lundi 27 février 2017

Secourisme — lundi 19 décembre, 2011 à 10:53

NOS ECOLES PARTENAIRES

Accouchement

Rare mais pas impossible, un article de PNC Contact, hôtesse de l’air et steward

Accouchement © Ernest F

CCA Théorie formation hôtesse de l’air

Assez rare à bord, il y a un ou deux cas par an sur les lignes françaises.

CONDITIONS D’EMBARQUEMENT :

  • Enceinte de moins de 8 mois
  • Pourvue d’un titre de transport portant la mention « décharge de responsabilité ».
  • La période idéale pour voyager se situe pendant le second  trimestre de la grossesse

ACTIONS PNC :

(En cas d’appel d’une passagère enceinte présentant des douleurs type contractions)

  • Pour des raisons d’éthique, uniquement les hôtesses assisteront la future maman.
  • Contractions : travail musculaire correspondant à la dilatation progressive du col de l’utérus.
  • Le PNC doit éliminer d’emblée toutes les autres pathologies digestives à la notion de contractions.

OBSERVATION PAX :

  • Visage
  • Pouls – tension
  • Fréquence horaire et minutée des contractions à la montre

INTERROGATOIRE SIMULTANÉ :

  • Depuis quand avez-vous mal ?
  • Précisez la durée et l’intensité des douleurs
  • Avez-vous perdu les eaux ?
  • Depuis quand êtes-vous enceinte?
  • Avez-vous déjà eu des enfants ?
  • Si non : primipare
  • Si oui : multipare
  • Comment s’est déroulé l’accouchement précédent ?
  • Par voie basse normale ?
  • Par césarienne ou forceps ? (si affirmatif envisager le déroutement)
  • Êtes-vous enceinte de plusieurs enfants ?

ACTIONS PNC :

  • Surveiller à la montre le rythme des contractions ;
  • Plus celles-ci se rapprochent et augmentent en intensité plus la naissance approche
  • Toutes les 3 à 4 min. durant quelques secondes = phase des petites douleurs
  • Toutes les 1 à 2 min. durant 30 secondes à 1 minute = phase des grandes douleurs

(Pendant la phase des grandes douleurs – perte du liquide amniotique, naissance imminente.)

DUREE MOYENNE DE L’ACCOUCHEMENT :

  • primipare à terme (9 mois) : 6 à 10 heures
  • multipare à terme (9 mois) : 4 à 6 heures

Ces femmes ne doivent en général pas se trouver à bord à 9 mois de grossesse.

Cas d’extrême urgence : Multipare en travail avec antécédent de forceps ou de césarienne.

(Envisager le déroutement en fonction de la durée du vol restant à effectuer.)

INSTALLATION :

  • Isoler à l’arrière de la cabine ou d’un compartiment cabine
  • Par terre sur des couvertures – jambes fléchies, à plat sur le dos
  • Tête relevée par un oreiller
  • Dégrafer chemisier, soutien-gorge
  • Dénuder à partir de la ceinture
  • Recouvrir d’un drap (d’une nappe de service) et d’une couverture
  • Pendant ce temps, préparation du matériel par un autre PNC :
  • Mercryl
  • Collyre
  • Compresses + bandes Velpeau
  • Sparadrap  (antiallergique) pour le bébé
  • Épingles de sûreté
  • Matériel de chirurgie
  • 1 paire de ciseaux
  • 1 tensiomètre
  • Draps tenus au chaud (dans les fours)
  • Couvertures
  • Eau bouillie tiède et refroidie (stérile)
  • 1 bouteille 02 + masque thérapeutique
  • Garnitures et serviettes
  • 1 sac plastique pour récupérer le placenta (mettre au frais)

PENDANT CE TEMPS :

  • La PAX présente des douleurs :
  • L’hôtesse se lave les mains
  • Pratique une toilette des organes génitaux et de la zone du périnée à l’eau tiède et savonneuse
  • Surveillance des contractions à la montre : en phase de grandes douleurs (toutes les 1 à 2 minutes, durant 30 secondes à 1 minute)
  • Perte des eaux : 1 à 2 L de liquide = condition  nécessaires pour donner l’ordre des poussées = pas de poussée sans rupture de la poche des eaux.  Début des douleurs remontant à plusieurs heures – douleur de forte intensité, fréquence rapprochée, la mère éprouve une envie irrésistible de pousser.

