vendredi 24 mars 2017

Secourisme — dimanche 18 décembre, 2011 à 10:09

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

Urgences pédiatriques

Gérer l’enfant malade, un article de PNC Contact, hôtesse de l’air et steward

© US Navy Domaine Public

CCA Théorie formation hôtesse de l’air

ARRÊT CARDIORESOIRATOIRE

Évaluer l’état de conscience.

Si le bébé est inconscient : Ouvrir les voies respiratoires. Ne pas faire d’hyper extension.

Vérifier la respiration (3 à 5 secondes).

S’il y a absence de respiration, donner deux insufflations lentes jusqu’à ce que le thorax se soulève.

Vérifier le pouls brachial (5 à 10 secondes).

S’il n’y a pas de pouls, pratiquer la RCR :

POSITION :

  • Imaginer une ligne horizontale entre les mamelons du bébé.
  • D’une main maintenir la tête du bébé en extension.
  • Placer l’index de la main libre sur le sternum au centre de la poitrine, juste sous la ligne imaginaire.
  • Placer le majeur et l’annulaire sur le sternum à côté de l’index.
  • Soulever l’index.

MASSAGE :

  • Masser avec l’annulaire et le majeur.
  • Enfoncer le sternum de 2 à 3 cm.

RYTHME :

  • 5 compressions / 1 ventilation (100 compressions par minute).

FAIRE 5 COMPRESSIONS SUIVIES D’UNE INSUFFLATION PENDANT UNE MINUTE :

  • Vérifier le pouls et la respiration après la première minute (20 cycles).
  • S’il y a absence de pouls et de respiration, continuer la RCR.
  • Continuer jusqu’à ce que le bébé devienne conscient.

 DESOBSTRUCTION DES VOIES RESPIRATOIRES

Si le bébé est conscient, qu’il est bleu et même s’il émet quelques faibles râles :

  • Donner 5 tapes dans le dos.
  • Donner 5 poussées thoraciques
  • Continuer jusqu’à la désobstruction.
  • Si le bébé perd conscience

Regarder dans la bouche afin de voir s’il y a un corps étranger.

Nettoyer la bouche uniquement si on peut voir quelque chose.

Tenter d’insuffler.  Si l’air ne passe pas, repositionner la tête et tenter d’insuffler à nouveau.

Si l’obstruction persiste (l’air ne passe pas), donner 5 tapes dans le dos, suivies de 5 poussées thoraciques.

  • Si le corps étranger est expulsé, donner deux insufflations efficaces. Vérifier le pouls pendant 5 à 10 secondes.
  • Si le pouls est présent. Vérifier la respiration. Si la respiration et le pouls sont normaux, placer le bébé en PLS.
  • Si la respiration et le pouls sont absents : Entreprendre les manouvres de RCR.

CONVULSION CHEZ L’ENFANT

Les convulsions sont des contractions musculaires saccadées, survenant par crises et accompagnées d’une perte de conscience. Les convulsions fébriles sont des crises déclenchées par la fièvre en l’absence de toute infection du système nerveux. Elles sont la plupart du temps bénignes et surviennent habituellement chez les enfants entre 9 mois et 5 ans.

En revanche, les convulsions non fébriles, plus rares, peuvent être dues à un dysfonctionnement cérébral.

Dans 80% des cas, la crise est dite simple, car brève, généralisée et sans anomalies post-critique.

Pour la forme la plus fréquente dite fébrile simple chez l’enfant de plus d’un an :

  • Il devient pâle et perd connaissance.
  • Son corps se raidit et ses yeux se révulsent.
  • Son corps est secoué de spasmes plus ou moins violents, durant quelques secondes ou quelques minutes.
  • Puis, il reprend conscience et s’endort, généralement profondément.

La crise compliquée, quant à elle, dure plus longtemps (plus de 15 min), se répète plusieurs fois en 24 heures, s’accompagne d’un déficit neurologique, transitoire ou permanent.  Elle est liée à des symptômes neurologiques et ou des troubles du développement psychomoteur.

Faire un appel médecin, placez l’enfant sur le côté.

Ces informations ne sauraient être garanties comme étant à jour et ne peuvent remplacer les cours de CFS théorique fournis par une école hôtesse de l’air / steward ou ceux disponibles en suivant ce lien.

 

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

Les commentaires sont fermés.

Publicité
Recherche
Publicité
Publicité
Publicité