jeudi 19 octobre 2017

Formations hôtesse de l'air — mardi 23 mars, 2010 à 16:59

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

Faut-il le TOEIC / BEST ?

Vous avez aimé cet article, offrez un café ! Buy Me a Coffee at ko-fi.com

Faut-il le TOEIC / BEST ?, un article de PNC Contact, hôtesse de l’air et steward
Toeic et Best

Toeic et Best ©PNC Contact

En 2008, Air France a apporté une modification à son processus de sélection. En partenariat avec la société ETS Global,  Air France sur la base de son test original a établi un score minimum du TOEIC au dessus duquel les candidats appelés en sélection sont dispensés de ladite épreuve d’anglais. Ce score est de 720 points au TOEIC Listening and Reading. Il existe d’autres épreuves TOEIC, mais nous n’en parlerons pas…

S’agissant du TOEIC Listening and Reading, que dans la suite de cet article j’appellerai tout simplement TOEIC, il y a différents types d’épreuves comportant des exercices bien particuliers.

Tout d’abord l’épreuve de compréhension orale. Cette épreuve est notée sur 495 points et dure 45 minutes. On vous remet un livret où vous aurez les exercices suivants :

– Exercice 1 : 10 Photographies, chacune accompagnée de 4 propositions orales qui ne sont pas écrites sur votre livret. Seule une réponse décrit un élément précis de la photographie
– Exercice 2 : 30 questions orales. Vous entendez à chaque fois, une phrase ou une question et ensuite 3 propositions ou réponses possibles. Rien n’est écrit sur votre livret.
– Exercice 3 : 10 dialogue pour 30 questions. Vous entendrez un dialogue court entre 2 personnes. Sur votre livret vous aurez 3 questions, chacune accompagnée de 4 réponses possibles. Vous n’entendrez chaque dialogue qu’une seule fois.
– Exercice 4 : 10 annonces pour 30 questions. Vous entendrez un ensemble d’annonces. Sur votre livret, vous trouverez 3 questions pour chaque annonce, avec 4 réponses possibles. Chaque annonce n’est lue qu’une seule fois.

Ensuite vient l’épreuve de compréhension écrite. Cette épreuve est elle aussi notée sur 495 points et dure 75 minutes. Cette épreuve comporte les exercices suivants :

– Exercice 5 : 40 questions. Sur votre livret vous lirez des phrases comportant des trous qu’il va falloir compléter. A chaque fois vous aurez 4 possibilités de réponses.
– Exercice 6 : 12 questions. Il s’agit de passages où là encore il faudra remplir des blancs. Vous aurez 4 réponses possibles à chaque fois.
– Exercice 7 : 48 questions. Il s’agit de textes (publicités, documents commerciaux, fax, mails), parfois plusieurs pour une même question. Pour chaque texte ou groupement de texte vous aurez plusieurs questions comportant à chaque fois 4 propositions.

Votre note globale, sur 990 points sera la somme de vos scores à la compréhension orale et à la compréhension écrite.

Si le seuil fixé par Air France est de 665 points, vous devez à tout prix viser un score supérieur à 750 points. Pourquoi ?

A l’heure où je vous écris, ce n’est pas Air France que vous visez… et toutes les autres compagnies reçoivent une quantité importante de dossiers de candidatures.

Il est facile de mettre sur son CV « Anglais courant ». Comment croyez-vous que se fait le tri des dossiers ? Mettez vous à la place du recruteur, entre deux candidats, dont l’un se contente de mentionner son « excellent » » niveau d’anglais, et l’autre pouvant justifier d’un score élevé au TOEIC… juste sur ce critère, lequel des deux inviteriez-vous à la sélection ?

Le TOEIC est un examen qui coûte selon les centre de 79 € à 98 €, un « investissement », à ce stade de votre projet, qui semble bien dérisoire…

Qu’en est-il du diplôme BEST Business English Skills Test de la Chambre de Commerce et d’Industrie Franco-Britannique, mention « Aviation Jobs » ?
Comme je vous l’ai dit plus haut, outre le fait de se distinguer dès le dossier de candidature, il vous faut parler anglais, sinon couramment, avec un bon niveau. Pour votre métier, cela va de soi, mais aussi pour réussir les épreuves de sélection.

Les autres compagnies pour l’instant, quel que soit votre score TOEIC, vous feront passer une épreuve d’anglais. Certaines vous feront même passer un entretien en anglais.

Le diplôme BEST est lui aussi un diplôme officiel dont le niveau est validé à l’échelle européenne.
Le diplôme BEST Aviation Job évalue, non seulement vos compétences en anglais, mais aussi et surtout vos connaissances en anglais aéronautique. Et… cerise sur le gâteau, au cours de l’épreuve, vous avez un entretien d’1/4 d’heure avec un anglo-saxon.

Pour se préparer au TOEIC il existe plusieurs solutions

– En autodidacte, il existe d’abondantes ressources et de nombreux livres de préparation (souvent à de l’ordre de 30 € par ouvrage, mais avec seulement 1 ou 2 examens blancs)… et PNC Contact vous offre aussi la possibilité de vous y entraîner de façon efficace via son E-learning avec de nombreux examens blancs et exercices complémentaires de préparation.

– En centre de formation. Les offres sont pléthoriques, plus ou moins chères. Pour que se créé une émulation entre PNC ou futurs PNC, sans doute est-il intéressant de s’adresser à l’un des centre de formation PNC proposant ce type de préparation…certains sont également centre d’examen et vous y passerez directement votre test.

Pour se préparer au BEST Aviation Job

– En autodidacte…et encore une fois via le E-learning de PNC Contact

– En centre de formation… Aero Challenge etait le seul à proposer, en partenariat avec la Chambre de commerce et d’industrie franco britannique, l’organisation de session d’examen.

–  …Et pour passer seulement l’examen, « l’investissement » ne sera là aussi que de 79 €.

Vous avez aimé cet article, offrez un café a son auteur ! Buy Me a Coffee at ko-fi.com

École hôtesse de l'air

NOS ÉCOLES PARTENAIRES

Les commentaires sont fermés.

Publicité
Recherche
Publicité
Publicité
Publicité