vendredi 24 mars 2017

Equipage — lundi 2 janvier, 2012 à 13:27

Ecole hotesse de l'air

NOS ECOLES PARTENAIRES

Auto-évaluation, stress, fatigue…

Se connaitre pour évoluer, un article de PNC Contact, hôtesse de l’air et steward

CCA Théorie formation hôtesse de l’air

AUTO ÉVALUATION

La première étape dans la préparation à une carrière est d’apprendre à se connaître soi-même.

Il existe en chacun de nous une personnalité professionnelle. Cette personnalité, correctement identifiée et comprise, peut motiver notre succès mais, si elle est ignorée, peut préparer le terrain pour notre échec.

INVENTAIRE DE PERSONNALITÉ

Le MBTI (Myers-Briggs Type Indicator) est l’indicateur le plus utilisé au monde pour comprendre les différences de personnalité. Inspiré directement de la théorie des types psychologiques de Carl Gustav Jung. Cet indicateur aide chacun à améliorer les relations personnelles et professionnelles, à augmenter sa productivité et permet d’identifier les  préférences en mati.re de leadership et de communication. Jung distingue, au sein de l’activité de l’esprit humain, deux grands types d’activité et quatre processus mentaux :

  • Recueillir de l’information ou Perception P, de deux mani.res opposées : l’intuition N et la sensation S ;
  • Traiter cette information pour aboutir à des conclusions ou jugement J, de deux mani.res opposées : la pensée T (pour thinking) et le sentiment F (pour feeling).

Il a aussi observé que les individus ont tendance à trouver leur énergie et à être dynamisés :

  • soit par l’environnement extérieur, les activités et les expériences : extraversion E
  • soit par l’univers intérieur des idées, des souvenirs et des émotions : introversion I

La sensation (c’est-à-dire, le sentiment de perception) vous dit que quelque chose existe, la réflexion vous dit ce que c’est, le sentiment vous dit si c’est agréable ou pas et l’intuition vous dit d’où il vient et où il va… C.G. Jung

INVENTAIRE DES SAVOIR FAIRE

•Vos savoirs : l’ensemble de vos connaissances. C’est-à-dire ce que vous avez appris en formation initiale, en formation professionnelle,  en exerçant un métier (m.me en stage), en dehors de votre vie professionnelle

•Vos savoir-faire : l’expérience pratique d’un métier, d’une fonction, ce que vous savez réaliser, effectué par vous-même, ce que vous avez vécu de spécial que dans l’exercice d’une profession, ce que vous savez faire avec d’autre, en équipe. Cette expérience se traduit en terme de compétences c’est à dire ce que vous êtes en capacité de faire, ces savoirs faire ou compétences s’expriment par des verbes d’action, exemple : négocier un contrat, préparer un enduit, servir un plat.

Vos savoir-être : toutes les aptitudes ou qualités nécessaires pour l’exercice d’un emploi, comportement, façons d’être… Autrement dit, votre « savoir-être ».

INVENTAIRE DES INTERETS

L’inventaire d’intérêts professionnels vous aide à identifier et hiérarchiser vos intérêts et motivations en termes d’activités professionnelles ainsi que vos attentes vis-.-vis du travail. (Les enjeux, savoir ce qui va être motivant)

INVENTAIRE DES VALEURS

L’Inventaire des valeurs interpersonnelles mesure certaines valeurs qui tiennent compte des relations de l’individu avec les autres.

Parmi les échelles mesurées se retrouvent : l’indépendance, le conformisme, le leadership, la considération sociale, la bienveillance, les facteurs de motivation, se référer auprès des « Anciens ». (Ces personnes peuvent vous aider à dresser la liste des connaissances, des tâches et des savoirs faire correspondant à l’activité en question).

LE STRESS

Définition : le stress est une réponse de l’organisme permettant de s’adapter aux modifications, contraintes, exigences, menaces de notre environnement. Le stress est la conséquence d’un élément dangereux ou toxique de l’environnement professionnel. Il est connu comme une propriété de cet environnement, donc mesurable objectivement.

« Le stress est ce qui arrive à l’homme, pas ce qui arrive en lui. C’est un ensemble de causes, pas de symptômes » SYMONDS (1947).  Royal Air Force

Le stress est une réaction naturelle d’adaptation à une situation pour laquelle on ne dispose pas de solution immédiate. Cela suppose une adaptation physique et psychologique permanente. Pour le corps, le stress est synonyme de changement.

Il existe plusieurs types de stress:

  • Stress émotionnel, disputes, conflits.
  • Maladies et accidents, grippe, fractures, mal de dos, migraines…
  • Surpasser ses limites physiques, temps de travail trop long…
  • Stress environnementaux, exposition à des températures élevées ou basses
  • Stress allergènes, réactions allergiques qui font partie des réactions de défense de l’organisme.
  • Stress professionnel.

Le stress intervient chaque fois que l’on constate un changement,  positif ou négatif.

La sensibilité au stress, et notre réaction, dépendent :

  • De la personnalité
  • Du moment
  • De la somme des stress quotidiens, privés et professionnels

A l’origine du stress, il y a un écart entre l’individu et la situation, entre les caractéristiques de l’un et les exigences de l’autre.