FAIRE METTRE EN POSITION GYNÉCOLOGIQUE :

  • La mère positionne ses mains derrière ses genoux
  • Ramène ses jambes vers elle en les ouvrants
  • Enlever l’oreiller sous la tête
  • Donner l’ordre de pousser en suivant le rythme des contractions
  • Encourager, stimuler de la voix durant l’effet des poussées, O2 entre les poussées
  • Surveiller l’évolution du travail (apparition de la tête à la vulve)
  • Cesser de faire pousser des que le plus grand diamètre de la tête apparaît à la vulve (sinon risque de déchirure du périnée)
  • Laisser venir le bébé doucement
  • Une fois, la tête sortie, vérifier que le cordon ne l’étrangle pas (circulaires)
  • Expulsion des épaules et du bassin en le présentant de profil, fin de la position gynécologique.
  • L’enfant est retenu à la mère par le cordon ombilical.
  • Section du cordon rapidement :
  • Ligaturer à 10 cm du ventre du bébé
  • Ligaturer à 5 cm du ventre de la mère
  • Couper entre les deux instruments à l’aide d’une paire de ciseaux

Aussitôt après l’expulsion de l’enfant : test d’APGAR

L’enfant en général cri en sortant.

SI CE N’EST PAS LE CAS :

  • Prendre l’enfant par les pieds, tête en bas,
  • Si sans résultat monter une compresse sur un doigt pour nettoyer la cavité buccale
  • Si sans résultat taper sur les fesses,
  • Si sans résultat asperger à l’eau tiède puis froide
  • Si sans résultat le bébé sera de plus en plus cyanose = Déroutement extrême urgence, bouche à bouche/nez (l’air contenu dans les joues du secouriste).

Si il crie, l’essuyer sommairement, l’envelopper dans un drap chaud et le donner à sa mère qui le pose sur son ventre

Pansement ombilical :

  • Poser des compresses stériles sur le ventre du bébé
  • Poser le cordon sur les compresses
  • Recouvrir de compresses
  • Entourer l’abdomen avec une bande Velpeau
  • Essuyer les paupières du bébé (compresses + collyre) sans lui ouvrir les yeux

S’OCCUPER DE LA MERE :

  • La rassurer / réconforter / offrir à boire chaud et sucré (thé ou café)
  • Rester à côté de celle-ci et attendre 20 à 30 minutes. (Nouvelles contractions correspondant à l’expulsion du placenta : délivrance)
  • Position gynécologique, faire pousser en suivant le rythme des contractions :
  • Ne pas tirer sur le cordon
  • Attendre que le placenta tombe dans le sac plastique
  • Fermer le sac, le conserver au frais.
  • Vérifier les hémorragies, les métrorragies.
  • Lorsque le placenta est expulsé, il s’ensuit une hémorragie, tout à fait normale, le temps que le col se referme.
  • Vérifier sa fermeture en posant une main sur le pubis = présence d’une masse demi sphérique /demi pamplemousse ferme et dure = globe de sécurité.
  • Si la masse est molle et souple = col entrouvert l’hémorragie (la métrorragie) va persister impliquant le déroutement d’extrême urgence.
  • Position : allongée – tête basse – jambes relevées + 02 à 4L/min + glace sur le bas ventre

Sinon :

  • Vérification des serviettes ou garnitures proposées
  • Rester à côté de la passagère jusqu’à l’arrivée.

SURVEILLANCE DE LA MERE :

  • Pouls – tension. Les noter avec l’heure de prise.
  • Couleur du visage et des mains
  • Apparition : collapsus, état de choc, arrêt cardio-respiratoire, coma, perte de connaissance, hémorragies.

SURVEILLANCE DU BEBE :

  • Pouls de temps en temps
  • Vérifier la fonction respiratoire
  • Couleur du visage et des mains

REMPLIR LE COMPTE RENDU :

  • Heure de naissance en TU
  • Nom. Prénom et sexe de l’enfant
  • Nom. Prénom de la mère
  • Nationalité des parents
  • Lieu de naissance = lieu de destination

Législation française pour la nationalité :

  • Est français tout individu né à bord d’un navire ou d’un aéronef français ou sur un territoire soumis la souveraineté française.
  • Est français tout individu né d’un seul parent français en France ou à l’étranger.
Ces informations ne sauraient être garanties comme étant à jour et ne peuvent remplacer les cours de CFS théorique fournis par une école hôtesse de l’air / steward ou ceux disponibles en suivant ce lien.

 

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

Les commentaires sont fermés.

Publicité
Recherche
Publicité
Publicité
Publicité