les actionnaires c est un classique logique!

  12. le guillou patrick dit :

    par contre la baston c est pas cool du tout!!!du tout! ca manque de controle pff lamentable!

  13. Christophe dit :

    C’est pas le SNPL la baston…

  14. le guillou patrick dit :

    oui je sais!!c est pas le genre ni du pnc non plus drole d epoque! j ai le souvenir de 68 a orly ou tout etait ferme mais calme on faisait meme griller des sardines qu on partageait avec les crs direction et syndicats discutaient dans les bureaux la violence physique ne nous est meme venue a l idee les etudiants et leurs paves c etait dans paris justement on protegeait l outil de travail por etre prets a reprendre de suite

Laisser un commentaire

Publicité
Recherche
Publicité
Publicité
Publicité