L’adéquation personne – situation peut exister: « The right man in the right place »

Syndrome général d’adaptation (3 stades)

  • Réaction d’alarme (décharge d’adrénaline et de noradrénaline; sécrétion de glucocorticoïdes, corticole)
  • Stade de résistance (manifestations physiologiques souvent inverses de la 1ère phase)
  • Stade d’épuisement (diminution du système immunitaire)

Mesure du stress objectif  (Événements de vie majeurs (Homes & Rahe, 1967)

1. Mort du conjoint22. Changement responsabilité dans le travail
2. Divorce23. Un enfant quitte la maison
3. Séparation conjugale24. Difficultés beaux-parents
5. Décès d'un parent proche30. Difficultés avec patron
6. Blessure ou maladie31. Changement d'horaires
7. Mariage38. Changement lié au sommeil
8. Licenciement42. Noêl
15. Réadaptation professionnelle43. Infractions mineures

 APPROCHE PHYSIQUE

Processus évaluatifs: environnement perçu

Le stress n’est plus envisagé comme une réponse systématique à tout événement objectivement pénible mais plutôt comme un ensemble de perceptions fluctuantes d’impuissance et de malaise qui peuvent envahir l’individu confronté à des événements difficiles à maîtriser.

Réactions à court terme (ou tensions)

Physiologiques

  • Symptômes cardio-vasculaires (rythme cardiaque, pression sanguine, cholestérol)
  • Symptômes biochimiques (corticol, acide urique, catécholamines)
  • Symptômes gastro-intestinaux (acides gastriques)

Psychologiques

  • Anxiété, estime de soi
  • Ennui, fatigue
  • Émotions (irritation, ressentiment)
  • Satisfaction au travail, intention de quitter l’entreprise

Réactions comportementales

Liées à l’individu

  • Perte d’appétit, perte ou gain de poids
  • Difficultés respiratoires
  • Changement dans l’usage d’alcool, de cigarettes

Liées à l’organisation

  • Baisse de la performance
  • Faible implication au travail, collègues
  • Perte du sens de responsabilité, absentéisme
  • Tendance aux accidents
  • Départ de l’entreprise
  • Grève

Réactions à long terme

  • Maladie physique
  • Plaintes psychosomatiques
  • Problématiques psychologiques (i.e. syndrome de fatigue chronique, burnout, karoshi)

Modérateur lié à la situation

  • Soutien émotionnel : Amitié, amour, affection, respect, attention, encouragements
  • Soutien informationnel : Conseils, suggestions, avertissement, feed-back sur ses expériences
  • Soutien instrumental : Aide matérielle sous forme d’argent, de biens, de services ou de temps
  • Participation sociale : Loisirs, activités récréatives, affiliation et comparaison sociale

LA RELATION STRESS PERFORMANCE

Les performances augmentent d’abord avec le stress en suivant l’augmentation de la motivation.

FATIGUE ET VIGILANCE

La fatigue est reconnue depuis longtemps comme un point clé en matière de sécurité dans tous les transports. La fatigue affecte chacun différemment mais s’accompagne de conséquences communes : Vigilance affaiblie, concentration réduite, mémoire affectée, rendement inférieur, irritabilité et humeur dépressive, somnolence, risque  de micro sommeils (phase de 4 à 5 secondes de sommeil dont la personne n’a pas conscience),…

 LA FATIGUE

Définition : état résultant de la consommation des ressources physiques et mentales

Les effets, la fatigue dégrade :

  • La perception (vision)
  • La mémoire
  • La motivation
  • La communication
  • La coordination (coopération)
  • La force musculaire

La fatigue accroît :

  • Les erreurs
  • La sensibilité au stress
  • La colère
  • L’anxiété
  • L’irritabilité
  • L’agressivité

Les exigences du métier restent identiques

LES EFFETS DE LA FATIGUE SUR LA PERFORMANCE

INDIVIDUELLE :

  • Fatigue physique, sensation de lourdeur
  • Difficulté de concertation et d’attention
  • Trous de mémoire
  • Plus grande vulnérabilité aux illusions sensorielles (visuelles ou auditives)
  • Troubles de l’humeur : agressivité, irritabilité

COLLECTIVE :

  • Désintérêt pour ce que fait l’autre
  • Apparition de conflits interpersonnels

LES EFFETS INTELLECTUELS DE LA FATIGUE

Perte de la capacité intellectuelle individuelle (sur les processus mentaux) :

  • Défaut de concentration et de capacité à anticiper
  • Troubles d’accès et de capacité de mémoire
  • Lenteur de l’action
  • Illusions sensorielles

Obstacle à la synergie recrudescence des conflits (sur l’humeur):

  • Polarisation sur l’envie croissante de dormir
  • Perte d’intérêt pour l’entourage et l’environnement
  • Irritabilité

Diminution de la qualité d’exécution des tâches (sur la performance pour les tâches) :

  • Avec prise de décision complexe
  • Avec charge de travail élevée
  • Peu stimulantes et mal acquises

L’ENDORMISSEMENT EST LA CONSEQUENCE LA PLUS COMMUNE DE LA FATIGUE

Des symptômes à reconnaître :

  • Bâillements répétés
  • Picotement des yeux
  • Inconfort, lourdeur musculaire
  • Dodelinement de la tête
  • Viscosité mentale
  • Allongement des temps de réaction
  • Vulnérabilité aux illusions sensorielles
  • Tendance à l’isolement
  • Diminution du flux des communications

MICRO SOMMEIL : IMPRÉVISIBLE ET INCONSCIENT

 Ces informations ne sauraient être garanties comme étant à jour et ne peuvent remplacer les cours de CFS théorique fournis par une école hôtesse de l’air / steward ou ceux disponibles en suivant ce lien.

 

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

Les commentaires sont fermés.

Publicité
Recherche
Publicité
Publicité
Publicité