jeudi 19 octobre 2017

Formations hôtesse de l'air — jeudi 21 octobre, 2010 à 13:55 — 0 Commentaire

Ecole hotesse de l'air

NOS ECOLES PARTENAIRES

Les tests d’anglais

Vous avez aimé cet article, offrez un café ! Buy Me a Coffee at ko-fi.com

Les tests d’anglais, un article de PNC Contact, hôtesse de l’air et steward

Toeic et Best

Quel test de langue choisir ?

TOEFL, TOEIC, Cambridge… Difficile de s’y retrouver avec tous ces tests de langue. Pour résumer, deux sociétés, l’une anglaise (université de Cambridge) et l’autre américaine (ETS), se partagent le marché des tests d’anglais, qui permet de connaître exactement son niveau, sans tricher.

L’utilisation des tests de langues dans les grandes écoles puis dans une moindre mesure dans les lycées s’est généralisée depuis dix ans. Ces tests permettent aux universités, écoles, employeurs d’avoir une idée très précise du niveau de langue d’un individu, explique Sophie de Tarlé du magazine l’Etudiant.

Les futurs ingénieurs doivent depuis 1998 obtenir 750 au TOEIC (sur 990) ou l’équivalent s’ils veulent être diplômés. Les écoles de commerce demandent à leurs élèves un score de 750 à 800. Aujourd’hui, les universités et les lycées leur emboîtent le pas, avec un potentiel de près de deux millions d’étudiants à certifier.

Le leader ETS est une société américaine qui propose deux familles de tests :
Le TOEFL iBT organisé par ETS avec des exercices de lecture, d’écoute, d’oral et un écrit. Ce test convient plus à des lycéens ou des étudiants qui souhaitent faire des études dans une université étrangère.
Le Toeic (il y en a trois). Le TOEIC Listening and Reading est un QCM de 200 questions en lien avec des situations professionnelles. Le TOEIC Speaking and Writing contient une partie dédiée à l’expression écrite et une épreuve d’expression orale. Enfin, il y Le TOEIC Bridge dont le niveau est inférieur.
De son coté l’université anglaise de Cambridge propose :
Le FCE (First Certificate in English). Entre 11.000 et 12.000 étudiants du supérieur l’auraient passé l’an dernier en France. Il repose sur cinq épreuves : compréhension écrite, expression écrite, compréhension orale et expression orale. Pour un niveau supérieur (niveau exigé pour faire ses études à l’étranger), il faut passer le CPE (Certificate of Proficiency in English).
Le IELTS (International English Language Testing System) organise par le British Council. www.britishcouncil.org/fr. Ecoute, lecture, rédaction et un oral avec un entretien personnel. Et ça coute cher ? Oui entre 100 et 175 €. Mais dans certains établissements, le prix du test est compris dans les frais de scolarité.

Pour bien se préparer il faut travailler :
La grammaire : 200 Tests pour progresser en anglais (éditions Pocket, 6,80 €), de la collection « Langues pour tous »
Le vocabulaire : Méthode Assimil perfectionnement (69,90 €), un livre de 63 leçons en 464 pages et quatre CD audio de plus de trois heures.
Ecouter, lire, parler en VO. La fonction « langage » des DVD vous permettra de regarder vos films avec ou sans sous-titre. Vous pouvez aussi capter les radios étrangères comme la BBC.

Il existe aussi dans le commerce des méthodes pour se préparer aux tests. Pour ça : ETS ( pour le Toeic et le Toefl) et celui de Cambridge Esol. Vous pourrez même vous entrainer gratuitement pour commencer…

Préparez vous au TOEIC de n’importe ou avec le module e-learning TOEIC E-LEARNING

Source: france-info.com

Vous avez aimé cet article, offrez un café a son auteur ! Buy Me a Coffee at ko-fi.com

Ecole hotesse de l'air

NOS ECOLES PARTENAIRES

Laisser un commentaire

Publicité
Recherche
Publicité
Publicité
Publicité